[test] Lexus CT200h, tout simplement inutile


Lexus, on connaissait pour les berlines et les 4×4, on connaissait pour l’hybride… Mais Lexus pour une familiale compacte hybride, c’est tout nouveau, alors ça vaut bien un test. Voici la CT 200h, la petite Lexus hybride. (pour changer, les photos sont un peu moins glamour puisque uniquement prises par un iPhone au lieu de mon D300 momentanément indisponible…)

Design
Clairement, cette voiture a été dessinée avec les pieds par un mal voyant. Quel que soit l’angle où on la regarde, il n’y a rien à sauver. C’est toujours soit totalement insipide, soit carrément laid. La CT200h a le sex appeal d’une mégane de première génération, et on est en 2011…
On ouvre la porte pour découvrir l’intérieur, histoire de voir si comme on le dit, la vraie beauté est à l’intérieur, et… OOOooops! La poignée de porte intérieure me reste dans la main lorsque je referme la porte!! Incroyable, mais vrai, l’habillage en plastique doux tenait par un minuscule ergot qui a cassé. C’est à ce moment que je me demande si je suis bien dans une Lexus, le haut de gamme de Toyota, ou dans une Lada…

Et pour l’intérieur, finalement non, pas de beauté cachée, c’est pas beau, c’est cheap. Il y a des plastiques bas de gamme un peu partout, sauf sur la partie haute de la planche de bord et la casquette d’instrumentation, qui sauvent un peu la finition. Même s’il y a écrit Lexus sur l’emballage, la finition est digne d’une Toyota d’entrée de gamme.
Puisque le look n’y est pas, observons le côté pratique : les rangements. Et bien sur ce point la Lexus ne se rattrape pas non plus : seul les (horribles) porte-gobelets de la console centrale sont ce que j’ai vu de plus gros (et moche) sur le marché. La boîte à gants est minuscule, il y a très peu d’autres rangements et le coffre semble minuscule (alors qu’il est seulement petit…) à cause d’un double fond pas très pratique, sûrement pour lui donner une forme régulière à cause de la petite batterie placée derrière la banquette arrière.
La CT200h rate son examen de passage en statique, espérons que le dynamique sauve l’engin.

Performances
On appuie sur le bouton start, et, comme d’habitude sur une hybride, pas de bruit. D’autres émettent un petit bruit électronique pour dire que tout va bien, mais chez Lexus tout reste silencieux. Sympa, sauf pour les anxieux. C’est parti pour un petit tour sur les routes allemandes. Petit détail, la voiture comporte un sélecteur de modes : une grosse molette, à droite sport, à gauche éco, et si on pousse « milieu ». A sa gauche un petit bouton pour activer le mode électrique. Autant dire qu’il est inutile et anecdotique puisque à la moindre sollicitation un peu forte de la pédale d’accélération ou au dessus de 50km/h (officiellement, disons plutôt 30km/h lors de notre test), le moteur thermique démarre. En parlant de mode inutile, il faudra m’expliquer à quoi sert le mode « milieu » entre éco et sport… Soit on veut des perfos, soit les consos les plus basses, mais entre les deux, je ne vois pas. Interrogé à ce sujet, un représentant de Lexus me confirme mon impression, il n’y voit lui aussi aucun intérêt.

On reste dans la catégorie « sans intérêt » avec la conduite de l’engin, qui s’avère absolument décevante, insipide et désagréable, principalement à cause de la transmission continue CVT qui vous donne l’impression que vous êtes toujours un rapport en dessous de celui qui conviendrait. Du coup le moteur se fait souvent entendre. Vous allez me dire qu’en mode éco ce n’est pas le cas, mais non, quel que soit le mode, on a surtout du bruit, et pas beaucoup de puissance. Le moteur de la CT 200h est un 1,8l de 99CV (notons qu’ils ne l’ont pas trop poussé…), et clairement, la voiture est trop lourde pour lui, même avec l’aide du petit moteur électrique (d’une puissance équivalente à 68CV).

Passons vite sur les désagréments non mécaniques de la voiture : d’abord, je me suis retrouvé pour la première fois de ma vie avec un GPS qui me positionnait des kilomètres plus loin que ma position réelle. Ce GPS possède non seulement la plus horrible interface graphique du marché, il a en plus une logique très « PC » (seule son utilisation façon « souris » est plutôt ergonomique) où rien n’est à la place où on le trouve sur une autre voiture et où on passe son temps à valider.
Un dernier détail prouvant que décidément, cette voiture est pensée à l’envers : sur la console centrale trône le voyant airbag passager, qui, à l’inverse de toutes les autres voitures du marché, est allumé en permanence pour dire que l’airbag est actif (et donc qu’il ne faut pas placer de siège bébé dos à la route)! Incroyable…

Conclusion
Vous rêvez d’une compacte hybride? Ce n’est peut-être pas la voiture de vos rêves. Que ce soit son look intérieur ou extérieur, sa finition, sa conduite insipide, ou son espace, il n’y a rien pour sauver la Lexus CT200h. D’accord, elle peut consommer peu pour une essence, mais vu qu’elle est chère (on peut allègrement passer la barre des 40’000€ en choisissant la finition Passion), moche et qu’elle est aussi agréable à conduire qu’un âne mort, vous risquez de trouver bien mieux sur le segment ultra saturé des familiales compactes, comme un bon Diesel, dont le bilan écologique global ne doit pas être très en deçà de celui de la Lexus (mais le Diesel rejette plus de NOx, rappelons-le). Si vous voulez absolument une hybride, l’Auris HSD de Toyota reprend toute la partie mécanique de cette Lexus, pour un prix bien inférieur, alors autant choisir la version Toyota. De mon côté, je n’ai rien trouvé de plaisant dans cette voiture qui gagne donc la palme de la pire voiture essayée par diisign.com.

Les + :
+ consommation si vous y allez « comme sur des oeufs » avec la pédale d’accélération
+ silence en mode électrique (comme sur toutes les hybrides)

Les – :
- look (aussi bien intérieur qu’extérieur)
- finition (c’est la première voiture neuve dont la poignée de porte se brise dans mes mains)
- agrément de conduite nul, ou presque
- bruit du moteur thermique trop présent
- ergonomie des commandes
- coffre mal conçu, à étages, sûrement à cause de la petite batterie
- mode électrique trop limité (il est sensé fonctionner jusqu’à 50km/h, mais n’a pas voulu lors de mon test)


Le coffre semble minuscule…

Mais il a un double fond, il est donc simplement pas pratique du tout…

Tout ça à cause d’une toute petite batterie!


Notez l’énorme porte gobelet (ou plutôt « porte seau »)

33 Commentaires

  1. Plus mauvaise foi que moi, tu meurs !
    Vous roulez pour qui Monsieur ? et votre cachet pour cette pathétique sortie était-il à la hauteur de votre prestation « inutile » ?
    j’ai toujours possédé des BMW et avec l’apparition de cette Lexus je me suis lancé dans une recherche sur le net pour avoir le max d’info et d’impressions sur cette voiture Hybride.
    J’avoue que je ne changerai pas de voiture pour le moment mais tout ce que j’ai lu (France, USA, Italie, Australie, Canada etc.) fait ressortir une voiture très agréable à conduire, bien finie, consommant peu, polluant très peu et dotée d’un châssis remarquable.
    Certes, elle manque de tonus et son moteur (plutôt sa CVT) est bruyante au moment des accélérations mais rien de dramatique non plus.
    Bref, cette voiture est plutôt bien née et reçoit d’après ce que j’ai lu un très bon accueil (Lexus semble d’ailleurs dépassé par le nombre de commandes)
    Sans rancune

  2. Pas de mauvaise foi dans mon article, je livre mes impressions… Et franchement, désolé, mais en rapport prix/prestations, je roule en Auris HSD les yeux fermés, ou alors en « vrai » premium, allemand voire pourquoi pas Francais (DS). Un look trop années 80 pour moi, et une finition trop en retrait. On pourra lire ce qu’on voudra, la CT200h n’est pas une mauvaise voiture, elle est juste inutile dans un segment où le choix ne manque pas en bonnes et très bonnes voitures.

  3. Eh bien pour 40000 € j’ai une CT 200h mieux équipée qu’une A3 sportback. Elle est en outre plus silencieuse (intérieur et extérieure), plus fiable, moins polluante (le nox tue des milliers de gens chaque année, vous en avez même parlé dans votre article), plus économique d’entretien (freins changés tous les 110000 km, pas de FAP et de vanne EGR encrassé, pas de courroie de distribution), plus rapide sur le 0 à 100km, avec un coffre plus grand (375 L contre 370 L pour l’A3). Elle est tout aussi bien finie et luxueuse que sa concurrente germanique. De là dire qu’elle inutile, alors qu’elle fait mieux que ses concurrentes sur les qualités intrinsèques que l’on attend d’une voiture, me parait bien péremptoire.
    Et pour le coté moche et manque de personnalité dans le design, c’est une question de goût et de couleur que je ne partage avec vous. Et je ne suis pas le seul, car la CT 200h fait un carton aussi bien en Europe que dans le reste du monde. Aux USA, il s’en vend plus que la BMW série 1.
    Le pb de la poignée est un défaut de conception découvert uniquement sur les premiers modèles (Lexus prend en charge intégralement la réparation). Celui-ci a été corrigé depuis l’été 2011 sur tous les véhicules en sortie d’usine.
    Maintenant à vous lire, et vu le choix des mots employés, je vous cite « dessinée avec les pieds par un mal voyant. Totalement insipide, carrément laid, Que ce soit son look intérieur ou extérieur, sa finition, sa conduite insipide, ou son espace, il n’y a rien pour sauver la Lexus CT200h. Elle est aussi agréable à conduire qu’un âne mort. De mon côté, je n’ai rien trouvé de plaisant dans cette voiture qui gagne donc la palme de la pire voiture essayée par diisign.com », le lecteur en déduit que c’est une mauvaise voiture et que l’on aurait pu faire l’économie de la concevoir, vu qu’elle inutile.
    Et là !!!! Dans votre commentaire vous dites que ce n’est pas une mauvaise voiture !!! Du coup, c’est vraiment faire preuve de mauvaise foi. bien vu, Bingo.
    Dernier point, il s’agit d’une voiture hybride et non d’une voiture électrique et essayer de la conduire uniquement en mode électrique c’est du non sens, puisque le moteur électrique permet uniquement d’optimiser la consommation d’essence du moteur thermique. Accessoirement, le mode tout électrique permet de se mouvoir en mode silence dans un cadre moins précis, (parking, garage, embouteillage etc…). Le jour où un journaliste auto comprendra ça ….

  4. Je ne suis pas d’accord avec vous, quand à la comparaison avec l’Aurais HSD, j’ai moi même essayé la Toyota avant d’essayer la Lexus, et dans l’Auris je n’ai pas apprécié la position de conduite trop typée « monospace » (plus en hauteur, avec un grand pare-brise en retrait) je n’aime pas, je n’ai pas aimé non plus les sièges (très) bas de gamme.
    J’ai trouvé les sièges de bien meilleure qualité sur la Lexus (gros point fort selon moi, mis en avant par les journalistes spécialisés), la position de conduite plus basse correspond plus à mes attentes.
    Pour l’hybride, l’intérêt est tout trouvé, je fait 80% de ville, je n’ai plus besoin d’un diesel et un moteur essence sans hybride consomme bien trop. J’ai commandé une CT200h, je me sépare sans regrets de mon Audi A3 TDI, la concurrence (Allemande en l’occurrence) ne proposant pas encore de véhicule équivalent.

  5. Plutôt que de dénigrer une auto que manifestement vous ne connaissez pas, faites donc un vrai travail de journaliste !

    Le problème de la poignée de porte est résolu, rappel de Lexus.

    Quelles sont donc les concurrentes de la CT 200H ?
    Elle est la seule compact premium hybride donc vous repasserez.

    La CT200h n’est pas destiné aux compulsif du vroom vroom pousse toi de là que je passe !

    Salutations

    Sa finition est exemplaire rien à envier à aux allemandes quant à la DS3, on ne compare pas des carottes avec des choux.

  6. Quand on écrit « sceau » à la place de « seau » on est vraiment un sot.
    Si ce véhicule est « inutile » il était donc inutile de tenter d’en parler, les lecteurs sont plus intelligents que certains pseudo-rédacteurs et savent très bien faire la part des choses en allant chercher la VRAIE information là où elle se trouve.
    Je vous salue mais ne vous souhaite pas le bonjour.

  7. Bienvenue à tous les nouveaux du Prius Touring club et aux autres amateurs d’hybrides.
    Bon, alors quelques explications de mon point de vue, qui peut choquer, mais bon, ça serait moins drôle s’il n’y avait jamais débat :

    D’abord, avec diisign.com, on cherche à trouver (et souvent tester) tout ce qui est nouveau, différent, vraiment innovant, qui va changer le marché. A ce titre, on n’écrit pas d’article sur toutes les voitures du marché, comme la 2ème version de la série 1 ou la 32ème déclinaison de la Golf. Non, on cherche les véritables « game changer », les produits qui donnent un coup de pied au marché. Du coup, la CT200h était forcément, sur le papier, un objet ultra intéressant. Rien que le fait qu’elle soit sur diisign.com prouve qu’elle a quelque chose d’innovant.

    Ensuite, contrairement à la plupart des sites que vous aurez l’occasion de voir, diisign.com n’a rien à prouver à personne, n’a pas de comptes à rendre et ne fonctionne pas à la pub (La voiture a été louée pour un week end, on n’a pas couché avec le service presse de Lexus dans un palace en bord de mer…) Donc c’est le reflet des avis de ses rédacteurs (et ici, mon propre avis), bons ou mauvais, et (fort heureusement), vu qu’on est libres, on aime bien donner des avis tranchés. diisign.com, c’est un site qui marche au coup de coeur! Si vous préférez les sites qui disent que tout est beau, passez votre chemin.

    Donc voilà, parlons un peu « bagnole » : avec toutes les promesses de « révolution verte » et de luxe de Lexus, on a vraiment eu envie de l’essayer, cette CT200h. En plus on trouvait le RX450h plutôt agréable (même si encore une fois côté look et finition je suis resté sur ma faim), alors on partait sans à-priori négatif sur la marque haut de gamme de Toyota.

    Et finalement, non, la CT200h n’est pas mauvaise (difficile de trouver une mauvaise voiture dans ce segment en 2011 : même les coréennes ont fait des bonds de géants et sont tout à fait recommandables), elle n’a juste (encore une fois à mes yeux, et vu que vous êtes possesseurs de CT200h, on ne pourra jamais être d’accord) rien qui justifie un tarif aussi élitiste.

    La comparaison avec l’Auris valait pour la chaîne de traction : l’Auris vous en donne presque autant pour beaucoup moins cher. Ok, la CT200h a des sièges beaucoup plus confortables (même si les appuie-tête sont horribles), une meilleure position de conduite et une sensation de voiture plus « soignée ». Mais elle le fait payer bien cher, à mes yeux.

    La comparaison de Freegate me plaît bien pour résumer notre désaccord : si on compare le coffre de la CT200h à celui d’une A3, on en a plus du côté de la Lexus… Mais c’est une comparaison de chiffres, et au quotidien, on compare un coffre (plus petit) simple et pratique à un coffre (plus grand) doté de plein d’étages et de recoins absolument pas pratique. Alors si c’est ça la VRAIE information que suggère LITAIRE (les chiffres bruts), on pourrait dire que la Lexus n’est pas si inutile…

    En résumé : cette Lexus est une voiture qui doit pouvoir s’avérer agréable pour les amateurs de mathématiques et d’équations bien pragmatiques, en comparant toutes ses caractéristiques dans des Excel comparatifs, mais quand on doit mettre 40’000€ sur la table pour une voiture, la passion a une grande place à côté de la raison (je suis pourtant ingénieur de formation!)

    Je pense que si Lexus pouvait mettre un moteur thermique un peu plus performant (un 1,8L de 99ch, ce n’est pas un exemple de downsizing efficace), et pourquoi pas une batterie un peu plus grosse (mais ça, c’est cher), et surtout améliorer la transmission, là, on aurait quelque chose d’un peu plus agréable à conduire (sans parler de faire vroum vroum), surtout hors des villes, parce que désolé, mais une voiture de la taille d’une CT200h, ce n’est pas une citadine. En attendant, je préfère un bon stop & start bien foutu sur base d’un moteur efficient.

  8. « En attendant, je préfère un bon stop & start bien foutu sur base d’un moteur efficient. »

    Merci de résumer en peu de mots toute la nullité de cet article tout simplement inutile. Car réussir à parler d’une hybride sans même donner sa consommation, faut le faire !

  9. @Pouf pouf : encore un bel amateur de chiffres et de tableaux comparatifs… Qui prouve ma conclusion, cette voiture est une reine des tableaux comparatifs sans âme! Quand on voit comment les journalistes auto moyens maltraitent les mécaniques sur les essais presse, les consos souvent affichées sont soit fausses, soit imaginaires, ou tout bêtement la recopie des résultats des cycles d’homologation affichés par les constructeurs. Chacun a une façon de conduire et des trajets très spécifiques, les consommations fluctuent souvent de plus d’un litre aux 100km entre conducteurs. Pour mon tour en ville, route et autoroutes allemandes, j’étais à environ 6L. C’est un score vertueux mais qui ne m’a pas fait grimper aux rideaux… On attendra les premières hybrides plug in (Prius) ou les range extender (Chevrolet Volt et Opel Ampera) pour vraiment disposer d’une rupture en conso.

  10. Mon cher Marc,
    Vous publiez votre prose dans un site de critique de design ?

    Est ce parce que Starck a commis il y a quelques années des tabourets en forme de nains de jardin que vous imaginez que devenir troll vous donne un statut de créateur, ou, en attendant, de critique visionnaire ?

  11. Mon cher François, vous semblez bien choqué par ma prose… Je l’avoue, je n’ai rien trouvé d’apréciable dans cette Lexus (alors que d’autres m’ont laissé une impression plutôt agréable), et je l’avoue, j’ai joué sur des expressions plutôt violentes. Mais plutôt que de m’attaquer personnellement sur le fait que je sois un sous homme simplement parce que j’ai osé critiquer un OBJET pour lequel vous avez dépensé votre salaire durement gagné, j’attend plutôt des arguments constructifs sur les facteurs qui vous ont fait craquer pour cette voiture! Là, on pourra peut-être « causer voitures »!
    Je n’en suis pas à mon premier coup de gueule contre un objet soit-disant superbe, mais en général on me donne des arguments plus solides que les vôtres pour le sauver.
    Sur ce, je vous laisse, je dois aller mettre mon bonnet rouge et tenir un rondin de bois pour que quelqu’un puisse s’asseoir… En attendant, vous trouverez peut-être quelques arguments à nous présenter pour expliquer votre amour visiblement très fort pour la CT200h.

  12. Quel article sans intérêt…!

    Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait. Ca fonctionne aussi à l’écrit. J’accepte parfaitement les avis contraires, les goûts et les couleurs, mais il faut aussi savoir appeller un chat un chat : vous racontez n’importe quoi.

    ps : je n’ai pas de Lexus et ne suis d’ailleurs pas intéressé par cette voiture, mais je connais très bien le système HSD qui l’équipe, et manifestement, il vous dépasse totalement.

    Heureusement qu’il y a de vrais feedback très objectifs, très détaillés et très bien mis en perspective car si on était cantonnés à des torchons pareils ça serait vraiment pas cool.

    Cdlt

  13. @sansinteret : vous connaissez si bien le système… Que vous oubliez de rappeler que c’est le même que sur l’Auris HSD, bien moins chère, et pas forcément moins agréable… Donc j’attend toujours des arguments qui feront pencher la balance pour ce pseudo premium au rapport qualité/prix désastreux par rapport à la simple Auris.

  14. Mon cher Marc,

    Je ne suis pas choqué par votre prose, juste désolé.
    C’est un des soucis du web, on peut y écrire n’importe quoi, et comme tout écrit, cela prend le visage de la vérité.
    Si vous roulez déjà en voiture, vous aurez compris les deux grands intérêts de cette voiture en regard de la Prius ou de l’Auris : son confort d’assise et sa tenue de route.
    Maintenant, je comprends que cela ne vous parle pas.

  15. Bonjour,

    Merci de m’avoir fait rire en comparant une DS(3) avec une BMW et une LEXUS…

    Bien cordialement.

  16. @francois : pas l’ambition de dire LA vérité, seulement que selon nos critères, la CT200h n’est pas du genre à en offrir pour notre argent.
    En tout cas merci pour ce message argumenté, mais pour le prix, je suis mieux installé dans une série 1, et pour la tenue de route d’accord, mais je me demande à quoi elle sert vu que le moteur et sa CVT ne sont pas du genre à offrir des sensations de folie… La tenue de route c’est bien, mais pour une voiture dont le seul vrai argument face à la concurrence premium est une conso maîtrisée en ville, autant aller voir ailleurs.

    @alchi: qui parle de DS3? Si vous confondez citadines et compactes, c’est sûr que vous devez y connaître beaucoup en automobiles… Et si on parle de finition, désolé, mais si vous aviez mis les fesses dans une DS4 full cuir, vous auriez pu vous rendre compte que Citroën a progressé depuis la Xantia. Et même cette dernière ne vous laissait pas la poignée de porte dans la main!

    J’ai quand même cherché ce que la presse anglo-saxone disait de cette voiture (vous avez presque réussi à me faire douter de mes compétences en auto!!), histoire de voir ce qu’une presse un peu libérée des consensus mous franco-français pouvait penser de cette voiture… Et bien finalement, je n’ai toujours pas trouvé quoi que ce soit de réellement positif… Exemple : La conclusion de la review de Top Gear : « So it’s a car with an identity crisis. »
    Ce n’est pas mieux chez Evo : « For enjoying the drive, you’d be better off with one of the rivals especially as they have themselves become very fuel-efficient. As for the way the CT200h looks, the angles in the rear pillar are quite troubling and it’s, well, a bit of a mess overall. »
    Et contrairement à ici, le petit club local n’est pas venu dans les commentaires pour aller expliquer aux testeurs qu’ils sont nuls, sans bien sûr apporter de contre argument pour expliquer pourquoi cette voiture mériterait son prix.
    Si on cherche un bon rapport qualité/prix : il y a mieux ailleurs.
    Si on cherche un bon rapport sensations/prix : il y a mieux ailleurs.
    Si on cherche un bon rapport confort/prix : il y a mieux ailleurs.
    Si on cherche un bon rapport praticité/prix : il y a mieux ailleurs.
    Si on cherche un bon coût de revient global (achat/revente/entretien/conso…), il y a mieux ailleurs.

    Visiblement, de l’aveux même de l’un de ses géniteurs, cette Lexus sous-performe, je me permets de re-citer la review de Evo : « Chief engineer Osamu Sadakata says Lexus is considering a 2.0-litre turbo engine, which is exactly what the CT200h needs. This should be a car which makes economical driving fun, which it currently doesn’t, and it needs a more special engine to distance it from Toyotas. »

    Vous en avez acheté une? Bravo, ça prouve votre libre-arbitre, vous n’attendez pas que quelqu’un vous dise qu’une voiture est bien pour l’acheter (vu qu’il est assez difficile de trouver des articles très positifs sur l’engin), vous avez fait votre choix par vous même, félicitations. Mais en attendant, je n’ai pas eu beaucoup d’explication sur « quels sont les aspects positifs sur lesquels je suis passé à côté pour être si vilain avec cette merveille? ». Une chose est sûre : pour aimer la CT 200h, il faut être un peu masochiste, la preuve avec le succès que remporte cet article auprès de « l’amicale CT200h »!

  17. J’ai pu essayer ce véhicule (de courtoisie) durant 3 jours consécutifs.
    Je n’ai jamais vu une telle mauvaise foi dans un article……
    Cette CT 200 h possède une ergonomie et un confort remarquable au poste de conduite.
    Même si elle excelle en ville avec un silence et une consommation quasi imbattable, sur autoroute ( 135km/h non stop) sur plus de 600km, je n’ai pas dépassé 6l/100 avec 4 personnes à bord !
    Bref, ce qui me semble inutile, c’est justement votre article
    ainsi que vos photos floues prisent avec un téléphone portable….un comble dans un magazine nommé « diisign  » !!

  18. Je partage ici un essai fait par un site sérieux entre l’Auris HSD et la CT 200h :
    http://www.leblogauto.com/2011/06/toyota-auris-hsd-vs-lexus-ct200h-cousines-de-coeur-12.html

    http://www.leblogauto.com/2011/06/toyota-auris-hsd-vs-lexus-ct200h-question-de-gout%E2%80%A6-22.html

    La conclusion est bien plus équilibrée et explique dans quel cas un éventuel client préférerait la CT à l’Auris. Quoiqu’il en soit pour cet acheteur, la CT n’a rien d’inutile :

    « De cette lutte familiale, la Lexus sort vainqueur haut la main et ne justifie pas seulement son écart de prix à l’achat par un positionnement marketing plus haut de gamme, mais surpasse sa cousine au niveau de l’insonorisation, de la présentation, de la conduite et de l’équipement. Toutefois, si la seule chose qui vous intéresse dans ces autos est la partie mécanique, l’Auris vous contentera, la CT200h n’apportant rien de plus de ce côté-là, que ce soit en niveau de la consommation ou de l’agrément. »

  19. Marc, tu es plus négatif avec cette voiture que le test de grossesse de la doyenne des soeurs d’Afrique! :)

  20. J’ai apprécié votre vue technique certain en partie négative mais justifie par votre propos technique j’avais des ressentis que je ne comprenais pas et votre éclairage m’a permis de mieux comprendre cela. Continuer dans ce sens la critique est constructive.

  21. J’ai beaucoup aimé cet article comme tous les autres du site ! J’ai juste été choqué et désolé de voir tous les commentaires qui l’ont suivi… J’espère qu’ils ne déstabiliseront pas le rédacteur et qu’il continuera à nous donner ses impressions librement* et avec humour, comme d’habitude. (*Sauf si c’est pour critiquer la Twingo… Là, je me lie au Fanclub Lexus et vient bouter le feu à la rédaction ;)

  22. Bonjour,
    Je posséde une Lexus IS 250 pack exécutive de 2009.
    Ma concession Lexus m’a prêté une CT200h. Je n’ai roulé que moins de 100km mais j’étais plutôt déçu : la boîte CTV est bruyante en phase d’accélération, l’insonorisation est moins réussie que sur l’IS 250, le coffre est mal conçu avec son double fond qui n’est effectivement pas pratique. L’IS250 n’a pas un coffre grand (398L +/-) mais j’avais l’impression que le mien était largement plus pratique (375L pour CT200h avec sièges en place normale). Le confort est bien moindre dans CT200h que dans IS250
    Coté consommation, je m’en fous. Ce n’est pas comparable. IS250 a un moteur V6 qui consomme entre 8-10L. +12 en ville.
    Quand j’avais rendu mon véhicule, je m’étais dit, elle ne me plait pas du tout.
    Ce n’est que mon avis perso, mais je compare à la mienne Lexus IS250…
    C’est sûr que si je compare à une Yaris, cette CT200h est très bien.

  23. Je crains que vous soyez passé complètement à côté de cette auto.
    Ce n’est pas une familiale, ni une sportive,
    ni un prolongement de l’égo du « pilote ».
    C’est juste une Prius mieux finie, plus silencieuse plus confortable, plus joueuse.
    Pour la mécanique, rien à changer: le top de l’hybride c’est la prius.
    Vroom vroom passez votre chemin, ici on fait dans l’efficace pas dans l’ostentatoire.
    Diesel qui pue (qui tue), qui casse, vas voir ailleurs tu comprendras peut être un jour…

  24. Bonjour,
    J’ai plus de 70 ans. Je conduis depuis 1963. J’en suis à ma 37 ème voiture dont 15 Citroën. Depuis 1991 je roule en Toyota. La CT200h Sensation est mon rêve exaucé depuis le mois de novembre 2011. Il n’y a pas de courroie, pas de démarreur, pas d’alternateur, pa d’embrayage, pas de roue de secours et pas de cendrier ni d’allume-cigare et pourtant je fume toujours plus de 60 cigarettes par jour.
    Avec la CT200h, c’est comme si je faisais l’amour; n’en déplaise aux commentaires ci-dessus.
    En 2015, je roulerai en voiture à pile à combustible si Dieu me prête encore un peu de vie.
    NB: le 17 juin j’essaierai une demi-journée la Mad In France Japonaise (3,5l/100km) et une Lounge!

  25. Personnellement ma CT200h m’a enfin permis de retrouver le plaisir de conduire!
    C’est un tapis magique, rempli d’innovations technologiques, un silence impressionant et un délicieux moelleux en voyage.
    En plus le mode Sport transforme la voiture en un go kart.
    Exit les moteurs Tracteurs Diesel Allemands, pour toujours en ce qui me concerne.
    La CT200h il faut l’essayer soit même, le journalistes blogueurs sont tous très obéissant au diktat du Diesel-Parkinson.

  26. Intrinséquement elle ne « sert » à rien.
    pour rouler économique achetez une Dacia…
    Mais pas plus qu’une serie 1 ou autre, même DS4…
    La comparer à QUOI ?
    Une premium essence automatique aussi bien équipée…
    Qui doit avaler 10L/100 et couter bien plus cher.
    Quant à l’aspect écolo, il n’y a pas photo.
    Et avec un diesel qui pue ? encore moins.
    Ici on est dans le temple de la fiabilité.
    Copie à revoir !!!

  27. @inutile : elle ne sert pas à grand chose parce qu’elle n’offre pas plus qu’une Auris HSD d’un point de vue mécanique, et que son positionnement prétenduement « haut de gamme » est un peu léger, avec une présentation, une finition et des matériaux pas à la hauteur de la différence de prix sur l’étiquette.

  28. Je veux une autorisation du fabricant lexus

  29. tout à fait d’accord avec le GPS: une vraie catastrophe !!

  30. Bonjour, votre critique n’est pas un récapitulatif d’essai… Il y a une forme d’acharnement compulsif, qui personnellement, m’a ôté tout envie de croire a votre article…
    je tenais à préciser que la DS4 que vous estimez plus confortable, n’est rien de plus qu’une C4. En portant l’oeil vers l’intérieur. (source: j’ai une c4, mon père une ds4)
    Et vous avez oublié de citer que cette motorisation volé à la Prius, bénéficie à son avantage d’une technologie poussée, optimisée au fil des années, dotée d’un entretien aussi peut gourmant que sa consommation ou son émission de co2, et qui vivra plus longtemps que vous et moi.

  31. C’est pas un test de la Lexus CT, c’est j’ai décidé que c’était de la merde…!
    Après 2 ans d’utilisation, je ne reviendrai plus en arrière, cela va être difficile de changer.
    Par curiosité j’ai essayé 3008 Hybrid4: un tank bruyant, le moteur tourne tout le temps, et vu que c’est un diesel… et 10000€ de + que la Lexus CT !
    J’ai essayé l’Ampéra: ça roule très bien, mais bruyante et mal finie.
    Pour le prix, la Lexus CT reste une référence de qualité, économie, de silence, à essayer d’urgence, pour contredire cet essai sans intérêt…

  32. @mfdev : j’ai décidé qu’elle était inutile en comparaison avec l’Auris HSD, un point c’est tout : elle ne sent pas plus le premium que la version Toyota. Si tu n’as pas eu la poignée de porte qui te reste dans la main, c’est déjà mieux que moi.

  33. Après avoir roulé avec beaucoup de plaisir en AURIS (nouveau modèle), je viens d’acheter une CT200h. Le GPS, très important pour moi, est un point noir. Je suis déçu et en colère d’avoir été ainsi « arnaqué » sur ce point par Lexus. Ce système est plus que merdique et je crois que je vais refaire les concessionnaires TOYOTA pour me faire reprendre cette CT et racheter une AURIS ! La qualité, quand on se targue de vendre du luxe, doit se retrouver dans tous les détails avec un dialogue loyal entre vendeur et acheteur. LEXUS, au lieu de nous amuser avec son agence de voyage (conciergerie),devrait plutôt améliorer ses véhicules et leurs options !

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>