Matra e-Mo

Matra e-MO
Diisign.com a été très récemment invité à la présentation du cyclo électrique e-Mo de Matra. C’est Laure et Matthieu qui sont allés à sa rencontre…
Ce cyclo est commercialisé par Matra et produit par E-TON (1er constructeur taïwanais de panneaux solaires photovoltaïques et 3ème constructeur taïwanais de quads et de scooters).
e-Mo en 3 mots : c’est beau ! c’est bien ! c’est cher !
Développons maintenant et nuançons le tout…

C’est beau : un design frais !
matra e-mo
Les lignes de l’e-Mo sont simples et efficaces, vraiment dans l’ère du temps. Les possibilités données par l’architecture électrique (exit moteur thermique, échappement et réservoir) profitent au dynamisme général et à la simplicité du design. Matra a réussi à donner une vrai identité à ce cyclo qui se distinguera à coup sûr du reste de la production 2 roues.
Ensuite pour distinguer les e-Mo dans nos centres ville, Matra propose deux coloris vitaminés, rose framboise et vert pomme, et 2 coloris classiques, tout noir et noir et blanc (notre préféré voir photos). Si les couleurs disponibles ne sont pas à votre goût, les panneaux sont interchangeables et vous pouvez les personnaliser (avis aux artistes).

C’est bien : un véhicule électrique au quotidien !
L’e-Mo est vraiment bien conçu et les ingénieurs Matra issus de l’automobile n’ont pas forcé leurs talents pour faire bien du premier coup. Propulsé par un moteur 100% électrique, e-MO ne génère évidemment aucune émission de gaz ou de particules. Il offre une autonomie de 40 km (à 30km/h) et 30 km (45km/h) ce qui est largement suffisant pour une utilisation ville. Vous êtes sceptiques ? OK, une étude INRETS précise que 80% de nos déplacements se font dans un rayon de 5 km, et la vitesse moyenne en ville n’excède pas les 20km/h (je n’apprends rien à tous ceux qui se déplacent à vélo!). Côté temps de charge, il faut 90 minutes pour atteindre 80% de la capacité de la batterie. A notre avis il faudrait que Matra vende l’e-Mo avec une batterie supplémentaire à garder chez soi ou au boulot en cas d’imprévu mais attention au prix de l’option…
Matra e-MO

Côté équipement, l’essentiel est là avec un bloc compteur/phare tout en rondeur, avec un écran LCD qui affiche sur fond bleu l’ensemble des informations nécessaires : indicateur kilométrique journalier/total, vitesse instantanée, clignotants, phare et bien sûr jauge de charge de batterie. Il est possible de sélectionner à partir du compteur un mode économe si la charge batterie devient menaçante en sélectionnant le mode «standard ». Si le trajet est court et que l’on veut disposer de l’ensemble de la puissance, on sélectionne le mode « power ». Côté aspect pratique, pas de rangement pour le casque ni de boîte à gants. Mais rappelons-le,
nous ne sommes pas en présence d’un scooter mais d’un cyclo !
L’e-Mo réserve d’autres aspects pratiques liés à sa transmission électrique : fini le bruit de pétrolette fumante, fini le pantalon tâché de cambouis, d’huile ou d’essence. Avec e-MO on trouve finalement le plaisir de rouler « grenelle ». Alors vous allez nous dire, si il est si bien que ça il va faire des envieux… Pas de problème ! Car e-Mo est équipé d’un antivol de direction et d’un anti-démarreur électronique à code PIN, comme sur nos compagnons portables!
Matra E-ton e-MO

Lors de la soirée de présentation, j’ai eu l’occasion de faire un petit essai dynamique sous le regard inquiet de Laure qui guettait une éventuelle chute… Bilan de la prise en main ? L’e-Mo est vraiment sympa ! Les accélérations sont suffisantes et le confort d’utilisation est appréciable (les pneus de 14 pouces et la selle y sont pour quelque chose mais la surface lisse du 104 aussi). Seul bémol le freinage est nettement insuffisant. Les tambours ne sont pas à la hauteur. Matra m’a affirmé qu’une version frein un disque doit voir le jour. Mais à mon avis un effort devrait être fait pour équiper e-Mo de bons freins tambours plutôt que de faire des variantes et mettre la sécurité en option. Il faut dire que l’essai s’est déroulé sur un prototype et je ne vois pas comment ce point ne serait pas corrigé par Matra avant la commercialisation.

C’est cher ! Oui mais…
Pour la modique somme de 1790 euros (ah, quand même…), vous repartirez au guidon de votre e-Mo. Ce n’est pas donné à l’évidence mais c’est le prix pour rouler électrique aujourd’hui et montrer l’exemple. A titre de comparaison un vélo électrique se négocie à 2000 euros. Autre point positif pour l’e-Mo dans notre capitale, la Ville de Paris subventionne, à hauteur de 400 euros
maximum (jusqu’à 25 % du prix de vente TTC), l’achat d’un scooter électrique pour encourager le transport propre. C’est du tout bon pour e-Mo qui passe à 1390 euros!
Matra e-MO changement batterie

En synthèse, l’e-Mo aurait été sans doute le cyclo préféré de cloclo… ils auraient formé un duo électrique… Mauvaise blague à part,
l’e-Mo se lance à l’assaut des villes avec beaucoup d’atouts. Le marché du 2 roues vit une époque charnière et nous saurons très rapidement si e-Mo rime avec trop tôt ou avec bravo !
Matra e-MO

Bonus histoire !
Un peu d’histoire…. si vous bossez dans le militaire ou l’automobile ou que vous avez plus de 40 ans, le nom Matra vous parle ! Pour les autres, Matra est un groupe que je considère comme très innovant et qui dans l’automobile pour ne citer que ces 2 modèles emblématiques, à créer l’Espace mais aussi le Rancho. Si je fais une petite parenthèse sur ce véhicule c’est qu’il était en avance de 30 ans sur son temps puisque tourné vers le loisir avec son look de baroudeur et un agencement intérieur modulable.
rancho base matra

17 Commentaires

  1. Vraiment intéressant, surtout que c’est un scooter pour moins cher qu’un vélo à assistance électrique!
    Seul défaut pour moi : il fait déjà un peu rikiki avec toi, mais alors pour moi et mes 1,95m, ce n’est pas le bon scooter… Plutôt typé femmes?

  2. certes, c est cher mais pas aussi rebutant que le freinage insuffisant, rien que d’y penser, j’en frémis!
    j’aime bien l’aspect cependant, c’est sobre et efficace.

  3. je dit que cela pourrait faire un carton bien sur cela parait cher mais la technologie a un prix . dici deux trois ans les batterie tiendron le 100KM quand au moteur brushless il sont increvable
    se mouvoir grace a une force electromagnetique ya rien de plus zen

  4. Je découvre l’E-MO au moment où mon scooter doit être remplacé.
    1- Freins tambour ! Moins bien que le vélo électrique. Retard technique inadmissible. D’autant que, roulant en silence, on doit être obligé de freiner efficacement
    2- Mensonge: le vélo électrique basique ne coûte pas 2000€ mais 990€ et il a un frein à disque!… et un antivol efficace.
    3- Pas de top-case! On ne peut pas s’en servir pour aller au marché ni pour faire ses menus achats en ville?
    4- Prix beaucoup trop élevé.

    Conclusion :
    Ses concepteurs n’ont pas le sens pratique
    De très bonnes idées mais globalement négatif
    Je n’achète pas

  5. C’est clair que Matthieu s’est un peu lâché sur le vélo à 2000€, mais je crois que dans la gamme Matra les vélos électriques sont chers…
    Pour le manque de top case, on a affaire à un scooter qui doit rester le plus léger possible, c’est plutôt le concurrent des 50cm3 que des 125, le topcase a un côté pratique, mais il enlève au côté fun, et surtout, il briderait trop l’engin.
    Côté freins, la plupart des vélos électriques ont des freins à disque à fil, et pas hydrauliques, ce sont des freins efficaces pour un vélo assez léger et à la vitesse modérée, mais pour un scooter il faudrait du bon disque hydraulique et ça aloudirait encore la facture… En bref, à tester, mais plus qu’un manque de sens pratique du côté des concepteurs, c’est un manque de maturité des technologies électriques qui poussent à faire des choix techniques un peu frustrants… Attendons que l’électrique se démocratise pour voir baisser les coûts et obtenir des prestations équivalentes à ce qu’on trouve aujourd’hui en thermique. La technologie évoluant, on commence par comparer le scooter électrique au vélo, pour finalement pouvoir le comparer au scooter thermique…

  6. Il faut relativiser le prix .
    Que vaut aujourd’hui un scooter 1er prix 50cm3 et son plein d’essence pour 15000 km car c’est cela l’E-mo. Le prix de la recharge électrique étant négligeable il faut considérer que l’engin est vendu avec le plein pour environ 15000 km(nb cycle annoncé 500-600 * autonomie environ 30 km ). De plus l’assurance des scooters électriques est près de 2 fois moins chère que celle d’un scooter thermique. Globalement d’après mes calculs il ne coute pas plus cher de rouler en E-mo qu’en scooter.
    Je suis tenté d’essayer

  7. Bonne synthèse. Il faut aussi penser que l’électrique c’est beaucoup moins d’entretien, sauf bien sûr si la batterie ne tient pas sur la durée… Il aurait été un peu plus grand, il aurait pu m’intéresser, mais Matthieu a déjà l’air d’un géant sur cet engin, alors qu’il mesure facilement 15cm de moins que moi!

  8. qui a essayé ce modéle, en particulier en côte? eh oui l’auvergne est vallonnée, même en ville (à clermont-ferrand surtout)?

  9. J’ai eu l’occasion de l’essayé à Paris et il était plutôt véloce, sur du plat… à condition d’enclencher la position vitaminée (tu peux choisir une position éco).

  10. 1790 euros, c´est pas cher vous dites ? pas exportable dans les pays pauvres , il faut savoir qu´un scooter electrique Chinois coute 300 dollars a la base , ils n´ont pas les memes performances mais ils roulent et les gens ne se plaignent pas

  11. Je suis désolé mais J PP a raison, car dans les monté de plus de 8% sa force énormément, si je dis sa ces que j’habite Clermont-Ferrand et je connais bien, la seul chose qui m’ennuie sais que sa vas faire depuis le mois de Novembre que je l’ai, et quand je suis sur la route, les automobilistes ne font pas attention car ils ne m’entendent pas, et pour certain je ne roules pas assaie vite pour eu. Alors maintenant quand je voie qu’une voiture peu doublé je lui fais signe de passé.
    pour ce qui est du prix, je suis dégouté car quand j’ai appris qu’il n’y avais qu’a Paris qu’il faisait une réduction de 400€, ce n’ai pas juste pour tous.Mais autrement ces vrai que ces économique sa ne fais pas de bruit et ces très maniable. J’adore mon E-mo!

  12. Bonjour ,

    j’aimerai savoir commen le prix est de 2000 euros a l’achat et dans le forum on dit qu il coute 990 euros ?!!!

  13. Bonjour,

    Comme indiqué dans l’article le prix conseillé d’e-Mo est de 1790 euros hors subvention éventuelles. La politique « transport urbain » de certaines communes peut se concrétiser par des subventions non négligeables (exemple de Paris qui subventionne à hauteur de 400 euros l’achat d’un 2 roues électrique ce qui dans le cas de l’e-mo le ramène à 1390 euros).

  14. Bonjour,
    Après avoir surfer sur différent sites et forum, j’ai fini par acheter le model + (e-mo+) : frein a disque hydrolique avant, batterie 15Ah (généralement vendu en option), double suspension, pneu tubeless : j’en ai eu pour près 2200€ au total ! (neuf, avec central bag en option, casque, anti-vole U sra, gravage, mise en route…)
    Ok, c’était pas donné mais je le SurKiff !!
    J’ai fait Paris Charles de gaulle – Saint Germain en Laye(soit +30km) le jour même de l’achat: bien qu’on m’avait chargé la batterie à bloque, j’appréhendait son automomie, surtout qu’en arrivant sur Saint germain ya un Super Pente sur près de 200m: nickel, j’suis arrivé à bon port avec encore suffisament de charge!!(alors que j’ai rouler + 1/3 du parcours en mode Power)
    Très silencieux (du coup je claxonnais pas mal pour signaler ma présence au Automobilise) , monte facilement à 48km/h, facile et très agréable prise en main (1er véhicule à moteur, sans permis avt je déplacais en vélo).
    Conclusion: je l’adore…
    Ps: j’avoue que je suis une fille de taille moyenne(1.60m) et de ‘Petit’ poids (52k tout mouillé) IL EST FAIT POUR MOI!!

  15. bonjour =)

    étant moi même propriétaire d’un e-MO+ 15 Ah a Rennes depuis juin 2010, et j’en suis très content ^_^ si ce n’est l’autonomie qui me freine mais qui me permet de faire a peu près 30-35 kilomètres dans de bonnes condition climatique. Sauf l’hiver quand elle chute a 10-15 kilomètres par grand froid, le gros problème de ce scooter est sa batterie lithium manganèse dont je ne me suis pas gêné de l’ouvrir pour voir ce qu’elle avait dans le ventre et c’est la que j’ai découvert cette soi-disante technologie sécrète selon Matra qui n’est rien de plus qu’un simple rail de 13 micro-batteries, alors que je m’attendais a voir 4 mini batteries de 12 volts soit un total de 48 volts comme on me l’avait dit. Ce qui fait que je me suis demandé pourquoi ils en ont mit 13 à peu près de 4 volts chacunes. la trézième est surtout faite pour alimenter les commandes du scooter, ce qui que mon père et moi nous envisageons de rajouter 4 batteries suplémentaires toutes relier au négatif et positif de la batterie d’origine ce qui devrait normalement doubler voir tripler l’autonomie de mon scooter, d’ici la je vous ferait des vidéos sur les modifications d’ailleurs si vous vous y connaissez et que vous voulez faire pareil n’hésitez pas bien sûr en évitant de mettre la puce a l’oreille de Matra et c’est que je vais faire déjà que je risque gros pour la vidéo dans laquel j’ai démonté la batterie avec mon père dont je met le lien.

    http://www.youtube.com/watch?v=pcT49AUTOr0

    n’hésitez pas a commenter et a donner votre avis sur cettre soi-disante technologie secrète =)

  16. Salut à tous,
    On est en mars 2012…comme le temps passe!
    J’ai eu mon e-Mo couleur cassis en août 2011.
    Déjà 2000km à sillonner les rues de Brest pour des petits déplacements. J’ai acheté une batterie plus puissante pour les 20km et plus. Car c’est le stress de la panne. Il est sympa, mais freine mal, mais comme on le sait, il faut anticiper. Comme il pleut (Brest) il faut bien l’essuyer en rentrant car il rouille. A Brest, je roule sur les trottoirs, sur les rails, sur les pistes cyclables et cela dérange personne.
    Un atout, c’est l’énorme capital sympathie qu’il suscite!
    Des gens de tous âges me sourient et me demandent des infos sur mon e-Mo. Une véritable attraction.
    Moi je l’adore aussi!
    Jolie chose légère que je peux emporter dans mon Jumpy.

  17. Merci pour ce retour d’expérience très utile et bonne route !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Matra e-Mo « La Revue du Design - [...] : diisign.com, lefigaro.fr, [...]
  2. MINI Scooter E concept : attention à l’overdose « diisign - [...] en pièce maîtresse du tableau de bord. Alors OK pour les scooters électriques fun (il en existe en version …

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>