Sélectionner une page

Matra e-MO
Diisign.com a été très récemment invité à la présentation du cyclo électrique e-Mo de Matra. C’est Laure et Matthieu qui sont allés à sa rencontre…
Ce cyclo est commercialisé par Matra et produit par E-TON (1er constructeur taïwanais de panneaux solaires photovoltaïques et 3ème constructeur taïwanais de quads et de scooters).
e-Mo en 3 mots : c’est beau ! c’est bien ! c’est cher !
Développons maintenant et nuançons le tout…

C’est beau : un design frais !
matra e-mo
Les lignes de l’e-Mo sont simples et efficaces, vraiment dans l’ère du temps. Les possibilités données par l’architecture électrique (exit moteur thermique, échappement et réservoir) profitent au dynamisme général et à la simplicité du design. Matra a réussi à donner une vrai identité à ce cyclo qui se distinguera à coup sûr du reste de la production 2 roues.
Ensuite pour distinguer les e-Mo dans nos centres ville, Matra propose deux coloris vitaminés, rose framboise et vert pomme, et 2 coloris classiques, tout noir et noir et blanc (notre préféré voir photos). Si les couleurs disponibles ne sont pas à votre goût, les panneaux sont interchangeables et vous pouvez les personnaliser (avis aux artistes).

C’est bien : un véhicule électrique au quotidien !
L’e-Mo est vraiment bien conçu et les ingénieurs Matra issus de l’automobile n’ont pas forcé leurs talents pour faire bien du premier coup. Propulsé par un moteur 100% électrique, e-MO ne génère évidemment aucune émission de gaz ou de particules. Il offre une autonomie de 40 km (à 30km/h) et 30 km (45km/h) ce qui est largement suffisant pour une utilisation ville. Vous êtes sceptiques ? OK, une étude INRETS précise que 80% de nos déplacements se font dans un rayon de 5 km, et la vitesse moyenne en ville n’excède pas les 20km/h (je n’apprends rien à tous ceux qui se déplacent à vélo!). Côté temps de charge, il faut 90 minutes pour atteindre 80% de la capacité de la batterie. A notre avis il faudrait que Matra vende l’e-Mo avec une batterie supplémentaire à garder chez soi ou au boulot en cas d’imprévu mais attention au prix de l’option…
Matra e-MO

Côté équipement, l’essentiel est là avec un bloc compteur/phare tout en rondeur, avec un écran LCD qui affiche sur fond bleu l’ensemble des informations nécessaires : indicateur kilométrique journalier/total, vitesse instantanée, clignotants, phare et bien sûr jauge de charge de batterie. Il est possible de sélectionner à partir du compteur un mode économe si la charge batterie devient menaçante en sélectionnant le mode «standard ». Si le trajet est court et que l’on veut disposer de l’ensemble de la puissance, on sélectionne le mode « power ». Côté aspect pratique, pas de rangement pour le casque ni de boîte à gants. Mais rappelons-le,
nous ne sommes pas en présence d’un scooter mais d’un cyclo !
L’e-Mo réserve d’autres aspects pratiques liés à sa transmission électrique : fini le bruit de pétrolette fumante, fini le pantalon tâché de cambouis, d’huile ou d’essence. Avec e-MO on trouve finalement le plaisir de rouler « grenelle ». Alors vous allez nous dire, si il est si bien que ça il va faire des envieux… Pas de problème ! Car e-Mo est équipé d’un antivol de direction et d’un anti-démarreur électronique à code PIN, comme sur nos compagnons portables!
Matra E-ton e-MO

Lors de la soirée de présentation, j’ai eu l’occasion de faire un petit essai dynamique sous le regard inquiet de Laure qui guettait une éventuelle chute… Bilan de la prise en main ? L’e-Mo est vraiment sympa ! Les accélérations sont suffisantes et le confort d’utilisation est appréciable (les pneus de 14 pouces et la selle y sont pour quelque chose mais la surface lisse du 104 aussi). Seul bémol le freinage est nettement insuffisant. Les tambours ne sont pas à la hauteur. Matra m’a affirmé qu’une version frein un disque doit voir le jour. Mais à mon avis un effort devrait être fait pour équiper e-Mo de bons freins tambours plutôt que de faire des variantes et mettre la sécurité en option. Il faut dire que l’essai s’est déroulé sur un prototype et je ne vois pas comment ce point ne serait pas corrigé par Matra avant la commercialisation.

C’est cher ! Oui mais…
Pour la modique somme de 1790 euros (ah, quand même…), vous repartirez au guidon de votre e-Mo. Ce n’est pas donné à l’évidence mais c’est le prix pour rouler électrique aujourd’hui et montrer l’exemple. A titre de comparaison un vélo électrique se négocie à 2000 euros. Autre point positif pour l’e-Mo dans notre capitale, la Ville de Paris subventionne, à hauteur de 400 euros
maximum (jusqu’à 25 % du prix de vente TTC), l’achat d’un scooter électrique pour encourager le transport propre. C’est du tout bon pour e-Mo qui passe à 1390 euros!
Matra e-MO changement batterie

En synthèse, l’e-Mo aurait été sans doute le cyclo préféré de cloclo… ils auraient formé un duo électrique… Mauvaise blague à part,
l’e-Mo se lance à l’assaut des villes avec beaucoup d’atouts. Le marché du 2 roues vit une époque charnière et nous saurons très rapidement si e-Mo rime avec trop tôt ou avec bravo !
Matra e-MO

Bonus histoire !
Un peu d’histoire…. si vous bossez dans le militaire ou l’automobile ou que vous avez plus de 40 ans, le nom Matra vous parle ! Pour les autres, Matra est un groupe que je considère comme très innovant et qui dans l’automobile pour ne citer que ces 2 modèles emblématiques, à créer l’Espace mais aussi le Rancho. Si je fais une petite parenthèse sur ce véhicule c’est qu’il était en avance de 30 ans sur son temps puisque tourné vers le loisir avec son look de baroudeur et un agencement intérieur modulable.
rancho base matra