Sélectionner une page

test Amazon Echo Show 5
Les assistants vocaux, on a tous essayé, et au final les usages restent assez restreints. Lorsque j’ai testé l’écosystème Switchbot, j’ai eu envie de voir ce que donnait l’usage avec l’écosystème d’Amazon, et tout ça avec un écran pour visualiser les caméras Switchbot. Voici mon test de l’Echo Show 5 d’Amazon, un assistant vocal doté d’un écran, qu’on appelle pour l’occasion un « smart display » en bon français. Petit test pour savoir si ça sert à quelque chose.

test Amazon Echo Show 5
Design

L’Echo Show 5 est plutôt sobre, avec un écran tactile encadré d’un bon gros rebord (aux standards d’aujourd’hui ça fait large) qui dissimule la caméra et les autres capteurs. Derrière, tout le corps de l’appareil est recouvert de tissu. Notons que l’appareil est filaire, avec un bloc d’alimentation qui n’est pas ultra compact.
L’écran n’est hélas pas une merveille. Pourquoi hélas ? Pas parce qu’il fallait une définition de malade ou le HDR sur un simple écran d’information, mais parce qu’avec ce bon vieil écran LCD, si vous vouliez utiliser un Echo Show en mode réveil la nuit sur votre table de chevet, c’est mort : même en mode nuit la luminosité du noir qui reste gris est trop élevée et votre chambre sera trop éclairée.
Sur la tranche supérieure, on retrouve les boutons de volume, le bouton pour couper le micro, et une glissière pour obturer physiquement la caméra et éviter d’éventuels regards (pirates) indiscrets.
L’Echo Show 5 a une construction soignée, il fait solide, mais ses plastiques ne respirent pas la qualité, surtout celui de l’écran qui est très sensible aux reflets et aux rayures.
test Amazon Echo Show 5 2eme generation
Performances
A l’usage, il y a un point super positif avec les appareils Alexa : leur phrase de commande. On dit juste « Alexa, fait ci ou ça », c’est tellement plus naturel qu’un « Dis Siri » ou « Ok Google ». Rien que pour ça, ça donne plus envie d’utiliser les appareils de la marque… Sauf bien sûr si vous avez une Alexa ou une Alexia à la maison, voir une Alex, auquel cas ça risque de devenir compliqué… Mais ça, si vous avez déjà un peu joué avec Alexa, vous avez dû le remarquer. La qualité de la reconnaissance est correcte, mais elle n’atteint pas celle d’un Google Home, la référence dans ce domaine. Vous aurez sûrement besoin de vous répéter assez souvent.
test Amazon Echo Show 5 2eme generation
Côté qualité sonore, comme tous les assistants compacts, l’Echo Show 5 a de quoi se faire entendre même de loin, mais ce n’est pas le genre d’appareil qui va servir à écouter de la musique, même pour l’ambiance : c’est creux, franchement déséquilibré et ça sature très vite. Impossible aussi de définir une enceinte externe comme enceinte par défaut pour la musique (ce qui fonctionne très bien avec un Google Home mais pas un Homepod Mini), donc vous n’allez sûrement pas utiliser ce produit comme source musicale, même s’il est compatible Amazon Music (évidemment), Deezer et Spotify. Vous pourrez à la limite vous en servir de radio puisque TuneIn vous offre toutes ses stations.
test Amazon Echo Show 5 2eme generation
Mais venons-en à la raison même de ce test : l’écran. En général il affiche l’heure et la température. Quand l’Echo détecte votre présence, il bascule sur l’affichage de vos rappels, pense-bête, ou sur les prévisions météo, voire vos photos perso que vous aurez téléchargé sur Amazon Photos… Rien d’indispensable en somme. Ah et l’écran vous suggère aussi des phrases à tester, du genre « Alexa, raconte-moi une blague », ou des choses liées aux tendances actuelles. Pas de quoi s’extasier. On peut aussi passer des appels vidéo via Alexa, mais qui utilise ça puisque personne n’a d’autre Echo Show parmi vos amis? Côté vidéo, pas de Youtube (Google et Amazon ne sont pas des amis), mais quelques chaînes de TV sont compatibles, ce qui vous permet de mettre les infos de BFM sur le petit écran de 5 pouces quand vous cuisinez… Mouaif. D’ailleurs c’est peut-être en cuisine que cet écran sert le plus : avec la skill Marmiton, on peut afficher des recettes et faire défiler les étapes en disant simplement « suivant ». Pratique, et avec l’écran on garde un oeil sur ce qu’il faut faire, plutôt que de répéter 10x les étapes comme on le fait avec un simple assistant vocal. Est-ce que cet usage justifie d’acheter un Echo Shwo 5? Je ne pense pas.


Conclusion
Si vous lisez ce test pour savoir si un écran sur un assistant vocal Amazon sert à quelque chose, la réponse est très clairement non. C’est sympa de pouvoir afficher le flux d’une caméra (Switchbot ou autre) avec une simple demande vocale, mais le téléphone dans votre poche le fera presque aussi simplement. Au quotidien, cet écran supplémentaire ne sert pas à grand chose. D’accord, vous pouvez afficher des pense-bête ou le flux de certaines caméras à la demande, voire des recettes, mais clairement, ça manque d’intérêt.
Autant les assistants vocaux peuvent rendre quelques services tout en étant très discrets (pas besoin de les voir pour que ça fonctionne, on peut les cacher), autant les smart displays me laissent perplexe : pas assez bons au niveau audio pour servir d’enceinte musicale, trop lumineux pour servir de réveil, trop gros pour être vraiment discrets, et pas de vrai usage créé par leurs écrans. Au final l’écran est plus un handicap qu’un atout. Une idée à oublier. Et l’arrivée d’un Echo Show 15 me laisse encore plus circonspect étant donné le peu d’intérêt de la plateforme. Les déchets numériques ont de l’avenir…