Sélectionner une page


Si les AirPods (Pro) ont conquis le cœur de beaucoup d’utilisateurs Apple, il reste une place pour des écouteurs wire free plus tournés vers la qualité sonore. Bowers & Wilkins a frappé très (trop ?) fort an lançant ses PI7, des écouteurs à la conceptions audiophile, à 400€. Mais en lançant les PI5, au look très proche, on pouvait espérer un produit « presque aussi bien pour beaucoup moins cher » (249€). Petit test pour savoir si mon pressentiment est le bon.


Design
Les PI5 sont des petits écouteurs intra auriculaires complètement sans fil, avec un design très compact et une finition noire matte (ils existent aussi en un blanc plus voyant), ils ne se font pas remarquer d’autant plus que Bowers & Wilkins a eu la très sage idée d’apposer son logo très discrètement sur la tranche du petit cylindre sortant de vos oreilles. L’inverse du bling bling du haut de leurs 7 grammes (l’ensemble écouteurs + boîtier de charge pesant 60g). Leurs arêtes assez franches ne créent étonnamment aucun inconfort une fois dans l’oreille et les 3 tailles d’embouts silicone fournis devraient convenir à tous les conduits auditifs qui tolèrent les intras.

Les commandes sont classiques, via une surface sensitive sur chaque écouteur : un tap pour play/pause, deux taps pour le morceau suivant et 3 taps pour le morceau précédent. A droite, un appui long lancera votre assistant vocal (Siri ou Google), tandis qu’à gauche, l’appui long active ou désactive l’annulation de bruit. Comme sur les AirPods, pas de contrôle du volume disponible, et c’est bien dommage.

Le boîtier est assez décevant : plutôt gros, léger, fait de plastique peu qualitatif (un corps en plastique au toucher doux un peu trop fin puisqu’il se déforme quand on appuie dessus, et un couvercle gris brillant alors que la même finition partout aurait été plus élégante). Il a cependant des aspects positifs : il est équipé de la charge à induction Qi en plus d’un classique connecteur USB-C, et ses aimants « attrapent » facilement les écouteurs quand on les range.

Performance

Une fois les écouteurs dans les oreilles, comme tous bons intra auriculaires, ils isolent déjà pas mal du son environnant. L’annulation de bruit, disponible en tout ou rien (pas de réglage possible, si ce n’est le mode transparence pour faire passer, voire amplifier les sons externes) fait son job correctement et efface la plupart des sons continus de moyenne fréquence (moteurs, ventilation…), en oubliant les sons intermittents. Ce n’est clairement pas aussi efficace que les leaders du domaine (Apple ou Bose). Le souci principal pour moi est la coloration du son qu’entraîne le mode annulation de bruit : l’image sonore devient plus plate, assez étouffée, avec une accentuation des basses qui n’en avaient déjà pas besoin. A réserver aux endroits les plus bruyants où l’isolation naturelle de ces intras ne vous suffira pas (l’avion en résumé).
Le mode « transfert ambiant » est ce que les autres appellent un mode transparence :

Les PI5 disposent d’un capteur de port, histoire de les mettre en pause quand vous cessez de les porter, un capteur qui fonctionne moins bien que chez la concurrence : ce sont peut-être mes oreilles, en particulier la forme de mon oreille gauche, étant donné que c’est cet écouteur qui avait du mal à croire qu’il était en place, mais ce n’est pas un problème isolé spécifique à ma paire en particulier puisque j’ai testé deux paires de PI5 avant de vous rendre mon verdict. Les coupures étaient trop nombreuses quand j’étais en mouvement (marche, vélo, transports). On peut très facilement désactiver ce capteur dans l’application pour éviter ce genre de désagrément.

Et le rendu sonore dans tout ça ? Parce que c’est LE facteur important si on va chez B&W plutôt que chez Apple ou Samsung. Et bien je dois dire qu’ils sont assez conformes à la signature sonore habituelle de B&W : un son précis et détaillé, mais un peu rond avec des basses mises en avant un peu au détriment (très faiblement) des médiums. C’est agréable, plutôt précis, ample et détaillé, ça manque un peu d’ouverture mais c’est le souci avec tous les intras, ou presque. En résumé ce sont de bons intras… Tant qu’on n’active pas la réduction de bruit (cf plus haut)

Pour ce qui est des appels, je n’ai pas de reproche à formuler sur la qualité des PI5 en mode téléphone, leur micro, ou plutôt leurs 4 micros, font le boulot pour être entendu. Pour être exact j’ai eu un problème avec une paire d’écouteurs défectueux où tous mes correspondants avaient du mal à m’entendre, mais après un remplacement je dois dire qu’il n’y a rien à reprocher, les appels se passent sans souci. Donc si comme moi vous constatez un problème en mode téléphone, échangez les écouteurs!

En ce qui concerne l’autonomie, j’ai noté plus de 4 heures d’écoute à volume modéré (les PI5 peuvent monter très fort, pas utile dans mes environnements de test).
Enfin, à l’usage, j’ai encore un petit grief contre le satané boîtier les PI5 : il n’est pas connecté en bluetooth, donc son niveau de charge ne s’affichera nulle part. Il faudra simplement se fier à sa led qui passera du vert à l’orange (ou au rouge) quand il aura besoin de se charger. Ce n’est pas un grand défaut mais quand on est habitué à avoir cette information, difficile de s’en passer.

Conclusion
Les PI5 sont de bons écouteurs bluetooth si on les cantonne aux fonctions les plus basiques : ils sont agréables à porter, disposent d’une autonomie correcte (mais sans plus) et diffusent un son agréable, et leur fonction téléphonie est correcte. Par contre toutes les fonctions avancées manquent ou sont en retrait de ce qu’on pourrait attendre d’une marque comme B&W : Impossible de jumeler les écouteurs avec plusieurs appareils en simultané et réduction de bruit active faiblarde, et quelques bugs avec le capteur de port. Pas facile pour une marque plutôt haut de gamme de faire de l’entrée de gamme… Ca se confirme avec ces PI5 qui ne sont pas mauvais mais qui laissent un sentiment d’inachevé pour tout ce qui ne concerne pas la partie écouteurs.

Les + :
+ Qualité sonore sans annulation de bruit
+ Qualité de fabrication des écouteurs
+ Confortables à porter
+ Bonne isolation passive
+ Micro correct pour les appels
+ Autonomie correcte

Les – :
– Annulation de bruit peu efficace et qui dégrade la qualité sonore
– Pas de connexion multiple
– Pas de contrôle de volume
– Taille et finition du boîtier
– A priori impossible de remplacer les batteries
– Le boîtier n’informe pas de sa charge autrement que par sa LED (pas de connexion bluetooth)