Sélectionner une page

Apple Magsafe AirPower
Je vous propose un petit retour sur l’une des innovations majeures de l’iPhone 12, qui est pourtant une innovation très simple : MagSafe, alors que les ingénieurs d’Apple étaient partis sur une solution autrement plus complexe pour faire… Exactement la même chose.

Apple Magsafe AirPower
Souvenez-vous, c’était en 2017, une autre époque dans la tech, une époque où l’efficacité énergétique des gadgets et leur impact environnemental était moins important qu’aujourd’hui. C’est à cette époque qu’Apple a présenté son « tapis de charge » AirPower. Une merveille de technologie qui devait résoudre un problème très bête : pouvoir poser son iPhone sur une surface de charge et obtenir un démarrage de la charge sans se soucier de sa position.

Car si vous n’êtes pas familier de la technologie derrière la charge à induction, il faut savoir que si vous n’alignez pas bien les deux bobines (celle contenue dans le chargeur et celle contenue dans votre téléphone), l’efficacité du transfert d’énergie baisse de façon conséquente. Et ça se joue à quelques millimètres.
Apple Magsafe AirPower
La solution d’Apple pour le tapis de charge AirPower (et de Nomad qui a sorti une station de charge équivalente dotée d’une technologie signée Aira) était donc d’empiler des bobines de charge réparties géométriquement sur toute sa surface.
Mais après une longue attente, en mars 2019, Apple a annoncé l’abandon de ce chargeur, officiellement pour des problèmes de chauffe.
Apple Magsafe AirPower
Et quand on analyse le AirPower, on se dit que ce chargeur ne pouvait pas tenir ses promesses. Déjà, la promesse de poser son téléphone « n’importe où » pour une charge optimale ne pouvait pas être tenue, puisque seulement 14 bobines composaient ce chargeur. Pire : les zones de recouvrement des bobines créent des courants de fuite parasites qui baissent l’efficacité. On comprend alors que ça chauffait trop. Et de la chauffe, c’est de l’énergie perdue. Donc au lieu d’avoir une charge optimale en s’embêtant à bien placer son téléphone sur un tapis, on ne peut obtenir qu’une charge non optimale avec beaucoup de perte d’énergie quel que soit l’endroit où se pose le téléphone sur l’AirPower, même si par hasard il se trouve bien aligné avec une des bobines.
Aira Nomad Base Station
Ajoutez à ça que même le meilleur des chargeurs sans fil aligné au micron n’aura jamais l’efficacité d’un vulgaire câble de charge, et vous obtenez au final le pire produit Apple d’un point de vue écologique (quoiqu’ils ont tout de même inventé les AirPods, les écouteurs sans fil jetables au bout de 3 à 4 ans alors qu’avant on gardait beaucoup plus longtemps nos écouteurs), à une époque où la conscience écologique prend de l’ampleur. Ca aurait fait tâche.

Heureusement, Apple n’a pas complètement abandonné la problématique de la recharge sans fil en abandonnant l’AirPower, et c’est avec enthousiasme que j’ai découvert la solution élégante et ultra simple qu’ils ont sorti fin 2020 avec l’iPhone 12 : MagSafe. Au lieu de laisser l’utilisateur poser son iPhone n’importe où sur un tapis, MagSafe permet de caler le téléphonée la bobine pile l’un en face de l’autre grâce à un vulgaire anneau de 36 petits aimants entourant les bobines de charge. Problème réglé, en plus l’anneau d’aimants peut servir à d’autres choses comme les porte cartes magnétiques ou tout simplement les supports de voiture magnétiques. Alléluia!

Si vous avez fait quelques cours de conception industrielle, on vous a sûrement raconté l’histoire des Américains qui ont développé le Space Pen pour pouvoir écrire avec un stylo dans l’espace grâce à une cartouche pressurisée. Une merveille de technologie, des années de développement… Alors que les Russes avaient résolu le problème en utilisant… Un crayon! Apple a réussi à abandonner un projet à un stade critique (le produit ayant été dévoilé au public) pour partir sur une idée complètement nouvelle, ce qui prouve que son processus d’innovation n’est pas aussi rouillé que certains pouvaient l’imaginer…

Moralité : Parfois, il faut avoir le cran de tout arrêter pour partir sur de nouvelles bases, et ce n’est pas parce qu’on est un grand groupe que ce n’est pas permis!