Sélectionner une page

Parrot Zik 2.0 vs B&OPlay H8 Beoplay
B&O est entré sur les terres de Parrot avec un casque sans fil à annulation de bruit. Le casque de Parrot ne repose pas sur vos oreilles et offre un design biomorphique et des couleurs originales en décalage complet avec le reste de la production mondiale de casques Bluetooth. Mais le B&O Play H8, qui a l’inconvénient de reposer sur vos oreilles, le surpasse sur bien des points.

Réduction de bruit
Le Parrot a l’avantage de pouvoir modifier l’amplitude de la réduction de bruit, jusqu’à même amplifier les bruits ambiants si besoin. Mais pour modifier ces réglages, il faut sortir votre iPhone de là où il se trouve, le déverrouiller, lancer l’application Zik 2.0 et enfin accéder au réglage du niveau de réduction de bruit. Autant vous dire tout de suite que vous allez préférer enlever votre casque des oreilles plutôt que d’exécuter cette gymnastique.
Sur le H8, vous glissez un doigts vers le bas sur l’oreillette droite pour couper la réduction de bruit, ou vous le glissez vers le haut pour l’activer. Rien de plus simple. Et la réduction de bruit est vraiment plus efficace.
Parrot Zik 2.0 vs B&OPlay H8 Beoplay comparatif
Ergonomie
L’idée de Parrot de contrôler tous les paramètres du casque via une application est sympathique sur le papier, mais dans la pratique, comme dit plus haut, c’est handicapant pour réaliser un réglage rapide. Et vu qu’il n’y a pas d’application PC/Mac, le Zik 2.0 est moins pratique avec un ordinateur qu’avec un mobile.

Parrot Zik 2.0 vs B&OPlay H8 Beoplay comparatif
Autonomie
Avec ces casques, l’autonomie n’est pas vraiment un problème. J’aurai vraiment du mal à les départager sur ce point. Et pour les deux casques, la batteries est amovible.

C’est clairement une affaire de goût, entre classicisme épuré chez B&O et décalage artistique coloré chez Parrot. Mais la qualité de cuir utilisée chez B&O, la taille plus réduite du casque danois et l’aspect intemporel du coloris brun foncé me font préférer ce modèle. Vous préférez le simili cuir du Parrot pour l’avantage de ne pas avoir d’animaux morts autour de la tête ? Ce choix vous honore, mais sachez seulement que pendant les premiers jours, voire semaines d’utilisation, le casque Parrot (en tout cas ma version orange) diffusait une odeur assez mauvaise (entre le matériau et le coloris flashy, je ne peux pas dire quel est le process qui rend ce casque odorant)… Dommage pour un produit audio de perdre des points à cause de l’odeur, non ? Mais bon, ça passe avec le temps, promis.
Parrot Zik 2.0 vs B&OPlay H8 Beoplay comparatif
Style et finition
Confort
Ici, le match est serré : entre le confort des coussinets et la légèreté du H8 ou la position circum auriculaire du Zik 2.0, c’est une affaire de goût, de morphologie et de port d’accessoires (boucles d’oreilles, lunettes…) Le confort d’un casque est un paramètre vraiment majeur lorsqu’on parle de casques à annulation de bruit, qui par conséquent sont souvent portés au cours de longs trajets. De mon côté et malgré les branches un peu épaisses de mes lunettes, j’ai préféré le H8, même pour une écoute prolongée (dans ce cas je posais mes lunettes de temps en temps au dessus plutôt que derrière les oreilles). Mais vérifiez avant d’acheter.

Qualité audio
Parrot propose différents réglages d’équaliseur par défaut, et propose même de télécharger des réglages signés de grands artistes… Mais ce qui aurait été très sympa sur un casque acoustiquement très neutre (qui aurait pu ainsi gagner la coloration voulue par certains auditeurs) est loin de faire sens sur un casque aussi peu équilibré. Parrot fait trop la part belle aux basses, les voix et les aigus sont en retrait.
B&O Play joue de son côté sur un spectre beaucoup plus équilibré, pas neutre mais flatteur pour toutes les musiques.
Parrot Zik 2.0 vs B&OPlay H8 Beoplay comparatif