Sélectionner une page

concours design orange projet aeon
Le concours de design Orange avait pour thème cette année « Orange vous donne des ailes ». L’idée était de questionner les jeunes designers de cinq écoles sur les nouveaux usages de l’espace numérique personnel. En gros, il fallait travailler sur du design de service pour faciliter la vie avec les données numériques.

Finalement, plutôt que pour la vie, c’est avec la problématique naissante de la transmission des données après la mort que Mathieu Delacroix et Charles Haumont de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (ESADSE) ont réalisé un travail inspiré qui s’est vu décerner le prix « concrétisation », qui récompense et soutient une innovation en capacité d’être rapidement mise en place sur le marché.
Le projet Aeon offre une façon élégante de léguer un cloud personnel. Les souvenirs importants sont rassemblés sur cet espace en ligne (photos, vidéos, musiques, documents importants…) Pour matérialiser un peu ce cloud virtuel, un objet émotionnel (et connecté) lui est associé : les designers ont opté pour une « branche de vie » qui agit uniquement dans l’espace domestique comme une sorte de clé de l’espace virtuel. Puis à la disparition, des témoins autorisés brisent symboliquement l’objet afin de « délivrer » le contenu (ou plus concrètement distribuer des accès à l’espace personnel du défunt aux personnes qu’il aura désignées). Un nouveau rituel imaginé pour donner plus de poids à ce cloud qui héberge tellement de souvenirs mais qui est si inhumain.
Mathieu Delacroix et Charles Haumont
Le projet est crédible, plutôt bien réalisé (et réalisable), mais surtout, il s’est penché pour la première fois ou presque sur une problématique qui va tous nous concerner, et qui pourrait représenter un marché d’avenir. Attention simplement à ne pas briser sa « branche de vie » de son vivant pour éviter de distribuer un mail de décès à ses proches!