Sélectionner une page


C’est en utilisant une de ces carafes filtrantes moches en plastique fabriquées par des enfants chinois (j’en rajoute un peu… Je crois qu’on parle de Brita) que Michael Del Ponte a pensé qu’il fallait que cette escroquerie s’arrête.
Il a donc imaginé une carafe élégante, en verre (histoire de ne pas repolluer par le contact avec le plastique l’eau dépolluée, mais aussi histoire de pouvoir être présentée dignement sur une table), dotée d’un filtre aussi écologique que possible : biodégradable, il est fait à base de carbone issu de la coque de noix de coco et de soie, et est distribué dans un emballage végétal. Un filtre apparemment efficace puisque conçu par un des leaders de la filtration, pas par Michael dans son garage.

Le projet a été rendu possible via une communauté d’enthousiastes « socialement responsables », celle de GOOD. Et en jouant le côté communautaire, Michael Del Ponte a réussi à obtenir le financement pour lancer la production très vite, bien plus vite sûrement que s’il s’en était tenu à sa page Kickstarter. En plus de proposer un produit intelligent et abordable (49$), Soma propose aussi un abonnement à ses filtres, histoire de ne pas oublier d’en acheter, pour 12,99$ vous êtes livrés tous les 2 mois, frais de port compris (si vous êtes américains, évidemment).

En résumé, c’est une bonne initiative, c’est beaucoup mieux que les carafes filtrantes actuelles aussi bien techniquement qu’esthétiquement, mais si vous pouvez vous en passer, c’est beaucoup mieux!