Sélectionner une page


On l’avait découverte en 2009 pour son lampadaire Pull-Over, Bina Baitel est désormais une valeur sûre du design français, avec des pièces d’exception pour NextLevel Galerie exposées à design Miami/Basel… Mais cet été, c’est pour des objets de grande (voire très grande) diffusion qu’on la retrouve. D’abord avec une collection de tables et de chaises « Pieds nus » pour Mirima design. Une collection née pour le projet « Ciné 104 » de Pantin.


Cette collection aux formes douces mêle métal et bois sous une forme inédite : pas de patin caoutchouc au bout du pied, mais une pièce en chêne massif sur laquelle s’enroule le pied métallique comme un legging. Une collection à la fois sensuelle et… Gourmande, car ça me rappelle un Mikado à croquer…

Ensuite, double tour de force : non seulement Bina Baitel a travaillé sur une collection de portes, un objet plutôt difficile à repenser de par ses contraintes, mais en plus c’est pour une marque qu’on ne connaissait pas pour le design : K par K. Challenge doublement réussi puisque la designer a réussi à insuffler un peu d’humour et de nouveauté dans un univers particulièrement traditionaliste.

Entre la porte aux moulures inclinées (mon coup de coeur), celle aux multiples judas, ou celle qui semble être dessinée sur fond de campagne imaginaire, les propositions sont variées, et toujours totalement décalées. Vous en voulez plus? L’ensemble de la collection est visible sur le site de K par K.