Sélectionner une page


Quand Fly m’a proposé de vivre une journée dans la peau d’un styliste déco, histoire de réaliser le shooting d’une ambiance personnelle pour une décor de Noël, je n’ai pas hésité longtemps, tant l’expérience s’annonçait pleine de découvertes… Le piège? C’est en septembre qu’on prépare les shootings de vos jolis catalogues de Noël!!


Et oui, un catalogue, ça met du temps à se préparer. Rien d’étonnant donc à réaliser des shootings de Noël en septembre, voire encore en août pour les premiers. Donc pas d’inquiétude si vous me voyez en t-shirt, je n’ai pas souffert!
Tout a commencé par une invitation à créer une ambiance de Noël, table de fête et déco comprise.
Première étape : le croquis. Pour simplifier le flux de travail et communiquer au plus vite les grandes lignes de mon projet (je n’avais qu’une soirée pour réaliser mon croquis, si je prend en compte mon délai de réaction et mon agenda de ministre), c’est sur iPad que j’ai esquissé mon ambiance (avec l’excellente application Sketchbook Pro).
Ce croquis envoyé, il restait à donner la liste des produits du catalogue Fly (collection permanente et collection Noël) qu’il me fallait, ainsi que les peintures de mes murs, et la matière du sol que je désirais…
Une semaine plus tard, dans un énorme studio de Mulhouse, je repère immédiatement mon mur couleur or, ma fenêtre, avec devant la table et le banc demandés pour ma déco. D’un simple croquis, voir une pièce se réaliser à l’échelle, c’est déjà bluffant (ci-dessous).

Il restait encore à apporter toute la déco, et à la placer à peu près comme je l’imaginais.
C’est là qu’on découvre que oui, décorateur, c’est un métier… Car aller piocher les bons objets qui « rendent bien » dans mon ambiance parmi l’intégralité du catalogue Fly regroupée sur des rayonnages, c’est peut-être simple… Mais ensuite, trouver l’angle de vue correct de l’appareil photo (un Hasselblad, pour ne pas faire les choses à moitié), et positionner chaque objet pour qu’il soit bien « lisible » sur la photo, et pour qu’il n’y ait pas de recoupements maladroits de volumes ou de lignes, c’est long, précis, et ça peut vite devenir laborieux… Mais avec l’aide des experts de chez Fly, ça restait une partie de plaisir.
Au final, après plusieurs heures de travail acharné, plusieurs retournements de veste concernant la position et la présence de certains objets, et 3 sapins de Noël utilisés (dont deux véritables, notez le talent de nos décorateurs qui arrivent à s’approvisionner en sapins en septembre), mon ambiance de Noël était finalisée.

Et puis un peu plus tard, les graphistes de Fly sont passés par là pour améliorer encore le rendu (principalement faire disparaître les fils disgracieux et améliorer quelques détails). Voici le résultat final :

Et puisque nos amis d’Influence Digitale ont réalisé une très bonne vidéo, autant vous en faire profiter (la séquence de photos en time lapse résumant à peu près toutes les étapes de construction de l’ambiance de Noël est particulièrement parlante). Et n’oubliez pas de peupler votre propre ambiance de Noël avec beaucoup de sapins 😉