Sélectionner une page


Pour ses 100 ans, l’orfèvre Atelier Richard a décidé de demander à cinq créateurs et designers (Ruth Gurvich, Frank Sorbier, Serge Bensimon, les porcelaines « Non sans raison » et ici 5.5 designers) de détourner l’utilisation des couverts ou leurs symboles. Les résultats sont intéressants, mais le travail qui sort du lot est celui des maîtres du détournement : les 5.5 designers. On avait adoré leur travail surréaliste pour Bernardaud, on craque pour leur détournement des codes Nespresso… Pour cette collection d’objets de naissance Bienvenue chez l’atelier Richard, on se demande pourquoi il n’était venu à personne cette évidence de détourner la cuillère pour lui trouver de nouveaux usages.

La cuillère se fait ici coquetier, ou, repliée sur elle même, rond de serviette, voire hochet, ou anse de timbale… C’est une façon bien ludique de dépoussiérer cette vénérable maison centenaire française.