Sélectionner une page


Si vous voulez réduire votre consommation électrique, le meilleur moyen, c’est déjà de la connaître. Pour ça, vous aviez jusqu’à présent le choix entre les prises électriques avec un écran affichant la consommation : pratique, pas cher mais très limité, et les solutions domotiques complètes, nécessitant des travaux, chères mais aux fonctionnalités élargies (commande à distance, monitoring complet de l’habitation…).
Quand on m’a parlé d’un entre-deux, une sorte de micro système domotique permettant d’assurer un monitoring complet de sa consommation électrique tout en assurant quelques fonctions avancées de commande et de sécurité, je me suis dit que ça serait bien de le tester. Ça s’appelle Ijenko, et c’est en test sur diisign.

Design
La conception du système Ijenko est très simple, c’est vendu sous l’appelation « box Ijenko » pour faire encore plus simple. Comme son nom l’indique, le système est composé d’une « box », une centrale récupérant les infos des différents capteurs disséminés chez vous et affichant les messages. Elle dispose de plusieurs boutons (un peu trop à mon goût) pour changer de mode (jour/nuit – présent/absent…) ou écouter les messages système, et dispose d’un look assez moche, plutôt volumineux et à l’aspect blanc rappelant du matériel hospitalier. Mais elle est bien pensée, connectée en réseau filaire ou en wifi, et ne consomme pas trop (moins de 5W). Les sondes sont reliées sans fil grâce au protocole Zigbee, qui a pour principal avantage de ne consommer que très peu de courant. Bien.

Les sondes elles-mêmes ne rattrapent pas la centrale d’un point de vue look : c’est blanc, très carré et plutôt moche, comme le reste (à noter que j’ai eu des prises murales en V1, une V2 un peu plus esthétique (mais toujours assez grosse et moche) est sortie entre temps, avec un bouton bien pratique (on le verra plus tard). Mais bon, globalement toutes ces sondes (température, ouverture de porte, prise électrique, sonde compteur électrique, capteur de mouvements) sont des objets que vous devriez arriver à cacher assez facilement si vous optez pour Ijenko, donc ce n’est pas bien grave. Seule la box devrait être plus petite et sobre pour ne pas ressembler à un appareil médical ou une alarme de supermarché une fois chez vous.

Performance
Vous l’avez compris, Ijenko ne m’a pas séduit pour son apparence. Voyons ce que ce système vaut niveau performances.
Première utilisation d’Ijenko : surveiller sa consommation. Premier gros point positif : une sonde se branche en direct sur les bornes du compteur électrique, vous permettant de connaître votre consommation totale réelle sans avoir à brancher des prises monitorées sur chaque prise de la maison. Très bien vu.
Second point positif : une fois les prises branchées, la consommation des appareils connectés s’affiche en quasi direct sur l’interface web ijenko.
Troisième point positif : vous avez accès à la consommation instantanée en Watts, à la consommation globale en Wattheures, mais aussi, si tout cela ne vous parle pas, à la consommation en Euros (ça vous parle directement ce genre d’unité), simplement en saisissant une fois pour toute votre contrat d’électricité dans le système (en général on ne change pas souvent de contrat, par contre les tarifs évoluent régulièrement, c’est bien vu de ne pas avoir à les ressaisir).
Dernier point positif (et non des moindres) : les prises Ijenko sont pilotables via l’interface web. Ce qui veut dire que vous pouvez allumer ou éteindre un appareil à distance, depuis votre bureau ou votre lieu de vacances. Super si on a oublié d’éteindre la machine à café (ma spécialité) ou si on veut faire de la simulation de présence pendant ses vacances (il y a même un programme pour ça).
Vous en voulez plus?
Et bien Ijenko, ce n’est pas que l’électricité, il y a aussi un volet sécurité, avec des capteurs d’ouverture de porte et de présence à placer judicieusement chez vous. Vous pouvez alors choisir d’être alerté quand quelque chose se passe chez vous. Il faudra juste penser à basculer du mode présent au mode absent pour informer le système que vous voulez qu’il se mette en mode sécurité. En parlant d’alertes, vous pouvez en programmer beaucoup, comme une alerte de température excessive en mode absent, ou une alerte d’appareil allumé. Vous serez toujours informé par un petit email.

Après tous ces éloges sur le système, vous vous dites peut-être que c’est le produit que vous attendiez depuis toujours pour ajouter un peu d’intelligence façon domotique à votre chez-vous… Hélas Ijenko n’est pas dépourvu de défauts… C’est là que ça se gâte.
Premier défaut : avec mes prises commandées en V1 (pas eu de V2 pour savoir si c’était mieux), il m’est arrivé plusieurs fois de me retrouver avec une prise impossible à redémarrer. Seule solution, passer par le redémarrage (très long) de la box. Vraiment pas génial, alors avec un peu d’espoir les prises V2 n’ont aucun dysfonctionnement, mais on peut déjà se rassurer puisque les V2 ont un bouton pour forcer l’allumage ou l’extinction. Avec ça, normalement impossible d’avoir à redémarrer. A confirmer.
Second défaut : 1W par prise, 5W pour la box… Ce n’est pas grand chose, mais ça serait bien de faire encore mieux!
Troisième défaut : l’interface web est vraiment bien faite. Mais elle recourt fortement à Flash pour fonctionner… Et il n’existe à l’heure actuelle aucune appli iPhone ou Android. Vous l’aurez compris : impossible de suivre votre interface Ijenko depuis un iBidule et pas mal d’Android… C’est dommage car c’est le genre de choses qui seraient très pratiques en mobilité. Gageons qu’une app ne devrait pas tarder à sortir, mais en attendant, il y a bien plus léger que Flash pour afficher des courbes sur une interface web (Ijenko, si vous me lisez, j’ai programmé des affichages de courbes super sexy en SVG il y a quelques années… Oubliez Flash!)
Quatrième défaut, celui qui à mes yeux réduit très fortement l’attrait d’Ijenko : impossible d’acheter la box et les sondes, la seule solution pour s’équiper, c’est le forfait. Désolé, mais pour moi, les appareils qui permettent de réduire la consommation électrique sont super à l’achat (on dépense une certaine somme une fois pour toutes, ensuite on se rattrape sur les économies générées), mais à la location, on y perd un grand intérêt. J’entend déjà les responsables d’Ijenko me répondre que Ijenko, c’est aussi un système d’alarme, mais franchement, ça reste cher et cette formule par forfaits est le deal-breaker pour moi. Ijenko a visiblement pensé au problème, et le marché de la location de leur box pour des particuliers n’est pas leur objectif principal. Leur but ultime est plutôt de proposer leur technologie à des fournisseurs d’électricité (une petite augmentation de votre forfait global électrique, et les services Ijenko sont intégrés), voire aux fournisseurs d’accès internet, qui ne cessent de gonfler les fonctionnalités offertes par leurs box.

Conclusion
Clairement, le système iJenko m’a séduit. Capable de monitorer précisément votre consommation électrique à chaque instant, il vous en offre plus, comme par exemple la possibilité d’activer ou désactiver une prise à distance. C’est pratique pour économiser, pratique aussi pour de la simulation de présence. Le côté sécurité est mis en avant avec des capteurs de présence et d’ouverture de porte. En résumé, c’est un bon moyen de surveiller et contrôler son chez-soi, sans faire de lourds travaux (sinon il y a beaucoup plus évolué). Le côté pratique de cette solution fait donc oublier son apparence absolument pas glamour. Par contre, le choix d’Ijenko de proposer son offre uniquement sous forme de forfaits (forfait de base à 9,99€ par mois pour juste la box et 2 objets, 14,99 pour 6 objets) me semble risqué à une époque où la majorité des gens croulent déjà sous les forfaits. Personnellement, je pense que je serais prêt à payer pour disposer de cette solution, en me disant que le fait de connaître ma consommation électrique me permet de la diminuer, avec donc l’espoir de rentabiliser mon investissement. Mais si un fournisseur d’électricité ajoute Ijenko dans son forfait, ça risque de beaucoup mieux se vendre… A suivre!

+ Connectée à votre compteur EDF, elle vous donne la puissance totale consommée
+ Les sondes courant sont précises et leur rafraichissement rapide
+ Solution complète : consommation électrique, température, thermostat piloté à distance, surveillance ouvertures
+ Programmes complets et utiles (arrêt des appareils en veille quand absent, alerte intrusion…)
+ Rapports ultra complets

-Tous les éléments sont gros et moches
-Fonctionne par abonnement, pas en achat définitif
-Abonnement mensuel à 9,90€ pas facilement rentabilisable en économies d’énergie
-Bugs pour piloter les appareils à distance dans la version actuelle
-Solution de surveillance limitée (pas de webcam par exemple)
-Pas d’application iPhone/Android et une grande partie de l’interface web est en Flash : dommage
-Les prises commandées consomment 1W, la box 4,5W : c’est plutôt faible, mais c’est tout de même une consommation supplémentaire, 24h/24, 7j/7…