Sélectionner une page


Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu quelque chose de vraiment intéressant du côté de chez Nespresso… Et bien cette fois-ci, la marque suisse frappe un grand coup en dévoilant une nouvelle gamme de machines vraiment attirantes, et l’accompagne d’une nouvelle ligne de produits dérivés plutôt inspirés signée par les 5.5 designers.
On commence par la machine : nommée Pixie, elle est bourrée d’avantages, dont une taille vraiment réduite (11cm de largeur pour 32cm de long et 23 de hauteur), le support tasse repliable pour placer des grands verres (pratique pour les caffé latte), et une extinction complète (0W de consommation) au bout de 9 minutes d’inactivité (réglable). Nespresso annonce aussi que la mécanique a été revue et corrigée, avec un système de pompe qui élimine le tartre, et un temps de préchauffage de seulement 30s. De quoi totalement ringardiser la gamme de machines Essenza? Oui, puisque la gamme Pixie est destinée à la remplacer.

Seul bémol : la partie mobile qui sert de support à la capsule (en plastique), revue pour s’avancer comme un tiroir pour insérer la capsule, me paraît un peu moins robuste que sur la génération précédente. A vérifier à l’usage, mais ça ne respire pas la robustesse.
La Pixie sera disponible en 7 couleurs (indigo, bleu, citron, rouge, aluminium et titane) sous les marques Krups et Magimix, au prix de 149 €. On m’avait annoncé que les panneaux latéraux étaient en aluminium recyclé, mais visiblement Nespresso ne communique pas là-dessus, donc ce n’est pas gagné.


Côté accessoires, les 5.5 designer ont joué avec les codes Nespresso : tasses aux formes et couleurs de capsules, distributeurs à l’allure d’étuis en cartons… C’est tout bête, mais bien réalisé, l’effet est là et renforce l’image iconique des éléments du système Nespresso. Du design qui s’auto-référence et s’auto-nourrit…