Sélectionner une page


Malgré le nom anglais, malgré l’usage exclusif (ou presque) de métal, Goodbye Edison est une nouvelle entreprise jurassienne… Croisées à Maison & Objet, les premières lampes (Fine, Frame et Up) de cette toute jeune marque auto-éditée par François Xavier Ballery, son designer, allient élégance et simplicité. Leur conception ultra minimaliste joue avec les lignes pour un rendu très graphique et font totalement disparaître la source de lumière (LED, bien sûr).
On craque pour la lampe Fine, avec laquelle tout objet prendra une dimension artistique, mis en valeur par cette sorte de cadre lumineux.


La lampe Up, quand à elle, joue le dépouillement.

Enfin, Frame reprend une forme inspirée d’un miroir à main.

Point commun entre ces lampes? La lampe s’efface pour mettre en valeur les objets qu’elle éclaire. La lumière sublime l’objet, la lampe sert de cadre.
Leur structure entièrement en métal laqué blanc ou noir respire la robustesse.
Seul bémol : les câbles électriques et les interrupteurs sont hideux. Un détail sur lequel ils nous ont avoué travailler, mais les bons fournisseurs semblent rares…
En résumé : une nouvelle petite marque française à suivre.