Sélectionner une page


Je vous avais présenté un étrange vaisseau de béton posé en plein milieu d’une réserve naturelle Sri Lankaise. Pour ces vacances, voici une autre étape de notre découverte de cette île : l’hôtel Heritance Tea Factory. On quitte les plages, on quitte les éléphants, les palmiers et la chaleur pour la longue route qui serpente vers les hauteurs de cette île. On passe par la majestueuse ville de Kandy et son temple de la dent au toit doré, puis la route se rétrécit à mesure que l’on progresse dans des lacets de plus en plus serrés. Les cascades deviennent nombreuses, les vues vertigineuses, et partout, des plantations de thé apparaissent.

Arrivés à plus de 2000m d’altitude, nous découvrons la ville de Nurawa Elyia, l’exotisme de son marché, la froideur de son climat, ses étranges vendeurs de pierres précieuses, et ses quelques bâtiments au style anglais. Dépaysement total, mais le chemin n’est pas terminé. Le paysage s’aplatit et la route se transforme en chemin de terre que notre pauvre voiture a du mal à franchir. Chaque croisement est périlleux puisque la largeur de la bande de terre excède à peine celle de la voiture. Mais notre but n’est plus très loin : de la brume émerge, posée au sommet d’une colline toute ronde, la dernière et plus haute fabrique de thé. Aujourd’hui, les séchoirs ont été remplacés par des chambres, mais tout le reste y est : ascenseur d’époque, énormes ventilateurs… C’est un voyage atemporel qui s’offre à nous.

Ambiance de bout du monde sur cette colline perdue au milieu de nulle part, au dessus des nuages, où le calme est à peine troublé par le soufle du vent et les percussions des coucous contre le tronc d’arbres lointains.
L’architecture, la brume, la température nous font penser que nous sommes perdus dans la campagne anglaise au XIXème siècle, mais le service attentionné du personnel Sri Lankais, la cuisine et les plantations de thé nous rappellent où nous sommes.

L’hôtel proposant un prix abordable, on oublie la perfection des palaces : les salles de bains pourraient faire l’objet d’un bon rafraichissement, la cuisine est assez simple (un peu trop à notre goût) et l’isolation phonique des chambres aurait pu être meilleure… Mais à côté de l’expérience offerte, ce n’est finalement qu’un détail.

Une expérience à vivre si vous passez par le Sri Lanka et que vous êtes à la recherches d’expériences nouvelles. Amateurs de bronzette et farniente allergiques à la fraicheur et au brouillard, passez votre chemin, il y a ce qu’il vous faut plus bas sur l’île.