Sélectionner une page


Moi et mon vidéoprojecteur, c’est une grande histoire d’amour, qui dure depuis bientôt 1000 heures de visionnage… Oui, mais un jour il va falloir que je change la lampe de mon engin (dans grand maximum 1000 heures), et mine de rien, c’est un gros budget. On a donc tendance à restreindre l’usage du vidéoprojecteur aux bonnes soirées ciné, alors qu’on aimerait l’utiliser à chaque fois qu’on veut s’immerger dans une grande image, et les occasions sont nombreuses entre les jeux vidéos et les documentaires nature en HD par exemple… En plus, vu la luminosité des vidéoprojecteurs, on doit toujours diminuer la luminosité de la pièce, chose que l’on a pas forcément envie de faire quand il fait plein jour…
Alors le jour où Casio a annoncé qu’ils sortaient un vidéoprojecteur basé non pas sur une lampe à décharge mais sur un laser et des LED, promettant une luminosité record et une durée de vie de 20000 heures, j’ai tout de suite crié « enfin! ». Tous les avantages du vidéoprojecteur sans les inconvénients… Vraiment?

Design
On connaissait des vidéoprojecteurs à LED de taille liliputienne, ici Casio n’a pas cherché l’ultra mobilité, mais a su concevoir un vidéoprojecteur vraiment très compact. En gros, il fait la surface d’une feuille A4 et l’épaisseur d’un gros portable 15 pouces. Idéal pour le glisser dans une sacoche à côté du portable…
A l’avant, un petit capuchon aimanté protège le minuscule objectif. En dessous, un astucieux pied peut se déployer
Bourré de boutons sur le dessus, on sent bien qu’il est destiné à un usage plus pro que home cinéma. La télécommande est elle aussi bourrée de boutons, dont le nécessaire pour régler zoom et focus depuis son canapé, ou plus certainement à l’autre bout de la salle de réunion…

Côté connectique, c’est ultra réduit, mais ça permet de couvrir 90% des besoins : une prise HDMI, une prise VGA, et… C’est tout! En optant pour son grand frère le XJ-A245, vous gagnerez une prise USB pour lire directement des présentations. Utile pour les consultants souhaitant voyager léger.

Performances
Premier allumage : l’image apparaît vraiment très vite, beaucoup plus vite que sur un vidéoprojecteur standard où la lampe prend son temps pour chauffer. L’image est d’une luminosité impressionnante, par contre les couleurs sont assez affreuses. Hélas, le bruit est très fort, à peine supportable. Un tour dans les réglages : je découvre le mode Eco 2, où le petit Casio devient presque silencieux (rien à voir avec un vidéoprojecteur home cinema : ça reste très audible, mais vraiment supportable). Pour l’image, c’est plus dur. Le meilleur réglage que j’ai trouvé est en mode cinéma, en diminuant luminosité et contraste et en jouant sur les couleurs… Mais finalement, je n’ai jamais pu arriver à obtenir un rendu neutre et réaliste, et le noir reste trop clair alors que la luminosité a très fortement baissé.
Ajoutez à cela le fait qu’il s’agisse d’un projecteur mono-DLP, avec son fourmillement dans certaines scènes et ses effets arc en ciel pour ceux qui y sont sensibles, et vous comprendrez qu’on oublie l’usage home cinema pour le XJ-A240. Dommage.
Par contre, on se dit que ce vidéoprojecteur devrait vraiment faire merveille dans des salles de réunions, aussi bien en mobilité (où son encombrement réduit et sa qualité d’image sauveront bien des présentations) qu’en fixe (où son système hybride LED+Laser fera des merveille pour la consommation électrique et le budget lampe des entreprises).
Petit détail pratique : à chaque fois que vous changerez l’inclinaison du petit vidéoprojecteur Casio, il règlera tout seul la correction en trapèze, pour que vous conserviez une image toujours droite. Malin.

Conclusion
Le Casio XJ-A240 est une petite merveille de technologie. La technologie laser est clairement LA technologie d’avenir dans le monde de la vidéoprojection, et ce premier modèle grand public hybride LED/Laser est prometteur. Mais son contraste assez moyen, sa fidélité des couleurs toute relative et son bruit élevé lui interdiront l’usage home cinema et le restreindront pour le moment aux salles de réunion, où il fera merveille (toute entreprise souhaitant optimiser ses coûts de fonctionnement devrait sérieusement considérer cet investissement).

Les + :
+Très compact
+Luminosité record : pratique pour des présentations en plein jour
+Durée de vie de la source de lumière : 20000h
+Zoom et focus motorisés
+Coût à l’usage
+Correction en trapèze automatique

Les – :
-Bruit élevé
-Contraste faible (noir trop clair)
-Couleurs fausses (même en passant du temps dans les réglages)
-1280×800 seulement
-Fourmillement important dans les zones sombres
-Effets arc en ciel (il s’agit d’un mono-DLP)
-Cher pour un vidéoprojecteur typé bureau

[adfever type= »product » value= »11511702″]


Casio laser face à Sony à lampe… Le match de la taille est sans appel.