Sélectionner une page


Si vous êtes amateur d’art, il y a une sorte d’alignement astral des événement arty ce week end : on frise l’overdose! En fait, la FIAC attire un nombre incalculable d’événements off ou bis, parcours, foires ou expos, du coup Paris deviens pour quelques jours une sorte de centre névralgique mondial de l’art contemporain. La FIAC, si vous ne le saviez pas encore, c’est au grand palais et dans la cour carrée du Louvre (21-24/10), avec en bonus une trentaine d’œuvres disséminées dans le jardin des tuileries.
Mais attention, à côté de l’événement principal, il y a aussi un parcours privé « officiel », avec par exemple de sublimes œuvres ayant pour point commun l’abeille (Bee Natural!), exposées dans la boutique Guerlain du 68 Champs Elysées, ou encore l’exposition Chambre à part, à La Réserve, 10 place du Trocadéro, mais aussi l’exposition Rehab (l’art de refaire), à la fondation EDF.

Il ne faut pas oublier ShowOff (21-24/10), au port des Champs Elysées, qui développe son concept du « solo show » en exposant uniquement des monographies. Pas loin d’une expérience musée.
Ça continue avec la Chic Art Fair (21-25/10), qui déballe ses galeries dans la toute récente cité de la mode et du design, et mélange galeries d’art et de design. On recommande chaudement, puisque si vous lisez diisign, vous devez être sensibles à cette mixité art+design arty.

On ajoute à tout ça la CutLog Art Fair qui se tient à la bourse de commerce (21-24/10), où vous retrouverez parmi nos préférés la Galerie Nuke, qui a décidé, en cadeau bonus, de déposer sur le parvis la sculpture monumentale Living Without Fear de La Fratrie.
Toujours dans la catégorie foire de découverte en art contemporain, il reste Slick (21-24/10), sur le parvis du Palais de Tokyo, avec cette année une partie Slick-Orient, mettant en lumière la création contemporaine de l’Orient au sens très large du terme.

Dernière foire, Access & Paradox, à l’Espace des Blanc-Manteaux, qui a eu la très bonne idée d’inviter la scène émergente Islandaise pour cette première édition. A côté de ça, des galeries déjà installées proposent des projets audacieux. A voir.
Et même si c’est trop institutionnel pour vous, que vous préférez les artistes aux galeries, il reste l’exposition des créations des artistes de Bastille au Bastille Design Center sur le thème de la « cause verte » (20-23/10).

Si vous vous placez plus en position d’achat et que toutes ces foires vous rebutent en raison de leurs prix souvent astronomiques, il vous reste le salon Art Shopping (23-24/10), où l’audace est rare, mais où quelques perles abordables sont disséminées.
Si après tout ça vous n’êtes pas rassasié, je ne vois plus quoi faire pour vous! Notre conseil : oublier la FIAC et sa sélection trop « classique » pour vous rendre directement dans des Off plus audacieux.

(Article illustré par nos photos de la Fiac 2010 et de Bee Natural)