Sélectionner une page


Après avoir été insensible à son design, j’avais complètement craqué pour la souris Arc de Microsoft… Du coup, j’avais un à priori très positif pour le clavier assorti, qui vient tout juste de sortir. Son look est attirant, mais est-il un bon clavier? Et puis est-ce vraiment ergonomique cette forme bombée et cette touche de direction unique? On découvre ça dans ce test intensif, puisque le clavier Arc m’a servi de clavier pro principal pendant plus de deux semaines.

Design
Au déballage, c’est vraiment le coup de foudre, si ce n’était pas déjà le cas sur les photos sur le net : le clavier est tout petit (la taille d’un clavier de portable 15″ environ, avec juste ce qu’il faut de rebords pour être confortable), ses touches « type Minitel » revisitées par un arrondi à la jonction avec le clavier, sa finition noir glossy donnent le côté moderne indispensable, et son galbe donne envie de le manipuler.

A l’arrière, une superbe finition en plastique blanc au toucher doux complète l’expérience, et on trouve, dans une niche magnétique, un nano transmetteur qui n’a rien à envier aux transmetteurs Logitech les plus compacts, avec ses 5mm de longueur, il sait se faire oublier.
Petit regret tout de même : la finition noir glossy est très attirante, mais dès les premières utilisations, elle se retrouvera couverte de traces de doigts et de rayures. Heureusement, Microsoft fournit une petite housse de transport qui vous évitera d’abimer votre beau clavier dès la première sortie.


Utilisation

Comme pour la souris Arc, ce clavier est déjà appairé avec son minuscule transmetteur, il suffit donc de connecter ce dernier à votre ordinateur, et le clavier est prêt à fonctionner. Par contre cette solution a un gros désavantage : il est impossible de connecter une souris « en plus », donc si vous voulez aussi une souris sans fil (et même une Arc Mouse), il vous faudra connecter deux transmetteurs… Vraiment pas génial. On ne peux que vous conseiller d’attendre une version commercialisée sous forme d’ensemble clavier/souris si vous désirez un kit complet.

On passe à l’utilisation : le galbe de ce clavier n’est pas qu’un atout stylistique : la position des mains est vraiment très agréable, et c’est un bonheur de taper sur ses touches à la course réduite. Il n’a pas la finition aluminium du clavier Apple, mais il est plus agréable en utilisation. Plutôt typé PC avec sa touche Windows et une touche suppr (absente des claviers Mac), je pense qu’il sera un clavier de choix pour tous les PCistes qui lorgnaient du côté du clavier Apple sans oser franchir le pas. A l’inverse, l’absence de touche Windows (qui se transforme en touche cmd sous Mac) à droite de la barre d’espace m’a un peu handicapé sous Mac…

L’une de mes craintes ergonomiques était la croix directionnelle qui remplace les quatre touches de directions standard. En fait, au début j’ai fait quelques erreurs, mais avec l’habitude, en usage bureautique, c’est tout aussi simple. Seuls les amateurs de jeux vidéo devront fuir cette organisation des touches, puisque pour jouer à un FPS ou un jeu de course, c’est beaucoup moins pratique qu’une configuration standard.

Par contre j’ai eu un vrai souci ergonomique : l’organisation des touches est quasiment la même que sur un PC portable… Quasiment, mais pas exactement : la barre d’espace s’étend beaucoup plus sur la droite du clavier (elle prend l’espace libéré par la croix directionnelle). Résultat : j’ai passé mon temps à faire des espace+touche alors que je voulais faire des Alt Gr+touche… C’est assez ennuyant, mais si vous utilisez uniquement ce clavier et ne jonglez pas comme moi avec différent claviers de portables, vos mains s’habitueront mieux que les miennes!

Tiens, concernant les touches de fonction : il y en a peu, mais à mon avis c’est vraiment suffisant. Une seule m’a un peu déçu : le bouton de mise en veille activé par Fn+Esc n’est pas, comme je l’ai cru au début, une mise en veille pour votre ordinateur. Non, cette fonction ne sert qu’à… Éteindre le clavier!

Dans les autres déceptions, je citerai l’absence de LED d’indication verrou MAJ, handicapante au quotidien.

Dernier (petit) souci : les touches sont un peu dures en comparaison avec certains claviers très doux (Apple pour ne pas les citer : il faudra appuyer un peu plus fort sur Arc. Au début ça se voit puisqu’on a des lettres manquantes, mais très vite, les doigts s’adaptent…


Conclusion

Pour résumer, Microsoft a su faire du design Apple avec son clavier Arc : enlever tout ce qui est superflu pour obtenir au final un produit à l’apparence simple, épurée et ergonomique. Sa forme bombée est un vrai argument positif, tout comme son look et sa taille qui en font le clavier parfait pour piloter un PC Home Theater ou une console de jeux depuis son canapé (testé sur Playstation 3 : tout marche parfaitement).
Il n’est pas sans défaut : côté matériel, son transmetteur dédié vous occupera un port USB alors qu’on aurait voulu pouvoir s’en servir avec la souris assortie, et la croix de direction, qui entraine une petite réorganisation des touches en bas à droite du clavier, peut rebuter.

+design fonctionnel et élégant
+Toucher agréable, course des touches parfaite
+Peu bruyant
+finition impeccable

Transmetteur incompatible avec la Arc Mouse (à quand un kit desktop Arc?)
Pas de Led d’indication verrou MAJ
Finition noir glossy trop sensible aux traces de doigts et aux rayures
Croix directionnelle pas pratique pour une utilisation autre que bureautique
N’existe pas avec pavé numérique (pas un souci quand on est habitué à la frappe sur portable)
Barre d’espace un peu large : si on est habitué à la frappe sur portable, on risque souvent d’appuyer sur espace au lieu de ALT Gr
Il manquera quelques touches de fonctions pour certains (Play/pause – suivant – précédent, par exemple)

[adfever type= »product » value= »11994667″]