Sélectionner une page


En suivant les développements des smartphones, on ne pouvait que regretter une grande uniformité, non seulement dans la forme des machines, qui tendent toutes à devenir des tablettes tactiles avec un minimum de boutons (et avec ou sans clavier rétractable), mais aussi dans l’interface, toujours plus ou moins calquée sur le modèle iPhone. Dans le genre déjà vu, l’OS Bada de Samsung est un bon représentant : ça ressemble à iPhone OS, mais non, c’est (encore) un tout nouveau système d’exploitation pour smartphones…
Heureusement, Microsoft a compris que si on voulait être attractif, il fallait être différent (think different quoi… il n’y a pas un retournement de situation quelque part?), et nous propose une plateforme Windows Phone 7 Series (visiblement, chez Microsoft, on est toujours aussi fan des noms de produits à rallonge) plutôt prometteuse.
windows phone 7
Pour commencer, ils ont tout de même copié deux défauts de l’iPhone, histoire de faire comme tout le monde : pas de multitâche, et pas de Flash…
Ensuite, ils ont eu la bonne idée, et c’est une première chez Microsoft, de capitaliser sur le succès de certains de leurs autres produits : l’interface est une évolution de celle du dernier Zune (basée sur l’utilisation de grosses typo, bien dans l’air du temps), et les jeux sont badgés XBox Live.
Au final, on a une interface innovante, qui a la bonne idée de fusionner directement toutes les informations provenant des divers réseaux sociaux de vos contacts. Une tendance amorcée sur des produits comme le Nokia 5530 Xpress Music, ou sur la plateforme MotoBLUR de Motorola, mais ici magnifiée et totalement intégrée à la plateforme.
windows phone 7 music video hub
A l’évidence, Microsoft sait encore avoir de bonnes idées. Mais est-ce que cela sera suffisant pour leur garantir le succès? Comme d’habitude, ils présentent leur nouveau système plus de 6 mois avant que le premier mobile en étant équipé n’arrive sur le marché, ce qui va peut-être leur permettre d’éviter le passage à la concurrence de certains consommateurs fidèles (s’il en existe encore), mais risque surtout de laisser assez de temps aux concurrents pour faire mieux. Mais on ne peut que remercier Microsoft pour relancer la course à l’innovation dans le domaine des interfaces mobiles. On a maintenant enfin clairement 3 grands acteurs à peu près à armes égales sur le marché des smartphones grand public. (Nokia étant en train de refondre Maemo avec Moblin pour en faire MeeGo, Samsung ciblant un marché plus bas de gamme et RIM à l’inverse un marché professionnel)
windows phone 7 people hub