Sélectionner une page


On a testé il y a peu quelques représentants de la gamme Atomic Floyd, ce qui nous a donné envie de faire un grand comparatif de ce qu’on pouvait trouver de mieux en casque iPhone pour un budget raisonnable.
Les participants sont donc :
-Les Atomic Floyd HiDef Drums (129€)
-Les Bang & Olufsen Earset 3 (199€)
-Les Klipsch Image s4i (99€)
On a donc choisi à peu près tout ce qui a bonne réputation sur le marché des écouteurs avec une télécommande et un micro compatible iPhone, et décidé d’éliminer directement les écouteurs Apple de base, tout le monde sait déjà que c’est à peu près ce qui se fait de pire…

La procédure de test est très simple : trois casques, trois iPhones, trois testeurs amateurs de bon son pour juger tout ça. On s’est volontairement limités à les tester uniquement sur iPhone (et pas à nos chaînes : Linn, NAD et Bang & Olufsen), tout simplement parce que ça restera l’unique source pour 90% des utilisateurs.

Design
On vous a déjà présenté les Atomic Floyd, petit résumé : une finition qui frôle la perfection, tout métal (acier, titane, or) avec des câbles gainés d’une tresse de Kevlar. Le design est très beau, simple, assez masculin. Tout est en métal, du coup ça peut être un peu lourd pour certains, mais pas de souci de notre côté.

On passe aux Bang & Olufsen : il n’y a pas à dire, ce fabriquant est le spécialiste de la haute précision mécanique et de l’aluminium : le petit piston de réglage de la hauteur de l’oreillette est un chef d’oeuvre en soi. La finition est excellente, et la conception est incroyablement maline : ce sont les seuls écouteurs du marché à tenir sur les oreilles de mademoiselle diisign : mention très bien. Par contre, pour le reste, c’est du basique : câbles et connecteur sont de qualité basique, rien à voir avec les Atomic Floyd. La partie micro est elle aussi en plastique, c’est dommage, surtout parce que les B&O sont les écouteurs les plus chers de la sélection. On aurait aimé la qualité des Atomic Floyd pour les câbles, le micro et le connecteur. Notez que le design de ces écouteurs est asymétrique : le câble droit derrière le cou, et le micro/télécommande pend du côté gauche : certains n’apprécient pas, mais vu que la télécommande est assez légère, normalement pas de souci.

On finit par les Klipsch : plus d’aluminium, d’acier ou d’or : ici on est en face d’écouteurs tout plastique. niveau câbles et micro, c’est là aussi basique. Par contre mention spéciale pour le fait que la télécommande micro est la seule du marché à être 3 boutons (à part bien sûr celle d’Apple, et des V-moda qui ne sont pas encore distribués en France à ma connaissance). Si vous ne pouvez pas vous passer de commande de volume sur votre iPhone 3GS, c’est un gros plus. Petit détail pas très bien pensé : l’orifice du micro est placé à l’arrière de la télécommande, pas sur le haut comme sur les autres, un mauvais choix pour la qualité des conversations.

Contenu de l’emballage
Dans le très joli emballage des Atomic Floyd, vous avez tout ce qu’il faut, ou presque : les écouteurs, un adaptateur Jack 6,35 en or, un adaptateur avion en or aussi, la très belle housse de transport bien pratique, et 3 tailles d’embouts pour les oreilles.

Chez Bang & Olufsen, vous avez un simple emballage en carton, ça fait écolo mais pas super haut de gamme… A l’intérieur, on trouve les écouteurs bien sûr, accompagnés de deux paires de mousses pour le confort de vos oreilles (et un peu plus de basses, à moins que ce ne soit un effet placebo), ainsi qu’une belle housse en cuir, peut-être un peu grande, mais c’est nécessaire, les écouteurs ne sont pas petits.

Côté Klipsch, l’emballage fait un peu supermarché (au moins vous ne devez pas trop payer pour le packaging). A l’intérieur, on a, en plus des écouteurs, 3 tailles d’embouts pour les oreilles, une housse en feutrine basique, et… Un tout petit outil qui doit être destiné à nettoyer l’orifice des écouteurs. Original, mais pas forcément le plus utile. Le strict minimum, mais on ne paie pas pour des accessoires dont on n’a pas besoin…

Qualité d’écoute
On commence toujours avec les Atomic Floyd : le son est hyper équilibré, c’est une surprise, car j’étais toujours habitué à un son typé basses sur des écouteurs intra auriculaires. Là, c’est encore un son un peu « chaud », mais sans aucun excès. Les Aigus sont clairs et détaillés, les médiums détaillés. Rien à dire, c’est du très bon, d’un bout à l’autre du spectre.
Détail important : ces intra n’isolent pas totalement de l’environnement : on entend encore assez bien les bruits extérieurs. Un vrai bon point pour des oreillettes sensées êtres portées n’importe où. Vous profiterez peut-être un peu moins de votre musique, mais vous pourrez entendre le bruit du bus avant qu’il ne vous roule dessus (et accessoirement vous vous entendrez mieux parler lors d’un appel)!
Petit détail étrange pour finir : ces écouteurs sont sensibles aux bruits de frottements sur le câble (ou plutôt sur la gaine en kevlar) : vous entendrez des petits sons parasites lorsque le câble frotte, un effet « pot de yaourt » assez peu désirable, mais pas vraiment gênant au quotidien.

Pour ne pas changer, on continue par les B&O : à l’écoute, ce sont les plus précis, les plus naturels. Ils offrent les aigus les plus détaillés, et des mediums parfaits. Sur ce point on est très proche d’une écoute live, on peut oublier qu’on porte des écouteurs… Oui, mais ce serait oublier un détail d’importance : ces écouteurs souffrent d’un gros manque de basses. C’est déjà vers 100Hz que le niveau de basses s’écroule, et c’est vraiment dommage. Si vous aimez le son chaleureux ou la musique avec des basses percutantes, passez votre chemin.
Autre défaut : leur conception ouverte associée à un volume maximal assez faible fait que ce ne sont pas les meilleurs écouteurs pour un environnement bruyant, comme le métro par exemple, où ils manqueront par moment de volume. De superbes écouteurs pour des environnement calmes, et pour avoir la qualité de voix maximale de votre interlocuteur au téléphone : pas étonnant que tous les traducteurs du parlement européen aient opté pour les A8, leur équivalent sans micro. Pour de la musique électronique, c’est trop limite.

Enfin, du côté des Klipsch, c’est la déception : ils ont un rendu très tourné vers les basses, au point d’être vite fatiguants. C’est dommage, parce que sinon, ils sont détaillés, mais les basses écrasent un peu tout. On est quand même loin du rendu de certains intras vraiment horribles acoustiquement, mais Klipsch aurait pu faire un effort. Si vous ne vivez que pour les basses, ça peut être vos écouteurs de prédilection… Mais à la longue on s’en lasse.
Autre point négatif : ces intras coupent vraiment beaucoup des sons extérieurs. Ce qui peut être un avantage dans l’avion ou le métro est assez désagréable dans la rue, voire dangereux. A vous de savoir si votre usage permet d’utiliser ce genre d’écouteurs. Mais ça a aussi un autre défaut : en conversation, on s’entend très peu parler : c’est troublant, on ne maîtrise pas bien le volume de sa voix, il faut une certaine habitude pour ne plus sentir de gène en parlant.

Verdict

Vainqueur : Atomic Floyd HiDef Drums
+Qualité de son (les plus équilibrés)
+Finition excellente, qualité de câbles incroyable
+Intra mais permettent d’entendre relativement bien l’environnement : utile pour un usage en continu
+Qualité des embouts d’oreille : impossible de les détacher par erreur
+Superbe housse de transport, très compacte
+Prix

-Effet « téléphone yaourt » quand on touche au câble… Rien de grave.
-Pas le son le plus naturel (mais presque)

Second : Bang & Olufsen Earset 3
+Qualité de son : les meilleurs pour le naturel, si vous passez votre temps au téléphone ce sont les meilleurs.
+Qualité des écouteurs incroyable (il suffit de manipuler le micro piston de réglage de hauteur pour s’en convaincre)
+Superbe housse de transport en cuir, un peu grosse par contre (mais c’est la forme des écouteurs qui l’oblige)

-Manque trop de basses
-Câble, micro et prise jack de qualité basique
-Design asymétrique pas forcément très agréable à porter
-Prix

Dernier : Klipsch s4i
+Télécommande 3 boutons : l’un des seuls du marché hors Apple à la proposer
+Finition correcte
+Prix

-Isolation phonique trop prononcée pour des écouteurs dédiés à une utilisation dans la rue…
-Qualité perçue : tout est en plastique!
-Rendu trop basses, peu naturel, fatiguant (mais à la première écoute c’est impressionnant)
-Housse en feutrine très basique

Les Atomic Floyd ont donc notre préférence : en résumé, ce sont les plus équilibrés en qualité de son, ceux qui offrent la meilleure finition d’ensemble, le tout pour un prix vraiment correct. Il leur reste des défauts : le son n’est pas encore le plus naturel (les AirJax de la même marque ont un meilleur rendu, mais ils n’existent pas avec micro, sont de type ouverts et (c’est lié) offrent moins de basses), ils seront peut-être un peu lourds pour certains… Mais c’est à l’heure actuelle le meilleur compromis que nous connaissons pour les écouteurs iPhone avec télécommande/micro. Atomic Floyd est une marque à suivre, étant donné que ces écouteurs sont leurs premiers produits, et c’est déjà un coup de maître.
Les Bang & Olufsen arrivent à la seconde place principalement à cause de leur manque de basses. La finition du micro et des câbles est décevante à ce prix (surtout après avoir vu les Atomic Floyd). Si vous écoutez de la musique avec peu de basses, ou que vous cherchez plutôt le casque idéal pour téléphoner, il risque de se retrouver en première position de votre classement, sans compter qu’ils sont ultra confortables et s’adaptent vraiment à toutes les oreilles.
Enfin, les Klipsch nous ont déçu : ils ont pourtant une bonne qualité de son, mais elle est trop déséquilibrée vers les basses. Leur finition est aussi un peu en retrait, et la position du micro est génante. A réserver aux fans de techno/dance/R&B qui devraient être vraiment satisfaits. A réserver aussi aux plus petits budgets, ou à ceux qui ne peuvent pas se passer d’une télécommande 3 boutons.

Désolé, mais pas moyen de mettre les Atomic Floyd et les Bang & Olufsen dans notre comparateur de prix : leur distribution est faite sur peu de sites, au prix préconisé par le fabricant.
[adfever type= »product » value= »9728751″]