Sélectionner une page


Le secteur de la moto électrique est en train d’exploser comme celui de l’automobile électrique : une flopée de startups ambitieuses se lancent à l’assaut du marché, encore largement dominé par les dinosaures à moteur thermique… On vous en a déjà parlé avec la Brammo Enertia, ce n’est pas nouveau pour vous. On vous a déjà aussi beaucoup parlé d’Yves Behar , plutôt hyperactif en ce moment… Et bien voici sa dernière création : la Mission One, pour la marque Mission Motors.
Donnée pour une vitesse de pointe de 150Mph et une autonomie de 150 Miles (150miles=240km… pas mal, non?), on est clairement au dessus des performances de la Brammo (malgré l’emploi de plus classiques batteries lithium Ion), avec un design beaucoup plus sportif et conservateur (conservateur dans l’esprit, futuriste dans le dessin, comme en témoigne le traitement des feux 100% LED par exemple), fait de lignes tendues, ancré dans les codes de la moto de performance, loin de l’aspect citoyen de sa concurrente.
Visiblement, la Mission One n’existe pour le moment qu’à l’état de prototype préliminaire, mais quand on sait que Mission Motors a été créée par un ancien de chez Tesla, on ne peut que constater que le virus écologique est en train de se répandre à la même allure qu’à la grande époque des startups internet dans la silicon valley.
Etant donné le prix de la propulsion full électrique, la plupart des entrants sur le marché cherchent à produire des engins sans compromis, permettant d’offrir du plaisir à une clientèle aisée et sensible aux problèmes environnementaux : c’est la niche de marché pertinente pour le moment… Si vous ne pouvez pas coller le sticker « World’s Fastest » sur votre machine, oubliez le marché pour le moment!