Sélectionner une page

test Souris Microsoft Bluetrack Explorer
Ca y est, j’ai eu la nouvelle souris de Microsoft (la Bluetrack Explorer) dans la main assez longtemps pour vous donner mon avis sur cette soit-disant révolution…

Alors on commence comme le veut l’habitude par l’aspect de la chose :
Extérieurement, cette souris a de la gueule, une belle forme. J’aurais tout de même évité de mélanger ces deux plastiques de couleur métalisée différente qui confèrent un aspect plus rétro qu’autre chose, à l’heure où certains (une marque avec une pomme par exemple…) en sont à tailler leurs ordinateurs dans une seule pièce d’alu. Vous allez me dire que cette nouvelle souris a l’air moins classe que la Wireless laser mouse 7000. Et bien vous avez raison : elle A L’AIR moins classe. Mais une fois en main, c’est un autre monde, la nouvelle fait plus sérieux, plus lourde (j’aime les souris qui ont un certain poids, d’autres préfèrent les souris vraiment légères), avec une molette dotée d’un pourtour métallique, on en a (presque) pour son argent… Presque, parce que la molette de mon exemplaire de test (et sûrement de beaucoup d’autres Bluetrack) a un léger frottement, comme si elle n’était pas sur un axe bien droit, un petit détail qui fait toc pour une souris aussi chère.
La forme par contre est très ergonomique, adaptée à mes grandes mains comme à des mains plus petites de mon entourage, cette souris est assez haute pour que toute la paume repose dessus, c’est confortable et bien fait.
Le petit halo bleu que vous pouvez voir sur certaines photos officielles ajoute un côté « jacky touch » pas forcément du goût de tout le monde, mais rassurez-vous, ce halo n’apparait que quelques secondes lorsque la souris sort de veille, et disparait dans un fondu qualitatif. Personnellement je ne suis pas amateur des éclairages bleus sous les voitures (et les scooters!) tuning, mais avec cette souris on reste tout de même loin de cet effet!
Petit détail emprunté aux souris dites mobiles, un rangement pour la clé USB sous la souris, qui sert aussi à éteindre cette dernière lorsque la clé est insérée. On pourrait penser que c’est une bonne idée, si comme moi vous préférez les souris un peu grosses, même avec un portable, histoire de toujours avoir la clé sous la main. Mais du coup c’est un inconvénient pour tous ceux qui connecteront la clé à l’arrière de leur fixe : impossible dans ce cas d’éteindre la souris. Et pour ceux qui comme moi aiment se balader de temps en temps avec leur souris full size, il serait temps que Microsoft sorte enfin une souris Bluetooth correcte : leur gamme bluetooth est complètement désolée, il ne leur reste plus qu’un modèle portable tout moche et dépassé… J’en ai vraiment marre de ne pas exploiter la connection BT de mon super MacBook et d’avoir un adaptateur USB qui dépasse de 2cm de ma machine de rêve! Allez Microsoft Hardware, sortez-nous enfin une gamme Blue2 (je viens de trouver ce nom, ça le fait bien Blue Two, non? Histoire de dire BlueTrack Bluetooth!!) avec une petite et une grosse souris, sans clé USB, étant donné que tous les ordinateurs récents un peu corrects (ceux que des gens capables de mettre plus de 70€ dans une vulgaire souris) en possèdent.

test Souris Microsoft Bluetrack Explorer

Bon, après toutes ces considérations d’ordre visuel et pratique, passons au coeur du sujet : la fameuse technologie Bluetrack :

Pour faire simple et direct, cette technologie est vraiment utile si comme moi vous avez des problèmes de détection sur certaines surfaces difficiles avec une souris laser. En fait ce doit plutôt être la caméra grand angle qui change la donne plus que l’éclairage en bleu, mais il est clair que j’ai constaté une vraie amélioration sur différentes surfaces où la Laser Mouse 7000 patinait : canapé en cuir noir sans souci, coussin à l’aspect soyeux aussi, une feuille de papier blanc immaculé ne lui pose pas plus de problème : on progresse… Les surfaces qui marchaient bien avec le laser (diverses essences de bois, un pantalon en jean ou du carton par exemple) sont toujours bien détectées. Je voulais l’essayer sur un des moutons que je croise de temps en temps le week end, mais je n’ai pas pu, ils n’avaient vraiment pas l’air de vouloir contribuer à ce test. Si vous possédez un animal de compagnie à poils longs, n’hésitez pas à ajouter votre test perso en commentaire. Personnellement je pense que la Bluetrack marche bien sur du chat ou du chien, pratique pour les geek dotés d’un ami à quatre pattes : vous pourrez rester devant votre PC en lui faisant croire que vous le couvrez de caresses (diisign, le blog du lifestyle)! A noter qu’elle fonctionne aussi très bien sur de la peau humaine… Plus sérieusement, ma grande interrogation concernait mon merveilleux bureau design en verre, design oui, mais pas classe si on a besoin d’y poser un tapis de souris. Et bien dommage, ça ne marche qu’à moitié : si votre surface en verre est impeccable, ça ne fonctionnera pas. Par contre, en glissant vos mains sur le verre, histoire de déposer un maximum de traces de doigts, et bien là, miracle, ça marche! Pas tout à fait parfait, mais on progresse… Aller, pourvu qu’ils nous trouvent une nouvelle techno histoire d’avoir une souris vraiment tout terrain! Le laser bleu peut-être?

Microsoft continue à nous fournir un chargeur secteur pour cette souris, qui contrairement à la Laser Mouse 7000 n’est pas un socle de la taille de la souris mais un petit embout, un peu plus difficile à placer donc, et pas vraiment des plus utiles (personnellement je préfère sortir l’accu de la souris et le recharger avec mon chargeur rapide, c’est peu contraignant et plus rapide). Mais dans une utilisation 100% fixe, ça peut présenter un intérêt pour certains. Au moins, vu le prix de vente de l’engin, vous avez un gadget en plus!

Au quotidien
Et avec un Mac…
Si ce n’est le gros problème que constitue l’absence de Bluetooth et l’obligation de mettre cette clé usb à la c** sur mon précieux MacBook, cette souris est vraiment agréable à utiliser, et si comme moi vous avez plutôt tendance à faire du couch computing confortablement affalé dans votre canapé design (avec ou sans animal de compagnie), le nouveau capteur devrait vous ravir.
Par contre, et là ça devient vraiment grave, le driver a perdu une option qu’il avait pourtant dans la précédente version : si vous cherchez à assigner au clic molette la simple fonction « 3 ème clic », elle est désormais absente! Une aberration, rectifiable cependant en choisissant « géré par MacOS », mais cette solution ne fais pas très propre, même si elle marche très bien (et que dire de ceux qui ne comprennent pas tout en informatique, pour qui cette option ne veut pas dire grand chose?). Autre souci qui dure sur les souris Microsoft avec les Mac : impossible d’assigner correctement les fonctions « précédent » et « suivant » aux boutons sous le pouce, pourtant très utiles. Pour résumé Microsoft fourni un driver Mac avec sa souris, mais ce driver ne permet presque rien de plus qu’en laissant MacOS gérer la souris. Ça manque de sérieux, surtout quand on prétend vendre des souris à ce prix.

Conclusion :
Pour résumer, cette souris est bien conçue, mais elle est chère et ne règle pas plusieurs défauts sous Mac qui étaient déjà présents sur la génération précédente. Achetez-la si comme moi vous cherchez une souris bien ergonomique que l’on peut utiliser sur des surfaces pas très standard et que (contrairement à moi) vous pouvez supporter la présence d’un émetteur USB sur votre beau PC (si seulement la Bluetrack était Bluetooth…). On dit bien PC, parce que sous Mac, je n’ai vraiment pas envie de la conseiller vu le peu d’effort que Microsoft fait pour nous fournir des pilotes de qualité qui rendraient cette souris totalement opérationnelle.
Alors vivement la Blue2 (il faut que je dépose ce nom moi!), avec un super driver Mac, et là je pense qu’on aura enfin une vraie souris de compétition (et oui les gars de chez Microsoft hardware, je sais que vous lirez ces lignes, alors un petit effort et vous allez nous la sortir, cette souris idéale que je cherche depuis des années!!)
Dernier point : est-ce qu’il existe un gros marché pour une souris avec une molette qui couine un peu, à 79€?
A noter : cette souris existe aussi en version mini, pour ceux qui cherchent un modèle plus transportable ou adaptés à des mains plus petites. En substance, ça a l’air d’être la même, en plus petit (mais toujours pas Bluetooth), et en moins cher : 59€.

test Souris Microsoft Bluetrack Explorer

test Souris Microsoft Bluetrack Explorer
Dommage pour mon super bureau en verre « cassé »…

test Souris Microsoft Bluetrack Explorer