Sélectionner une page

Sony MDR NC 22
Entre autres trouvailles japonaises, je suis tombé sur ces petits écouteurs à annulation de bruit Sony (à 7600 Yens dans les aéroports japonais, c’est la moitié du prix français). Testés intensivement pendant les 10h du Nagoya-Helsinki puis pendant les 3h du Helsinki-Paris, je peux maintenant vous donner mon avis.
Alors commençons par le design :
Le look des écouteurs est très sobre, très compacts, ils existent en 3 couleurs : blanc, rose ou noir (c’est très classiquement le noir que j’ai choisi, le rose étant un peu trop girly et le blanc pas vraiment adapté à mon matériel Apple de couleur noir…). En fait les écouteurs sont aussi compacts que presque tous les intra, seul quelques petits trous à l’arrière trahissent la présence d’un micro pour l’analyse du bruit environnant. C’est plus loin sur le câble que se trouve un petit boîtier faisant en gros la taille de 2 piles AAA (les petites…), doté d’un petit clip pour le fixer à une poche de chemise, ou à ce que l’on veut. Ce boîtier renferme l’électronique et dispose de deux boutons : un bouton de marche/arrêt de l’annulation de bruit et un bouton poussoir Monitor qui coupe tout : son et annulation de bruit lorsqu’on maintient son doigt dessus, ce qui est plutôt pratique pour entendre vite fait que l’hotesse vous demande de rattacher votre ceinture. Une seule pile AAA (fournie) suffit pour faire fonctionner l’annulation de bruit pendant plusieurs heures (pas de signe de faiblesse sur mon vol retour du japon, soit environ 13h quand même).
Les écouteurs sont fournis avec 3 tailles d’embouts caoutchouc, histoire de s’adapter à presque toutes les oreilles. Personnellement je ne porte presque jamais d’intras, mais pour l’occasion je les ai porté pendant presque 13h, et pas de douleur majeure, juste une petite douleur dans l’oreille droite le lendemain. Il est déconseillé de porter un casque aussi longtemps, mais bon, pour diisign.com je suis prêt à tous les acrifices!!

Ensuite, passons à la qualité sonore :
Pour tout vous avouer, je partais avec un à-priori négatif sur la qualité de son de ces écouteurs : pour le moment j’étais habitué à des intra aux basses trop poussées et à la faible qualité audio chez Sony, et pour le prix que j’ai payé, je ne m’attendais pas à des miracles.
Et bien j’ai été agréablement surpris : les basses sont un peu trop présentes et un peu trop peu définies à mon goût, comme presque toujours chez Sony, mais c’est sans excès, et le reste du spectre est tout à fait correct : un peu de manque de précision, de ciselé dans les aïgus, des médiums un peu flou, mais vraiment rien de grave, on est loin des écouteurs standards Apple ou autres. Ils seront tous simplement parfaits pour de la techno, de l’électro, du rap ou du hip hop, et juste un peu moins adaptés pour du classique, du jazz ou du rock. Ca ne vaut pas mes A8 de Bang & Olufsen en définition et précision, mais la cible n’est clairement pas la même, et bien qu’ils isolent bien des bruits externes pour des écouteurs standards, sur ce point, Sony prend le dessus.

Alors justement, passons au point qui nous intéresse tous : l’efficacité de l’annulation de bruit.
Et bien franchement, c’est assez bluffant une fois que vous êtes dans des conditions adaptées. N’espérez pas y gagner grand chose si le bruit qui vous gène est très faible : le bruit de fond continu de la salle d’embarquement de Nagoya s’efface, mais il est remplacé par un peu de bruit blanc lorqu’on allume le système.
Par contre, pour gommer le bruit des réacteurs dans l’avion, c’est superbement efficace. C’est sûr il reste du bruit, mais vous perdez une grosse composante génante, et l’atmosphère devient d’un coup beaucoup plus relaxante. En plus Sony a eu la bonne idée de fournir directement un adaptateur avion, du coup vous ne manquerez plus un dialogue de votre film!
Sony annonce une suppression de 75% des bruits, je pense qu’on doit effectivement atteindre une telle performance : le principe de l’intra gomme déjà un peu de bruit, et l’annulation active crée une sensation de bulle de calme dans le vacarme de l’avion, à tel point qu’on n’a vraiment plus envie d’ôter ces petits écouteurs.
Je pense qu’ils seront désormais dans mon sac pour tous mes voyages en avion : ultra compacts, et une fois placés dans leur petite pochette (fournie), ils se font oublier, pas comme des gros Quiet Comfort de Bose (ou autres gros casques équivalents qui en plus sont gênants une fois qu’on commence à vouloir dormir un peu).
Les seuls inconvénients que je trouve à ce casque :
– Etant donné la position du micro, si vous posez votre oreille sur un coussin (et donc l’écouteur), vous risquez fort de boucher le micro et donc de réduire l’efficacité de la suppression des bruits.
– Le câble a une tendance à un peu trop s’enrouler, il existe mieux (mais ça doit être plus cher)
– Le petit bruit blanc qui s’ajoute lors de l’activation de la réduction de bruit en fait un casque performant surtout pour des bruits forts, il ne va pas rendre votre salon calme encore plus calme!

Si comme moi vous les trouvez à 50€, n’hésitez pas à les prendre!