Sélectionner une page

Puchi Puchi de Bandai
Voilà que le nouveau gadget « totalement tendance à tel point qu’il s’en est vendu des millions au Japon » débarque en France, et pour commencer dans toutes les soirées bloggeurs…
Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Puchi Puchi (commercialisé par Bandaï au prix hallucinant de 9,90€), cet objet de plastique servant plus ou moins de porte clés ou de gri-gri de portable (un peu gros quand même pour ce dernier usage, en plus d’être affreusement moche) est présenté comme un « simulateur numérique de papier bulle »)
Et bien c’est un scandale : c’est vraiment nul, d’après mon panel de test composé d’une dizaine de personnes de tous sexes, personne ne retrouve la délicate sensation du véritable papier bulle, le son du petit haut parleur est naze, tout comme les sons spéciaux qu’il produit tous les 100 clics. En résumé, un piège à con. En plus, toujours d’après mon avis personnel appuyé par un panel de testeurs, c’est plus énervant que destressant, et en plus vous passez vraiment pour un idiot avec ça.
Mais je serais moins révolté par ce truc minable si l’on n’était pas en pleine époque de prise de conscience environnementale alors que ce truc est une grosse boîte de plastique pleine de circuits électroniques et qu’il lui faut la bagatelle de deux piles au Lithium pour fonctionner… Une horreur environnementale en résumé, pas recyclée et encore moins recyclable. Ce n’est pas avec ça qu’on va sauver la planète.