Sélectionner une page

Richard Serra Clara Clara Paris jardin des Tuileries
Profitant des quelques rayons de soleil d’hier, j’ai pu prendre quelques photos des sculptures que Richard Serra a posé à Paris depuis la mi-mai.
Première étape : le jardin des Tuileries, à l’entrée duquel sont posées deux plaques d’acier courbées : Clara Clara. Cette œuvre avait en fait déjà été placée à cet endroit en 1983, mais suite aux plaintes des riverains, elle avait été démontée et stockée par la ville de Paris. Et effectivement, il suffit de se tenir quelques minutes près de la sculpture pour entendre quelques réactions de rejet de la part de passants pas forcéments amateurs de cette esthétique industrielle. Comme le dit Richard Serra, il suffirait que cet objet soit fait d’un autre matériau : un acier inoxydable bien brillant par exemple, pour qu’elle soit beaucoup mieux acceptée et respectée par le public. Mais c’est justement l’aspect industriel rouillé et marqué par le temps qui intéresse l’artiste.
Richard Serra Clara Clara Paris jardin des Tuileries
Clara Clara m’a au moins permis de réaliser plusieurs photos très graphiques : à vous de me dire ce que vous en pensez!

Pour découvrir la seconde œuvre de Serra, il faut parcourir quelques centaines de mètres, pour se rendre dans la nef du Grand Palais, où chaque année un artiste relève le défi de créer une sculpture répondant aux dimensions hors normes de l’édifice : la Monumenta.
Richard Serra a choisi de placer 5 plaques d’acier de 17m de haut (soit seulement un tiers de la hauteur maximale de la nef malgré ce que l’on peut penser quand on découvre ces monstres) dans toute la longueur de la Nef. Intitulée promenade, l’œuvre parvient totalement à l’objectif de Serra : créer une émotion en chaque visiteur. Ces plaques légèrement inclinées et placées en quinconce permettent de jouer avec les perspectives pour découvrir différentes géométries, différentes apparences.
Richard Serra Promenade Paris Grand Palais
On est libre de circuler autour et entre les plaques, c’est cela le concept de Promenade. Une expérience plus interne qu’externe. On est libre de toucher, de s’appuyer contre ces monstres d’acier.
Richard Serra Promenade Paris Grand Palais
En résumé : c’est une expérience qu’on vous recommande pour vous faire votre propre sensation. L’avantage avec la sculpture monumentale est qu’il n’y a pas besoin d’être un connaisseur pour ressentir quelque chose, les dimensions démesurées engendrent toujours des réactions.
Richard Serra Promenade Paris Grand Palais
Prix de l’entrée : 4€. Monumenta.com