Sélectionner une page

Samsung F490 Player
Et oui, j’ai eu ce téléphone aux faux airs d’Oniix en test pendant deux semaine (merci Heaven, merci Samsung), voilà un test assez complet, histoire de vous faire une idée sur ce nouveau gadget…

Design, ergonomie
Le look du F490 est vraiment sympa (un peu show off peut-être?), écran plus grand que le Viewty, aussi large mais plus long (16/9). Cet écran offre une image de belle qualité, dans la moyenne haute de la catégorie, mais est peu lisible en plein soleil (c’est loin d’un iPhone, mais le F490 ne joue pas dans la même catégorie), comme tous les autres téléphones de cette catégorie. Notez que dans sa housse (type chaussette, tout en longueur avec une fermeture élastique sur le haut), la longueur de l’écran peut être un inconvénient, puisqu’il est plus long à extraire quand on vous appelle…
Petite particularité de l’écran : il dispose d’un retour haptique, ce qui en clair signifie que chaque action sur l’écran est confirmée à l’utilisateur via des petites vibrations dont l’intensité est réglable. Personnellement, je ne vois pas trop l’utilité d’un tel système si l’interface est réactive, puisqu’on a la confirmation visuelle imédiate de ses actions. En cas de lenteur, c’est plus évident. D’autres personnes autour de moi sont conquises par cette fonction, donc en résumé, à vous de vous faire votre opinion sur ce gadget…
Côté finition, ça reste un téléphone de milieu de gamme Samsung : ça fait plastique et léger dans la main…
On note la présence d’une prise jack standard sur le haut de l’appareil, c’est un vrai plus par rapport à la concurrence, associé à un lecteur audio de qualité (voir chapitre lecture audio), on apprécie vraiment.
Le grand écran est entouré sur les côtés de cinq boutons physiques : volume+ et – à gauche, glissière on/off/verrouillage, bouton de raccourci rapide vers les applications les plus courantes, touche appareil photo à droite.
En façade, trois boutons tactiles sont disposés sous l’écran : décrocher/raccrocher/rond (accès au menu principal). C’est glamour, mais comme vous pourrez le voir on aurait vraiment préféré des touches physiques pour décrocher/raccrocher.

L’interface est vraiment agréable à utiliser, elle est réactive et ne souffre presque jamais de ralentissements. Les transitions entre les menus sont agréables et ajoutent la touche finie et actuelle à l’interface. Son ergonomie est bien faite mais n’est pas au top et recèle quelques erreurs comme des doubles clics indispensables dans certains menus alors qu’ils ne sont pas nécessaires, ou le problème décrocher/raccrocher que je vous explique dans le chapitre téléphonie de ce test.
Au sujet de l’autonomie du téléphone, elle est dans la moyenne de ce type d’appareils dotés d’un grand écran tactile : en retrait par rapport à un téléphone classique : je tiens en moyenne dans les trois à quatre jours en utilisant 1h de téléphonie, 1h de lecture mp3 et en faisant quelques photos. Au moins ce n’est pas un téléphone à recharger tous les soirs, à moins que vous n’ayez un usage intensif.

Téléphonie
Côté téléphonie, ça s’annonçait bien, avec une très bonne réception et une accroche réseau presque rapide (il est dans la bonne moyenne, ce n’est pas un foudre de guerre non plus…), mais le tableau s’est vite noirci dès le premier appel…
En effet, les opérations les plus basiques, à savoir le décrochage/raccrochage du téléphones sont rendues compliquées par une interface maladroite : il faut déverrouiller l’écran avant de pouvoir prendre un appel, que l’on ai verrouillé le téléphone ou pas. C’est pour moi le gros point noir de ce téléphone, qui est agréable pour beaucoup d’usages, mais vraiment pas pour téléphoner, un comble! Si Samsung ne trouve pas d’interface tactile simple pour décrocher/raccrocher, ils n’ont qu’à mettre des boutons physiques pour ces deux fonctions, comme sur un Viewty ou un Prada…
Le pire est que la touche de déverrouillage change selon que vous ayez verrouillé le téléphone avant l’appel ou pas : ils ne disposent visiblement pas d’ergonomes cognitifs (des gens dont le métier est de faire que vous ayez à réfléchir le moins possible en utilisant un appareil) chez Samsung! En résumé : si on vous appelle et que vous avez verrouillé le téléphone, il faut d’abord le déverrouiller avec la touche coulissante en haut du combiné , et si vous ne l’avez pas verrouillé, il faut le déverrouiller avec la touche photo, en bas du combiné, avant de pouvoir accepter l’appel! Vous en êtes réduit à sortir le téléphone de la poche, puis le sortir de sa housse, puis regarder l’écran pour savoir où appuyer, puis cliquer sur accepter… En espérant que votre correspondant ne perde pas patience!

Voilà l’illustration des deux messages qui peuvent apparaitre selon le verrouillage de l’écran :
Samsung F490 Player

Samsung F490 Player

Dans la catégorie des choses pas forcément pratiques, l’écriture de SMS se fait uniquement via un clavier virtuel type abc/T9, le téléphone ne dispose pas d’un clavier virtuel azerty, c’est dommage, il y avait pas mal de place sur l’écran en mode paysage.
Enfin on me souffle à l’oreille que si vous êtes en train d’écrire un SMS et que quelqu’un vous appelle (ça ne m’est pas arrivé pendant le test pour confirmer), pour accepter l’appel via l’écran, il faut d’abord retourner à la page d’accueil : encore une aberration (peut être que l’appui sur la touche décrocher suffit, mais on aurait aussi aimé un pop up sur l’écran, ça sert à ça le tactile!).

Lecture audio

Samsung F490 Player
Le très bon gadget de ce téléphone est son lecteur MP3, vraiment bien fait avec son interface en croix : on déplace le carré bleu pour les contrôles courants : haut/bas pour le volume, gauche/droite pour avancer/reculer dans le titre, petits menus déroulants dans les coins en haut et en bas pour les options de lecture et la liste de lecture. Lors de la lecture MP3 en tâche de fond, on profite d’un affichage du titre en cours (et de sa jaquette si il est bien taggué, dommage, avec ma super bibliothèque iTunes entièrement tagguée, tout ne passait pas…) dans le menu home, avec raccourci vers le lecteur audio. Cette interface en croix a quand même la faiblesse de ne pas éviter les mauvaises détection d’intention : si l’on veut faire de petites modifications de volume et que l’on dévie un peu de gauche à droite, on peut avancer par erreur dans le titre. Pour de grands déplacements, on remarque que ce genre d’erreur est corrigée, le téléphone détectant facilement le plus grand déplacement, il ne fait que l’action voulue.
J’aime la possibilité d’utiliser un lecteur mp3 à l’aveugle, sans le sortir de ma poche, ici on ne peut régler que le volume à l’aveugle grâce aux boutons physiques, mais c’est déjà pas mal.
Le lecteur supporte les fichiers courants : MP3 et AAC/WMA non protégés, un classique.
Au niveau qualité audio, on a l’équivalent d’un iPod : il comblera la majorité des utilisateurs dans ce mode, sans être une référence en qualité audio (c’est pas du iRiver niveau acoustique…)


Appareil photo/vidéo

Encore un détail qui choque : le temps que met le téléphone à prendre une photo… En 5mpixels, c’est carrément l’enfer, il faut attendre plusieurs secondes entre l’appui sur le bouton et la photo prise, avec un autofocus qui peut mettre lui aussi plus d’une seconde avant d’avoir accroché le sujet, avec plus ou moins de réussite.
Lorsque vous serez arrivé à prendre une photo sans bouger pendant tout ce temps, qui vous ramènera plusieurs décennies en arrière, vous pourrez constater, si l’autofocus a bien trouvé l’ojet que vous souhaitiez voir, que finalement, niveau qualité, c’est plutôt correct pour un 2mpixels, avec un vignetage contenu pour un téléphone, mais vous vous rendrez vite compte qu’il y a écrit 5mpixels sur l’objectif : ça ne servait pas à grand chose tous ces pixels avec cette optique en plastique qui vous floute tout ce qui n’est pas exactement au milieu de l’objectif. Réduisez donc la résolution à au moins 3mpixels pour gagner un peu en temps de traitement (très peu quand même) sans perdre en détail.

Au niveau capacités vidéo, là aussi on reste sur notre faim : c’est quoi ce mode qualité maximale en 320×240 à 30im/s???
Archaïque face au Viewty, pour ne citer que lui.

Voici quelques images haute définition pour vous faire une idée de l’APN intégré :
Photo 1
Photo prise avec le Samsung player F490
Photo 3, champêtre
Photo 4

Internet
J’ai peu utilisé la navigation internet étant donné que je ne dispose pas d’un forfait illimité, mais en résumé elle n’est pas très agréable. Le grand écran est pratique, mais le navigateur ne supporte que les sites mobile, pas les sites standards, donc finalement on ne gagne pas grand chose avec la surface supplémentaire, juste un peu de confort sur des sites peu attrayants…
Bonne nouvelle : la navigation peut se faire en mode paysage, mais elle n’est presque pas utilisable car le premier champ de texte à remplir vous demandera de repasser en mode portrait tout simplement parce que le clavier ne fonctionne que dans ce mode. Dommage.
Donc au final l’internet est utilisable sur ce téléphone, mais on le destinera à une utilisation ponctuelle, pas plus.

En résumé :
Le F490 n’est pas vraiment un téléphone. Si vous voulez un baladeur MP3 sympa, au design tendance voire fashion victim tape à l’oeil, avec une fonction téléphonie utilisable de temps en temps (en gros toi être un djeun’s fan de musique, stylé, accro au SMS et au bling bling?), il vous conviendra. Si vous avez besoin d’un téléphone pour téléphoner, oubliez le F490, son ergonomie en téléphonie vous dégoûtera vite, son autonomie aussi. Si vous êtes accro de vidéo et d’appareil photo, passez aussi votre chemin, le LG Viewty est fait pour vous.
En constatant les petits défauts d’ergonomie de l’interface qui agacent vraiment au quotidien, on se demande vraiment si Samsung a testé ce téléphone avant de le commercialiser, à moins qu’ils ne visaient que la clientèle précédemment citée. Maintenant j’ai compris pourquoi ils l’appellent le Samsung Player… Player audio, point barre.

Les plus :
+ Bonne réception
+ Fonction baladeur bien faite
+ Prise jack standard pour brancher des écouteurs de qualité
+ Touches de volume physiques bien utiles pour utiliser cette fonction sans avoir à sortir le téléphone de sa poche.

Les moins
– Décrochage/raccrochage laborieux avec les deux options de déverrouillage (à se demander si les ingénieurs de Samsung ont testé le téléphone avant de le vendre)
– Ecouteurs fournis de mauvaise qualité
– Qualité photo à peine dans la moyenne : c’est net au milieu, flou ailleurs, et bruité partout. Pas la peine d’avoir 5mpixels pour un résultat pareil.
– Lenteur de prise de vue (autofocus lent, prise de vue lente)
– Mode vidéo dépassé (maxi 320×240)
– Navigation internet à l’ancienne, dommage vu l’écran.
– Indicateur de batterie pas fiable : 3 barres pendant les 3/4 de la charge, puis on passe très vite de 2 barres à une barre et à rien du tout. Aucun avertissement de batterie faible avant que le téléphone ne coupe…
– Finition trop plastique