Sélectionner une page

Sony OLED TV XEL-1
Après les jeans slims, les téléphones slim ou les baladeurs slim, voici que les constructeurs d’écrans plats entament eux aussi la guerre du slim. C’est une solution pour se différencier lorsque la technique devient mature…
Alors le premier à entrer dans la danse est Sony, qui prouve la supériorité de la technologie d’affichage OLED sur le plan de la finesse (pas de rétroéclairage, la dalle ultra fine est auto lumineuse) en commercialisant un téléviseur XEL-1 (de seulement 11 pouces) dont la dalle ne fait que 3mm d’épaisseur et pour la mettre en valeur les connections sont rapportées sur son pied. Horriblement chère (1200€) pour une image toute petite et une technologie qui tient du prototype, on ne peut que la déconseiller, mais son design va peut-être ouvrir une nouvelle voie.
Le second constructeur à entrer dans la danse est est Toshiba, avec une offre beaucoup plus convainquante : un téléviseur LCD de 32 pouces de seulement 1,9 cm d’épaisseur, mais qui n’est censé atteindre les rayons de nos boutiques qu’au début 2009… La tâche pour les ingénieurs est désormais d’arriver à proposer un son correct avec si peu de volume!
Hitachi Slim LCD 1,9cm

Hitachi Slim LCD 1,9cm
Et encore une photo du XEL-1 pour finir (remarquez le pied déporté dans un coin de la dalle, pour souligner sa légèreté) :
Sony OLED TV XEL-1