Sélectionner une page

S60 Nokia Symbian Touch UI
En ce jour de sortie de Leopard, il faut quand même que je fasse une note sur… L’iPhone! (et oui, esprit de contradiction quand tu nous tient)
Qu’on adore ou qu’on déteste l’iPhone (personnellement je n’étais que moyennement intéressé, surtout à ce prix, mais depuis l’annonce de son ouverture aux applications tierces, je pense qu’il risque de devenir un appareil mobile de premier choix, ou plutôt ça risque de devenir LA grande plateforme informatique mobile), ce qui est sûr, c’est qu’Apple a réussi le coup, comme pour la molette de l’iPod, d’offir une ergonomie tellement intuitive que tout le monde peut directement exploiter toutes les possibilités de l’appareil sans connaissance particulière en informatique, et sans l’utilisation d’un stylet. (la suite de l’article après le saut, avec la vidéo de Symbian S60 Touch UI) Du coup, on le sait (par exemple avec le LG Viewty, qui apparaitra dans nos boutiques dans quelques jours, ou le Samsung P520 qui hélas ne sort qu’avec un gros logo Armani et une note augmentée de 200€), tous les constructeurs ou presque se sont lancés dans une course à la meilleure interface tactile utilisable au doigt. Et maintenant l’onde de choc va encore plus loin puisque le vénérable Symbian lance S60 Touch UI, une interface graphique pour téléphones mobiles Symbian adaptée à l’utilisation sans stylet. Voici une petite vidéo de la présentation de cette nouvelle interface, qui sortira en 2008 sur les téléphones Nokia (un petit avantage par rapport à l’iPhone : comme Samsung, Nokia a choisi un écran à retour haptique : à chaque appui sur une touche, une petite vibration confirme que l’action est bien reçue).

Il ne reste désormais plus que Microsoft qui doit dépoussiérer Windows Mobile, pour offrir une nouvelle interface, annoncée il y a déjà bien longtemps, et on l’espère aussi attirante que celles de ses concurrents, même si on connait la lenteur de la société de Redmond pour implémenter des solutions ergonomiques.
Avant Apple, les téléphones pouvaient déjà presque tout faire, maintenant, on va enfin pouvoir s’en servir!