Sélectionner une page

Coupe fractale
La tendance du moment, c’est les objets cristallins où le designer a laissé s’exprimer des règles de croissances plus ou moins naturelles, en ayant une influence limitée sur le résultat final… En tout cas c’est l’une des tendances qui se dégage du Royal College of Arts de Londres qui présente comme tous les étés son Summer Show (jusqu’au 28 juin… Ok, c’est un peu tard pour vous prévenir si vous vouliez y aller), et on vous présente ça avec deux projets d’étudiants plutôt doués.
Les procédés de prototypage rapide permettent déjà de construire des objets issus directement de logiciels informatiques. Ici David Sutton, élève en design produit, a laissé l’ordinateur travailler pour l’esthétique : un programme de simulation de croissance basé sur la théorie des fractales a permis de créer ces coupes qui semblent naturelles mais sont en fait totalement mathématiques. Il « suffit » de générer une croissance dans un environnement contraint pour obtenir un objet ayant la forme générale souhaitée et cet aspect coralien. Comme quoi les maths font aussi avancer le design!
Coupes Fractales
Toujours dans la même exposition, et dans la même classe, Greetje van Helmond a créé une ligne de bijoux appelée unsustainable (non durable) composée de cristaux… de sucre!
Unsustainable

Unsustainable
Ces cristaux sont formés en suspendant des fils dans des solutions saturées en sucre, permettant une croissance douce de cristaux, ou comment créer un objet luxueux et fragile à partir d’un matériau de base. C’est un peu plus portable que les colliers en bonbons de notre enfance, mais toujours aussi éphémère!
Unsustainable