Sélectionner une page

Intercontinental Hong kong review
On vous a déjà fait découvrir quelques petites merveilles de Hong Kong (ici ou ), vous savez qu’il faut profiter de la vue sur la baie depuis Kowloon… Mais pour profiter au maximum de cette ville de milliardaires, ne résistez pas à n’envie de vous offrir un palace. Et en matière de palaces, l’offre est pléthorique. On vous dit pourquoi on a choisi l’InterContinental, et pourquoi on ne regrette pas notre choix.

InterContinental Hong Kong Review
Il y a bien le Peninsula : le voisin mythique, ouvert en 1928 avec sa flotte de Rolls Royce Phantom… Mais depuis la construction du Hong Kong Museum of Art et du centre culturel, il a perdu la vue directe sur le front de mer… Dommage
Pour la vue, il y a aussi le Ritz : logé à une altitude record dans la tour ICC, c’est sûr que vous ne manquerez rien du paysage… Mais au pied de la tour, vous êtes dans une zone de chantier excentrée pas vraiment agréable à pied. Et pour les vacances, je préfère me déplacer à pied.
L’InterContinental, lui, est au bord de l’eau, juste à côté du musée et du centre culturel, et à quelques centaines de mètres du terminal de ferry pour Central, via la très belle promenade en bord de mer.
L’hôtel a eu l’idée de génie d’offrir le bout de terrain en face de lui à la ville pour un espace public. C’est devenu l’Avenue of Stars, sorte d’Hollywood Boulevard sur baie de Hong Kong, et ça permet d’assurer pour de longues années une vue complètement dégagée.
L’InterContinental ressemble à un vaisseau de pierres amarré pour longtemps au Victoria Harbour. Et de l’intérieur, tout est fait pour augmenter cette sensation de vivre au dessus des flots : baies vitrées monumentales, miroirs, reflets…
InterContinental Hong Kong review
Les chambres ont un style palace moderne assez classique (tête de lit matelassée géante, meubles de style, belles matières… Un style international au final un peu lisse), mais les indispensables sont là : grande surface, lit gigantesque et au confort incroyable, bureau, salle de bain énorme tout en marbre dotée d’une vaste douche et d’une grande baignoire semi enterrée… Ici vous ne manquerez de rien, c’est sûr, et surtout pas d’espace, alors que c’est le plus grand luxe à Hong Kong !
Un détail : il faut absolument opter pour une chambre avec vue sur la baie. Si vous venez à l’InterContinental, c’est pour ça, donc ne faites pas d’erreur.
Même si votre chambre vous offre mille petits détails luxueux, vous ne les remarquerez presque pas, tant vous serez happé par cette vue incroyable : la skyline de Hong Kong s’offre à vous via une fenêtre panoramique aussi large que la chambre, visuellement augmentée par deux miroirs à chaque extrémité. Hypnotique.
InterContinental Hong Kong review
Profitez de votre temps libre pour monter à la piscine : ici, vous pourrez nager au calme, la musique dans les oreilles (la piscine est musicalisée), en plein milieu des immeubles de Kowloon. Une sensation unique. Mais il suffit de faire 10 mètres pour découvrir un autre élément unique : le jacuzzi, et ses trois bassins aux températures différentes, de la chaleur extrême au froid glacial, en passant par une zone plus tempérée… Le tout en surplomb de la baie, avec un détail qui renforce le côté spectaculaire : les bassins, à débordement, sont bordés de verre. Vous flottez entre ciel et terre, la vue Victoria Harbour. Pas étonnant avec ces petites attractions que la piscine de l’InterContinental soit reconnue comme l’une des plus spectaculaires du monde. Un seul regret : cette piscine est située du côté ville et seul le jacuzzi vous offre une belle vue sur la rive opposée. Un détail. Mais si vous optez pour une suite avec piscine (la suite prédidentielle, ou l’Executive suite en proposent, mais je vous conseille d’être millionnaire pour régler la note!)
InterContinental Hong Kong review


Si jamais il vous venait une petite faim, vous aurez le choix, mais pas n’importe quel choix. Tout simplement ce qui se fait de mieux sur la planète au rayon gastronomie : deux franchises internationales de luxe qu’on ne présente plus : Spoon by Alain Ducasse pour la gastronomie française en version décontractée, et Nobu pour le must de la cuisine japonaise. D’autres tables d’exception complètent le tableau : The Steak House, le seul grill à charbon de Hong Kong, qui vous sert les meilleures viandes du monde avec un choix de sels et d’assaisonnements à vous rendre fou, ou encore le Yan Toh Heen, un restaurant chinois étoilé sur lequel on aura l’occasion de revenir plus en détails…
A chaque fois, dans ces lieux, une alchimie entre la vue et l’intérieur est recherchée via le traitement des sols et des plafonds comme des rappels aux reflets de vagues du port. Un petit détail : l’InterContinental totalise 4 étoiles Michelin avec trois de ses restaurants (Spoon, Yan Toh Heen et The Steak House). Preuve que l’exceptionnel est la norme ici.
Spoon Alain Ducasse InterContinental Hong Kong review

Et puisque l’on parle d’exception au niveau culinaire, une mention spéciale pour le petit déjeuner, qui propose le choix le plus large de produits succulents, aussi bien sucrés que salés, aussi bien chauds que froids (il y a même des glaces maison), aussi bien occidentaux qu’asiatiques… C’est tout simplement le plus incroyable petit déjeuner que j’ai eu l’occasion de déguster, mais il m’aurait fallu des jours pour tout essayer!

Des palaces, on en aura fréquenté sur diisign, mais jamais nous n’oublierons le très court séjour que nous aurons passé à l’InterContinental Hong Kong. Avec un cadre pareil, difficile de faire une fausse note hôtelière, mais cette fois-ci, nous avons eu l’occasion de tester jusqu’au bout le professionnalisme de nos hôtes, que nous avons dérangé à une heure tardive pour un petit accident qui nous a valu un rapide tour aux urgences… Rien de grave mais un service incroyablement attentionné d’un bout à l’autre. Le personnel a tout fait pour que jamais nous n’ayons une difficulté, que ce soit au niveau pratique que psychologique (avoir un problème loin de chez soi peut tout de suite prendre des proportions difficiles à gérer). Tout à toujours été largement supérieur à ce que nous pouvions imaginer.
Le séjour s’est finalement magnifiquement terminé, malgré ce petit imprévu, alors que sans l’extrême attention qui nous a été apportée par l’InterContinental, nous aurions pu avoir un souvenir troublé. Il n’en est rien, et finalement, ce n’est pas l’emplacement magique ou la vue hypnotique que je retiendrai, mais l’extrême délicatesse dont a fait preuve l’ensemble du personnel à notre égard. Nous n’avons jamais rien eu à demander, le personnel a toujours précédé nos besoins. Et c’est finalement à ça que l’on peut savoir que l’InterContinental Hong Kong touche à la perfection.
InterContinental Hong Kong Review