[test] Philips Hue (bis), Friends of Hue et en bonus des astuces pour utiliser Livingcolors avec Hue


On avait testé et aimé les ampoules Hue. Aujourd’hui, Hue, ce n’est plus uniquement des ampoules E27, mais aussi des ampoules de type spot GU10 (pas testées ici), et surtout les Livingcolors Bloom et Lightstrips compatibles, qu’on teste aujourd’hui avec leur toute récente compatibilité avec le pont Hue.
J’ai profité de ce test pour essayer de lier Hue avec des anciennes Livingcolors, et bonne nouvelle, on peut faire des choses…


Ce que je cherchais chez Livingcolors et que j’essaie d’amplifier avec Hue, c’est de pouvoir disposer de lumières d’ambiance puissantes mais très discrètes. Les derniers produits correspondent complètement à cette description :
Les ampoules Hue peuvent se glisser discrètement dans n’importe quel luminaire à culot E27. Souci : si ce luminaire est aussi commandé par un interrupteur, l’ampoule se rallumera en blanc neutre, un peu trop froid à mon goût, et pas à la dernière couleur mémorisée. C’est à peu près leur seul défaut.

La Livingcolors Bloom est l’héritière des premières lampes LED télécommandées de Philips, dans une version beaucoup plus compacte, mais très qualitative avec son corps en métal. La version « Friends of Hue » perd sa télécommande, devenue presque inutile puisque les applications Hue sur presque toutes les plateformes permettent de contrôler ses lampes. Bémol cependant : on sent bien à l’usage que Bloom est un peu moins lumineuse que mes Livingcolors de seconde génération (120 lumens vs 200 lumens), et beaucoup moins lumineuse que les ampoules Hue (300 lumens pour les GU10, 600 lumen pour les E27). Autant associer une bonne vieille LivingColors à votre pont Hue si ça marche, ou utiliser une ampoule Hue pour le même résultat.

Le Lightstrips est mon coup de coeur : permettant d’ajouter un soupçon de lumière dans les coins où ni une ampoule Hue ni une Bloom ne passent, il sait se faire totalement invisible. C’est une simple bande d’environ 1cm de large pour 2m de long, découpable pour l’ajuster à la bone longueur (mais évitez de le faire, au prix du mètre, c’est dommage, sachant qu’il est impossible de « recoudre les morceaux », essayez plutôt d’enrouler discrètement un éventuel surplus, on ne sait jamais…)
Le Lightstrips est par contre un excellent apport, permettant d’habiller de lumière le haut de vos meubles (ou vos bas de caisse si vous êtes du genre tuning). Lui aussi n’est pas le plus lumineux (120 lumens), mais c’est le seul élément permettant de réaliser une ligne de lumière continue.

Notez qu’avec la dernière app Hue, il n’y a désormais aucun problème pour programmer l’allumage et l’extinction d’un élément Hue ou Friends of Hue. Ce qui veut dire que vous pouvez vous réveiller avec de la lumière. Par contre si c’est un simulateur d’aube dont vous avez besoin, le petit souci du système Hue est que même si vous programmez une gradation lente (3 ou 9 minutes, au choix), le minimum est déjà élevé.

Astuces Hue – Livingcolors:
A partir de la génération 2 de Livingcolors, vous devriez pouvoir rendre compatible vos anciennes lampes avec le nouveau système Hue. J’ai essayé, mais hélas sans succès. Pourtant j’ai bien des Gen2, mais il y a un souci avec la télécommande oblongue (la première, celle qui n’a pas les 3 boutons scènes). Il y a beaucoup plus d’espoir avec les télécommandes rondes, plus modernes. N’hésitez pas à donner votre propre expérience de l’appairage de Livingcolors sur un réseau Hue dans les commentaires.
Voici le guide complet pour l’appairage, fourni par l’excellent site EveryHue.com : https://dl.dropboxusercontent.com/u/202318434/index.html
Par contre, avec cette même « ancienne » télécommande, j’ai pu contrôler tout le système Hue! Il suffit d’appairer les lampes et ampoules que vous souhaitez pouvoir piloter avec la télécommande en faisant un « touchlink » (appui long sur « I » à proximité de la lampe). N’espérez pas un retour en temps réel de l’état de la lampe sur l’application, mais ça marche sans souci, que vous preniez la main avec l’app ou la télécommande.

Autre astuce dérivée : si vous souhaitez tester les ampoules Hue ou n’importe quel produit friends of Hue et que vous êtes déjà Livingcolors, pas besoin d’acheter un pont Hue, il suffit d’acheter une ampoule unique, et de la télécommander après l’avoir ajoutée à votre système. Malin pour une mise à jour en douceur de Livingcolors à Hue!

Conclusion
En conclusion, Hue se renforce là où il était faible, et vous avez désormais assez de choix pour à peu près toutes les situations où vous avez besoin d’une lumière d’ambiance, grâce aux Lightstrips. Si Bloom est un ajout intéressant dans la gamme, elle est directement concurrencée par les ampoules GU10, voire même les anciennes Livingcolors, qui peuvent être compatibles avec Hue selon les modèles (voir astuces ci-dessous), sont plus puissantes mais plus grosses. A vous de voir.
Hue est en avance sur la concurrence, puisque outre offrir un système de différentes ampoules et lampes intelligentes, le système est ouvert aux applications tierces, et il y en a déjà plusieurs sur les stores, permettant par exemple de simuler l’éclairage d’une bougie, ou de synchroniser vos lampes avec votre musique pendant vos soirées… Les possibilités augmentent de jour en jour. En face, et bien vous trouvez des lampes multicolores télécommandées. Pas grand chose de plus. Ou alors des systèmes d’éclairage professionnels hors de prix, qui nécessitent de refaire tout votre câblage électrique, ou presque.

10 Commentaires

  1. Bonjour, je viens de lire l’article, je recherche le moyen d’associer un lightstips essential (7 couleurs) à mon hub hue. Le lightstrips n’a pas de numéro de série… Avez vous trouvé une solution ?

  2. Olivier, il suffit de télécharger l’application LampStealer ou Hue Lamp Finder sur le site http://www.everyhue.com/ et le tour est joué!!!

  3. Merci pour le retour, j’ai bien essayé mais sans succès. Et il ne semble pas y avoir de numéro sur le LightStrips. Dommage, je me demande où le bas blesse. En attendant…j’ai couplé cela à une prise domotique, mais c’est moins sympa, cf le changement de couleur impossible.

  4. @Olivier : on parle bien d’un lightstrip qui se télécommande, et avec « 16 millions de couleurs »? Parce que si tu as un lightstrip qui n’a que 4 ou 5 couleurs, c’est incompatible avec Hue…

  5. Merci Marc, malheureusement…tu as confirmé ce que je pensais…je n’ai pas le bon modèle. Je m’en accommoderais donc…

  6. @Olivier : il reste Leboncoin pour faire une upgrade en vendant le tiens et en espérant trouver la version polissable via Hue pour un prix proche 😉

  7. Bonjour, merci pour cette revue.
    @Olivier, j’ai fait exactement la même erreur, j’ai acheté les Lightstrips essentials, les pensant compatibles avec le système HUE, et c’est grâce à ce billet que j’ai trouvé la réponse à des heures de prises de tête ! Heureusement, je peux encore les retourner, mais il est vrai que ce n’est pas très clair.

  8. Auriez-vous par hasard encore le guide pour connecter une living color gen2 au système hue ? Le site everyhue a l’air dead.
    J’ai une télécommande oblongue, donc peu de chance que ça fonctionne, mais je voudrais essayer quand même…j’ai réussi à me servir de la télécommande avec les ampoules (avec un peu de persévérance : avant, cela déconnectait le lien appli/ampoules..) , ce qui est déjà très sympa, mais si je pouvais inclure ma vieille living colors (mais est-ce seulement possible ?) dans des scénarios, ce serait encore mieux…

  9. @Marie H. : impossible avec la télécommande oblonge, j’ai tout essayé :-/

  10. J ai connecté une Living Colors a mon système hue sans télécommande avec le numéro de code de la lampe en passant par l appli hue …
    Si ça peut aider

Trackbacks/Pingbacks

  1. [Test] Ajouter des ampoules Ikea tradfri sur pont Philips Hue, c'est possible | diisign - […] vous suivez les tests de diisign.com, vous avez pu voir que le système d’éclairage Hue a notre préférence depuis…

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *