Nokia Lumia 800 et 710 : les premiers vrais Windows Phone?


Après à peu près 1 an de commercialisation, Samsung, HTC ou encore LG apprécieront le fait que Nokia présente ses derniers Smartphones comme les premiers « vrais » Windows Phone.
Mais ils n’ont pas totalement tort : là où les autres marques sortaient des Windows Phone qui étaient des copies exactes de mobiles Android, avec seulement une différence d’OS, Nokia a décidé de ne plus sortir que des smartphones Windows Phone. Alors même si le Lumia 800, qui a ma préférence, est tout de même une déclinaison « autre OS » du N9, un mobile sous MeeGo, non commercialisé en France, il a quelques atouts pour faire sortir de l’ombre l’OS de Microsoft (qui après un long test en version 7.0 m’a donné le sentiment d’être né sur des bonnes bases) :
Son design
C’est assez rare pour le signaler, mais ce Lumia est le premier mobile qui sort du modèle iPhone, en rappelant fortement le design d’un… iPod Nano!
Enfin, la coque (en polycarbonate) d’un smartphone se décline en des couleurs flashy, bien adaptées à l’interface Metro de Windows Phone. C’est un peu comme si l’interface logicielle se prolongeait dans l’aspect physique du téléphone. Un design simple et élégant, loin de l’aspect geek technologique des mobiles à la double vocation Android/Windows Phone.

Un positionnement clairement grand public
Tout le monde ne peut pas ou ne veut pas dépenser plus de 600€ dans un smartphone. Le Lumia 800 est accessible : 499€ hors subvention, ça semble raisonnable pour un smartphone « moderne » (processeur SnapDragon 1,4GHz, écran AMOLED de 3,7 pouces en 854×480, APN 8Mpix avec optique Zeiss f/2.2, et 16Go de mémoire non extensible), signé par une marque qui a encore une image de valeur sûre et de produits solides et bien conçus.

De belles nouveautés logicielles pour Windows Phone

En plus de ça, Nokia a développé de nouvelles applications qui comblent quelques manques de la plateforme, comme une véritable application GPS, en série, alors qu’ailleurs ce genre d’applications peut coûter plus de 80€. Autre élément : Nokia Music, une app de « radio personnalisée » façon Pandora, ou encore une app de transports publics en réalité augmentée compatible avec plus de 400 villes.

Et le Lumia 710?
A côté du Lumia 800, le Lumia 710 est plus typé « jeunes », avec des spécifications en léger retrait (même processeur mais appareil photo 5MPix et écran LCD) et des coques de couleur interchangeables, il rappelle un peu dans son esprit la série Corby de Samsung, qui a eu un grand succès, et s’affichera au prix de 329€ hors subvention.

L’alliance Microsoft/Nokia pourrait se révéler un choix gagnant en 2012 si les deux sociétés continuent leurs efforts pour renforcer l’attrait de cette plateforme « différente » (amusant de constater que le « think different » des téléphones, et la part de marché inférieure à 10% sont maintenant du côté de Microsoft). Il reste à amorcer la pompe du cercle vertueux « plus de parts de marché = plus de développeurs ». La route est encore longue, mais on peut noter que chaque plateforme (Android 4, iOS 5 et Windows Phone 7.5) dispose maintenant d’une vraie identité bien distincte et qu’on ne peut plus voir un OS comme une copie d’un autre.

Trackbacks/Pingbacks

  1. [test] Nokia Lumia 920 : Windows Phone reste dans la course | diisign - [...] Le Lumia 800 était clairement le smartphone le plus réussi du début d’année en ce qui concerne son [...]

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>