Auto-entrepreneur, ou l’arnaque de la décennie (voir plus…)

On est un peu hors sujet, mais vu le nombre de designers freelance (et ceux en devenir, et les freelances de la com’ et de l’innovation) qui nous lisent, ce petit billet a son importance :
On nous a vendu le statut d’auto-entrepreneur (AE) comme l’idée du siècle pour permettre à tout un chacun de tester son concept d’entreprise sans risque, et surtout sans impôts tant que le chiffre d’affaires est nul.
Et bien grâce à la nouvelle loi de finance sur les entreprises, tout cela vole en éclat, puisque le gouvernement a décidé que chaque commune devait fixer un impôt fixe (la Cotisation Foncière des Entreprises ou CFE) dont les AE devront s’acquitter (sûrement pour permettre aux entreprises du CAC 40 de payer moins d’impôts), quel que soit leur chiffre d’affaire, le minimum étant compris entre 200 et 2000€. Tout ça dans la surprise générale (aucun texte sur le site de l’auto-entrepreneur ne précise que vous allez payer des taxes en absence de bénéfices), et avant le 15 décembre bien sûr.
diisign.com est touché, les chiffre d’affaires (je ne parle même pas de bénéfice, on est à peu près à 0) du site sont à peu près 4x inférieurs à ce que nous demande le Trésor Public au titre de la CFE.
Contactés au téléphone, j’ai eu le droit à une phrase que j’inscrirai dans la liste des plus ironiques qu’on m’ait lancé : « vous n’aviez qu’à faire plus de bénéfices ». Ils m’ont expliqué que c’était un impôt sur la « surface utilisée par l’activité d’AE. Autant dire que ma table basse est devenue bien chère.
Le pire, c’est que d’après les statistiques, plus de 80% des plus de 700000 auto-entrepreneurs n’ont déclaré aucun bénéfice! Ca fait donc un racket d’au moins 25 millions d’euros en demandant au moins 200€ à des gens qui n’ont pas gagné plus d’argent (je ne parle même pas de ceux qui comme diisign ont gagné un peu, mais pas autant que ce qu’on leur demande).
On voit donc fleurir des gens qui pensaient arrondir leurs fins de mois, et n’ont finalement passé leur temps uniquement pour payer de nouvelles taxes.
C’est navrant et totalement honteux.
Voilà un petit forum que j’ai trouvé où on peut bien jauger le dégoût des AE :
http://www.auto-entrepreneur.fr/forum/post41717.html
J’espère que c’est une erreur, mais j’ai bien peur qu’il ne s’agisse encore d’un impôt « pour prendre aux pauvres ce qu’on peut donner aux riches ».
N’hésitez pas à utiliser le comparateur de prix dans nos tests, et à nous demander des prestations innovation/design pour nous aider à vivre dans l’opulence… Ah non, à payer des nouveaux impôts!

105 Commentaires

  1. On est bien d’accord Ambre. Il ne faut pas contester l’impôt mais son injustice…

  2. Merci Ambre
    Julien et Yamo polluent la discussion avec leurs « 0 CA, z’etes nuls »
    Ben moi j’ai pas fait 0 CA, j’ai tout a fait les moyens de payer cette taxe. Sauf que j’habite une grande maison, et ca me fait tres, mais alors tres mal au cul de payer une taxe basée sur mon lit, celui de mes gosses, leur salle de jeu et la niche du chien alors que je raque deja plus de 1000 euros en TF+THab ET QUE JE BOSSE CHEZ MES CLIENTS, bordel ! Les rares fois ou je finis un truc chez moi, c’est l’ordi portable sur les genoux. Alors 800 euros pour un tiers de canapé, ca fait chier, merde.
    Qu’on nous fasse remplir un formulaire ou on indique la surface qu’on occupe avec notre bizness (ha ba oui mais ce formulaire a disparu avec la TP, c’est bete, hein ?) et là on peut discuter.

    Prenez un avocat, pro liberale à Paris, utilisant un bureau de 9m2 dans le 9e. CFE : 92 euros (recu la semaine derniere). Moi, mes genoux : 800 euros.
    A part ca, on a AUCUNE raison de raler…

  3. Oui on pollue la discussion avec notre avis différent du vôtre.
    On l’avait bien compris et c’est pour ça que j’ai choisi de vous laisser vous plaindre entre vous, chacun ses petits plaisirs après tout.

  4. Bon, semi-conclusion à l’histoire : Frédéric Lefebvre a annoncé que les AE ne faisant aucun bénéfice seraient exonérés de CFE… Bien, mais il reste l’épineux problème des AE qui réalisent un bénéfice proche de leur CFE ; pas d’annonce sur un plafonnement de cette cotisation. A suivre avec vigilance donc, histoire de savoir si, comme il l’a été vendu, le statut d’AE peut être utilisé pour arrondir ses fins de mois en toute légalité.
    A suivre!

  5. Logique, ils ont viré du gouvernement un des seuls gars qui avaient bien bossé au niveau économique et défendu le statut d’auto entrepreneur (Novelli)…

  6. ah ah , moi je n’ai fait aucun chiffre d’affaires (encore moins des bénéfices) et on m’a réclamé 403€!!!! j’ai payé mais j’ai envoyé avec mon paiement une lettre et ils m’on remboursé un mois et demi apres. et l’an dernier on m’avait demandé plus de 150€ alors que je suis étudiant et que je gagne 832€ par mois en alternance. Du coup j’ai arreté, je ne suis plus ae. Mais attention, les regles ont encore changé et, parait il, si vous ne déclarez pas (meme si c’est 0€) vous riquez d’avoir des pénalités pouvant s’élever à 3000€ alors surtout prudence. Mais pour finir, il est vrai que c’est l’escroquerie de la decennie, le titre est très cohérent

  7. Ecoueuré je reçois cette taxe de 266€ alors que depuis 4 mois je suis éligible au RSA ! J’ai 26 ans j’ai crée mon auto entreprise il y a 3 ans et je vais la fermer à la fin de l’année à cause de toutes ses nouvelles taxes c’est une honte !! Ils se sont basés sur mes 12.0000€ de chiffre en 2011 soit un revenu inférieur au smic une fois les charges enlevées. Je vais rester polis mais j’*****de ce pays qui taxe les petites boites et favorisent l’assistanat allez au diable !

  8. Alors moi, je me suis faite racketter à hauteur de 63% de mon chiffre d’affaire (RSI + CFE)… Les membres du gouvernements sont tous de véritables crevures… gauche-droite, ça fait bien longtemps que je ne fais plus la différence ^^ (disons simplement que la gauche est là pour faire passer des lois que la droite ne pourrait pas…) Sinon, lorsque je me suis rendue dans mon Centre des Impôts pour m’acquitter de mon de devoir de citoyenne, la personne derrière le guichet ne savait pas trop quoi me répondre au fait qu’on me rackettait et m’a répondu « Faut bien payer les routes… » C’est à en pleurer !!! Bref, prochaine étape : j’arrête AE, étape suivante : je quitte ce pays voué à l’implosion sociale, économique…

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *