Sélectionner une page

apple-tv nintendo
Le parcours jusqu’ici exemplaire de Nintendo dans les consoles de salon semble marquer le pas en ce moment avec l’échec de la Wii U qui n’attire pas plus les clients que les développeurs tiers. Alors que le spécialiste japonais du jeux vidéo ne souhaite pas adapter ses jeux sur mobile (à raison, un jeu prévu pour être joué à la manette ou avec les deux écrans d’une DS offrira difficilement une expérience semblable sur un mobile tactile), la nouvelle Apple TV pourrait être une occasion en or pour développer le chiffre d’affaires de Nintendo. Explication en 5 points.

Une plateforme régulièrement mise à jour taillée pour le casual gaming
Nintendo a toujours eu quelques soucis avec la puissance de ses plateformes de jeux. Apple au contraire en a un peu sous le coude puisque l’Apple TV 2015 est alimentée par un processeur A8, assez puissant pour la dalle full HD d’un iPhone 6 Plus, donc assez puissant pour faire tourner les mêmes jeux sur votre TV. Et on peut déjà s’attendre à une mise à jour en processeur A9 pour 2016…
Les développeurs iOS connaissent déjà le matériel et comment en tirer parti, il serait donc facile pour un géant comme Nintendo de porter des jeux sur Apple TV.

Les grands titres du passé version remasterisée
Avec une telle plateforme, il serait aisé de porter Super Mario, Mario Kart ou Zelda en version HD. Pour les prix, il suffit de regarder ce qui se passe sur le PlayStation store : des prix réduits pour les oldies, et des prix plus premium pour les jeux plus modernes. Super Mario à 4,99 ou 9,99€, ou Wii Sports jouable avec la télécommande Apple pour 29,99€ : il y aurait probablement des clients au portillon…

wiimote1
Le hardware toujours présent avec des contrôleurs de jeu
Nintendo n’aurait qu’à sortir des contrôleurs de jeux compatibles reprenant ses grands succès : si un jour le petit contrôleur rectangulaire de la NES sortait dans une version Bluetooth pour Apple TV, on peut s’attendre à un beau carton… Et on peut imaginer que Nintendo sorte un jour un contrôleur aussi révolutionnaire que celui de la Wii à son époque, qui sait! Il resterait du matériel physique Nintendo pour les fans, à l’inverse de Sega.

Une plateforme sécurisée
Le fait que les applications soient limitées en taille sur l’Apple TV avec un téléchargement live des données, et le fait que peu de matériel Apple soit jailbreaké permet à Nintendo de dormir tranquille concernant le piratage : il ne devrait pas être supérieur à celui de la Wii. C’est là que l’aspect fermé des plateformes Apple peut séduire Nintendo face à Android, beaucoup plus difficile à sécuriser du piratage.

Des clients plus casual que hardcore gamers
Avec ses capacités techniques, l’Apple TV ne peut pas (encore) rivaliser avec les puissantes consoles de Microsoft ou Sony. Pas de souci, le catalogue vidéoludique de Nintendo correspond bien à l’esprit Apple, où le jeu vidéo a toujours été un peu en retrait niveau performance (il faut faire tourner Windows sur un Mac pour profiter des derniers blockbusters 3D). La clientèle Apple semble sur le papier compatible Nintendo : un territoire potentiel de conquête pour le Japonais.

Difficile pour Nintendo de faire ce genre de choix en rupture, mais clairement, cette stratégie pourrait porter ses fruits pour sauver le soldat Mario, bien plus que de s’accrocher à la production de consoles de salon de plus en plus marginalisées ou encore de choisir un avenir purement logiciel (cf Sega).

Dragons-Super-Mario-Bros.-Edition-art