Sélectionner une page


En France, on a des idées, et on a du bois… Pas étonnant que chaque année depuis que le plastique n’est plus trop tendance se révèlent sur Maison & Objet un ou plusieurs nouveaux éditeurs de meubles en bois français.
Dans le rôle du perdreaux de l’année 2014, voici 1382, une marque fondée par Sylvain Clerc sur sa vision du design durable, respectable et sincère. Une vision assez neuve d’une profession plutôt conservatrice.


1382, c’est la date à laquelle correspond l’arrêté royal qui distingue le métier de menuisier de celui de charpentier. Sylvain Clerc veut inscrire sa marque dans la grande tradition de la menuiserie, du mobilier bien fait grâce au savoir faire français, dans un style contemporain.

La gamme de lancement est constitué de quelques bonnes trouvailles, comme l’élégant passage de câble dans les bureaux, tables basses et étagère (je suis beaucoup plus perplexe pour le support de livre/tablette en dossier de chaise…), mais pas de miracle sur les matériaux : pas de bois massif mais du placage bois. Pour produire du mobilier abordable en France, il faut faire quelques concessions. A vous de vous faire votre opinion sur le site de l’éditeur.

Là où 1382 innove, c’est qu’il propose du sur mesure participatif… Un concept d’achat via son site internet où le fait de partager son achat sur les réseaux sociaux permet d’économiser de l’argent. La communication générée par les réseaux sociaux, et les commandes passées résultant de celle-ci permettent aux acheteurs de bénéficier d’un remboursement ou d’un bon d’achat proportionnel à la visibilité apportée au mobilier. Heureusement, le concept de meuble unique sur mesure n’est pas remis en question puisque c’est toutes les variations d’un même objet qui sont disponibles à la commande « groupée ».
On souhaite bonne chance à cette nouvelle initiative, car pour le moment, le mélange entre réseaux sociaux et fabrication de meuble n’a jamais été très efficace… Espérons que 1382, avec son nouveau concept, connaisse un sort un peu plus heureux que l’Edito.