Sélectionner une page


L’exposition Symphonie Cinétique, rencontre entre deux génies contemporains, l’artiste Joachim Sauter (mis en lumière en 2008 par sa sculpture cinétique à l’entrée du musée BMW) et le compositeur Olafur Arnalds, vient de se clôturer, elle s’est tenue chez MADE à Berlin.
Les sculptures mécatroniques de Sauter, jouant avec la lumière, associées à une composition originale d’Arnalds, empreinte de l’hypnotique mélancolie du reste de ses compositions (à écouter si vous n’êtes pas au point au niveau de la nouvelle scène islandaise), constituent une ode poétique à la technologie.
L’exposition désormais terminée, reste une vidéo : « The Poetry of Motion », sublime, à voir dans la suite de l’article.