Sélectionner une page


Bang & Olufsen vient de dévoiler ses Beolab 14, un système d’enceintes 5.1 particulièrement élégantes, et dont la principale particularité, à part d’être ce qui se fait de plus accessible chez le constructeur danois, est d’être disponible en deux versions, l’une pour les clients de TV B&O, équipée de 4 satellites (la TV B&O jouant le rôle d’enceinte centrale), et l’autre pour les clients de TV d’autres marques, équipées de 5 satellites (et toujours un énorme -mais élégant- caisson de basses pour les deux versions qui dissimule les amplis de classe D alimentant les satellites).

A cette occasion, les portes des très secrets laboratoires où sont imaginés les futurs produits Bang & Olufsen s’entrouvrent au travers de quelques vidéos où Torsten Valeur, le designer maison, s’exprime sur le processus de création des Beolab 14, ou encore Kresten Krab Johansen, concept developer, mais aussi et surtout Geoff Martin, le « tonmeister » (littéralement maître du son) maison, l’oreille qui vérifie et corrige le son de chaque nouvelle enceinte pour qu’elle sonne juste, aussi naturel que possible. Le process de fabrication peut aussi s’apercevoir, comme le fait que le corps en aluminium des satellites Beolab 14 sont créés à partir d’un seul tube pour éviter toute résonance entre pièces, pressé sous 170 tonnes pour obtenir son galbe, puis usiné à la commande numérique.
Ces Beolab 14 ont beau être le système home cinema le plus abordable jamais créé par la marque (à partir de 2995€ en version 4 satellites, soit moins cher qu’une simple paire de Beolab 3), rien n’a été pris à la légère, entre conception irréprochable, solutions de positionnement variées (plusieurs pieds et support, offrant même la possibilité de placer les satellites au plafond!) et qualité acoustique digne des magiciens du son danois.
Un bémol tout de même? Oui, en version 5.1, pas forcément aisé de placer le satellite central, rond (comme les autres) sous votre écran plat, il faudra trouver une solution aussi élégante que les enceintes…