Sélectionner une page


A une époque, on en parlait énormément… Depuis, cette technologie d’affichage (qui rappelons-le n’a rien à voir avec les LCD à rétroéclairage LED) a fait son chemin dans quelques portables et appareils photos numériques… Mais pas dans des télévisions. Alors que la TV OLED 15″ EL9500 de LG arrive dans (certains) magasins, j’en profite pour faire un point sur ce qu’on peut encore attendre de cette technologie.
Quand il y a peu, LG m’a convié à découvrir leur télévision OLED 15″, j’ai couru, avec une seule question en tête : avec les avancées de la technologie LCD, y a-t-il encore une place pour l’OLED, ou bien peut-on définitivement oublier cette technologie, comme le SED, qui lui aussi prédisait à son époque la mort du LCD et qui a finalement été abandonné par les dernières entreprises qui travaillaient encore sur son développement?
Une fois en face de l’objet, la réponse fut évidente : malgré les prouesses des LCD à rétroéclairage par matrice de LED placés à proximité, le petit écran OLED que j’avais en face de moi impressionnait par son contraste exceptionnel, ses noirs parfaits, ses couleurs naturelles et vives, son absence de rémanence, son angle de vision à 180°… Tout cela dans une télévision dont l’extrême finesse de la dalle est mise en valeur par un design plié très futuriste. En résumé, là où les LCD sont encore pleins de défauts, l’OLED permet de contempler une image proche de la perfection, presque comme si on regardait à travers une vitre plutôt qu’une TV. Alors oui, comme vous pouvez vous en douter en regardant les derniers appareils photos ou mobiles dotés d’écrans OLED, il y a une place pour cette technologie… Mais cette seule et unique TV OLED du marché (Sony ne vend plus sa petite XEL-1) reste une démonstration de savoir-faire plus qu’un vrai produit, puisque à 1800€ la TV 15″, rares sont les clients qui s’offriront ce genre d’objet.
En plus, lorsque j’ai posé la question de la durée de vie, la réponse évasive des représentants de LG prouvait que ce souci ne semble pour le moment pas totalement réglé… A ce prix, on aimerait que cette technologie puisse durer.
Alors finalement, on se dit que l’OLED ne pourra s’imposer dans le monde de la TV (dans le monde des appareils mobiles, il est déjà clairement en train de prendre une place de choix) que lorsque des écrans souples de grande taille seront industrialisables. Ce sera donc la fin du LCD, puisqu’on pourra enfin profiter d’une image énorme (pourquoi pas la taille d’un mur) tout en conservant un produit discret une fois éteint, l’écran pouvant s’enrouler ou se plier. A ce moment-là, on pourra aussi oublier les vidéoprojecteurs… Mais tout cela, ce n’est pas avant 2015, puisque ce n’est qu’en 2011 que LG prévoit d’être capable de produire des écrans OLED de plus de 30 pouces… D’ici là, il semble plus que probable que l’on ne trouve plus que de l’OLED dans les appareils portables.