Sélectionner une page

Porsche Panamera
Alors que le segment des berlines « traditionnelles » se meurt, concurrencé par les monospaces, les breaks, les SUV, les 4×4 ou les crossovers, il semble que dans l’univers des voitures sportives d’exception, la berline soit promise à un avenir radieux… Ou en tout cas c’est ce que pensent les services marketing. Il est vrai que le client Ferrari, Porsche ou Aston Martin par exemple n’a pas beaucoup de solutions s’il veut partager en famille ses prouesses de pilote. A ce sujet on nous promet un confort exemplaire à l’intérieur, avec un traitement des quatre places égal à celle du pilote.
Alors après Maserati avec sa très élégante Quattroporte, et avant Aston Martin avec la Rapide, Porsche se lance sur le très actif segment des berlines ultrasportives 4 portes avec la Panamera, et dévoile enfin ses premières images.
Porsche Panamera
Porsche a su conserver les gènes de l’emblématique 911 en proposant une silhouette très équilibrée… Sauf à l’arrière, où visiblement les designers ont manqué d’inspiration : cette partie fait un peu trop massive et manque de style. Peut-être est-ce pour plaire au marché Chinois, amateur de grosses malles arrières, qui risque de représenter le marché le plus important pour ce modèle.
Porsche Panamera
Autre point rare chez la firme Stuttgarteoise : le moteur est placé sous le capot. En même temps il fallait de la place pour les moteurs V6 et V8 de 300 à 500Ch qui seront proposé pour propulser l’engin de plus de 5m de long. Annoncée pour l’été 2009, cette nouvelle Porsche ne dévoile pas encore son prix, mais il n’a de toute façon aucun intérêt : les heureux acquéreurs d’une Panamera ne vont pas commencer à comparer les prix avec Maserati : Porsche est l’exemple type de l’achat passion, totalement irrationnel par nature!