Sélectionner une page

Qu’on adore ou l’on déteste le travail de Philippe Starck, ce qui est sûr, c’est qu’il sait très bien se vendre. Et lorsqu’il s’exprime dans son anglais tellement imparfait, on se demande s’il ne le fait pas exprès, pour séduire le public américain avec son fort accent Frenchy… Moi j’adore, en voici un morceau de choix, une intervention sur le thème « Why design »… (merci TEDTalks)