Sélectionner une page

Vous l’aurez remarqué, on est très branchés écologie cette semaine chez diisign. Cette fois-ci on vous présente l’étude d’habitation « Phantom house », par les architectes de Diller Scofidio + Renfro présentée dans le New York Times Magazine de la semaine dernière, qui vise à concevoir une maison répondant aux besoins les plus luxueux de ses propriétaires tout en consommant le moins d’énergie possible. Le but étant de répondre à la question : peut-on vivre une vie d’Américain aisé tout en ayant une consommation « durable »?
Pour répondre à cette question, l’étude propose plusieurs idées intéressantes, et dispose d’une bonne habileté à se projeter dans un futur proche, pour par exemple développer un concept d’allumage/extinction des différents appareils électriques du logement couplé au positionnement GPS des occupants (pas la peine de laisser les appareils allumés quand il n’y a personne à la maison). En termes d’équipements durables, un collecteur de pluie filtre l’eau récupérée pour l’utiliser partout où elle est utile, des toilettes au jardin, voire à la piscine.
Biensûr cette maison est équipée de panneaux solaires pour chauffer l’eau et produire de l’électricité, d’une piscine écologique, et de tout ce qui se fait actuellement de mieux en équipements propres. En fait cette étude est très proche d’une réalité commerciale, alors à quand la généralisation de la pensée propre pour nos logements?
(plus de photos dans la suite de l’article)
eco house

Eco house

Eco house