Sélectionner une page

Ca faisait un petit moment qu’on avait pas entendu parler de l’excellent architecte Daniel Libeskind, depuis par exemple ses oeuvres hypermédiatisées que sont le musée juif de Berlin ou le nouveau World Trade Center de New York (pas d’inquiétude, il a continué à bâtir partout dans le monde ces derniers temps)… Le vide est désormais comblé grâce à une nouvelle oeuvre qui permet à l’architecte de se faire remarquer, qui cette fois-ci n’est pas un bâtiment, mais… Un fauteuil!
Et quel fauteuil : il s’agit d’un fauteuil monolithique en acier pesant presque 90kg, sorte de parallélépipède incliné, auquel il ne manque que les lignes brisées aléatoires pour totalement figurer les oeuvres architecturales de Libeskind. (on pardonnera le visible inconfort de ce fauteuil étant donné qu’il s’agit des débuts dans le domaine pour l’architecte!)
Libeskind Spirit House
Ce fauteuil a été conçu pour meubler le Crystal, l’extension du musée royal de l’Ontario, à Toronto au canada, qui est en cours d’achèvement et ouvrira ses portes le 2 juin.
Et vu que le poids de la bête vous empêchera de la voler (et même si c’était le cas, le tarif de l’excédent bagage pour la rapporter dans nos vertes contrées devrait définitivement vous faire passer cette bien mauvaise idée), il sera possible d’en acheter quelques unes produites en édition limitée par le fabricant de meubles torontois Klaus Nienkämper.
Libeskind Crystal - Toronto