Sélectionner une page


2019 est l’année d’un double anniversaire « rond » pour Christophe Claret : celui de sa manufacture qui aura 30 ans, mais aussi celui de sa marque qui fêtera ses 10 ans. Pour fêter cette occasion particulière, l’horloger propose Angelico, une montre tour de force.


L’Angelico (je dois avouer que je ne suis vraiment pas fan de ce nom qui fait référence à Fra Angelico, le « peintre des anges » de la renaissance italienne) regroupe pour la première fois un tourbillon à échappement longue détente avec un système de transmission fusée-câble, particulièrement à la mode dans la haute horlogerie ces dernières années.

Le tourbillon à échappement longue détente a été inventé au XVIIIème siècle dans le but de construire un instrument le plus précis possible. C’est un mécanisme conçu pour fonctionner de façon complètement stabilisée pour offrir la plus exacte position géographique en mer. On retrouvait ces tourbillons très sensibles aux chocs latéraux dans des chronomètres de marines, sur des suspensions à cardan. Retrouver ce type de mécanisme dans une montre bracelet est donc une prouesse à lui seul. Tout le génie de Christophe Claret a été de fiabiliser ce tourbillon pour qu’il fonctionne parfaitement au poignet, effectuant un tour complet en 6 minutes.


Le système fusée-câble permet d’offrir à la montre une force constante, là encore gage de régularité. Si on a fréquemment croisé des systèmes de ce type dans des créations horlogères d’exception, c’est sur des système fusée-chaîne. Ici la chaîne est remplacée par un câble en Dyneema, pour optimiser le rendement en supprimant les maillons de chaine, source de frottementsn et pour augmenter la réserve de marche avec un câble qui s’enroule en 10 tours de barillet contre la moitié avec une chaîne.

Au final, on obtient une réserve de marche de 72 heures, pour une montre particulièrement démonstrative avec sa glace dôme qui abrite en son centre le tourbillon ainsi que deux fuseaux horaires indiqués par des heures sautantes dans des guichets à 5 et 7 heures et dotés d’une indication jour/nuit. Les minutes sont quand à elles affichées par une aiguille périphérique ornée d’un rubis naturel sur la version or rose ou d’un saphir bleu sur la version titane.

La montre est disponible dans deux éditions limitées de 10 pièces (or rose à 238 000 CHF ou titane à 218 000 CHF).