[test] Loxone Miniserver : de la domotique ultra complète pensée pour l’utilisateur

Loxone Miniserver diisign
2016 aura été l’année de mon plus gros projet de design/architecture d’intérieur : l’achat d’une maison dont l’intérieur a été intégralement refait, pour devenir la maison diisign. A cette occasion, je voulais changer l’électricité pour faire entrer de la domotique moderne, quitte à tirer pas mal de câbles (plus d’un kilomètre au total), tout en étant ouvert sur le monde des objets connectés que je possédais déjà, en particulier les lampes Hue.

loxone-equation
Loxone : pourquoi ?
Pourquoi Loxone ? Parce que je voulais un système câblé (exit donc toutes les box domotiques sans fil) pas hors de prix, modulable et entièrement configurable par l’utilisateur final. Exit donc les solutions type Legrand, Niko, Hager ou autres, qui nécessitent du matériel difficile à trouver (en particulier des modules KNX souvent hors de prix) et ne sont vendues qu’aux professionnels, qui doivent revenir quand vous souhaitez modifier une règle de fonction.
Du coup, j’ai d’abord repéré des modules IPX800 V4 de chez GCE Electronics, une petite boîte française qui monte… Bien, mais pas encore adapté à mes besoins : en comparant avec Loxone (qui vaut quasiment le double du prix de l’IPX quand on compare à fonctionnalités identiques), j’ai trouvé l’approche Loxone plus « sécurisée » : si le miniserveur, le « coeur » du système, tombe en panne, il suffit de prendre la carte SD ou le soft de programmation et d’injecter votre programme dans un nouveau système. En lisant les forums dédiés aux deux tâchons, j’ai aussi remarqué que l’architecture « V4 » de l’IPX800 était un peu jeune en janvier, date de mon choix, et encore truffée de bugs handicapants… Et quand on parle de gestion des éclairages ou des volets, on a juste envie que ça fonctionne à tous les coups.
Enfin, la variété des modules disponible a là encore plaidé pour la marque autrichienne. Mon choix s’est donc porté sur Loxone.
Loxone

Design
Pas grand chose à dire de ce côté, à part que Loxone est ce qui se fait de plus beau comme boîtiers domotiques… Mais vu que ces objets sont destinés à être cachés dans mon armoire électrique, la beauté n’était pas vraiment une nécessité. Toujours est-il que ça a de la gueule, ces modules à la façade polygonale.
Côté branchement, les bordiers à vis sont déconnectables pour faciliter l’installation.
Enfin côté installation proprement dite, pas de miracle, il faudra tout brancher en étoile, c’est à dire que les interrupteurs seront câblés directement aux modules Loxone, et les sorties (volets, lumières, vannes de chauffage…) aussi. A moins que vous n’optiez pour le sans fil avec leur protocole Air, ou via un module EnOcean, disponible chez Loxone.
Notons au niveau design que l’application (disponible sur smartphones, tablettes, et ordinateurs via un simple navigateur) est extrêmement bien faite et élégante, avec un sublime mode pièce qui fonctionnera aussi bien en mobilité que pour un affichage sur une tablette fixée au mur.
Loxone App

Performance
Après plusieurs mois de câblage et de programmation en parallèle, j’ai une solution domotique qui répond à bon nombre de mes besoins (pas encore tous car je ne me suis pas attelé à la partie chauffage pour le moment…)
Attention : je ne dis pas qu’une solution Loxone prend du temps à être installée. Si vous faites appel à un pro, tout peut être fait extrêmement rapidement étant donné la simplicité de branchement et de programmation. De mon côté, j’ai pris le temps de comprendre comment tout marchait, d’essayer des câblages, d’essayer des programmes, le tout en faisant avancer les travaux de la maison.
loxone-config1
Une fois que vous avez câblé vos entrées (principalement des interrupteurs, ou quelques capteurs comme capteurs d’innondation, thermomètres et autres) et vos sorties (donc les interrupteurs directement au serveur, et les charges aussi… Ce qui fait pas mal de câbles à tirer…) ou que vous avez initialisé vos périphériques Air (ce qui est assez simple), un tour dans le logiciel de configuration Loxone Config (hélas, mille fois hélas, il est uniquement compatible Windows), vous définissez où sont les différentes entrées et sorties (c’est important pour qu’une fois dans l’interface de commande tout soit à sa place) et vous pouvez lier des actions (allumage ou couleurs de lumières, commande de volets, de ventilation, etc.) aux appuis sur vos boutons. Ca se fait avec des boîtes préprogrammées dédiées à toutes les fonctions possibles et imaginables (contrôleurs de stores, d’éclairage, portes logiques, etc.) de façon complètement visuelle.
Tout est extrêmement simple, surtout quand on compare à des solutions où vous devez appeler votre électricien pour la moindre modification.
Loxone installation diisign
Le truc magique, c’est que pour avoir une application mobile ou tablette élégante et bien présentée, il suffit simplement de mettre les bons labels sur vos actionneurs et entrées. Il suffira alors d’ouvrir l’application pour tout trouver à sa place, classé par pièce ou par fonction.
Et pour ceux qui ne sont pas des geeks ? Et bien justement, vous pouvez tout faire installer par un électricien partenaire Loxone, et dans l’application, la fonction « Autopilote » vous permet de programmer votre maison à votre guise, comme s’il s’agissait de recette IFTTT (je ne trouve que cet exemple mais hélas Loxone n’est pas compatible IFTTT) : vous définissez une action liée à une action, ou à un paramètre comme l’heure de coucher du soleil (que le serveur connait, car la position de votre logement est renseignée).
Loxone application tablette
Loxone peut piloter à peu près tout chez vous… Est-ce que ça a été mon choix ? Pas totalement : j’ai préféré confier le multimédia à Bang & Olufsen et son Beolink Multiroom, pour l’acoustique, le design, la possibilité de diffuser le son de la TV en multiroom et la conservation de mon NAS comme source musicale, entre autres. Le serveur musical Loxone semble bien pensé (à partir de 1380€ pour quatre zones), mais comme ça a été le cas avec l’éclairage RGB où j’ai conservé mon matériel Philips Hue existant pour l’interface avec Loxone (et donc avec les interrupteurs de la maison diisign), j’ai conservé quasiment tout mon matériel audio, relié simplement en RJ45, sans ajouter de nouveauté. Je pourrai éventuellement lier le multiroom B&O avec Loxone via une Beolink Gateway, mais je n’en vois pas vraiment l’intérêt, à part peut être pour piloter le mode cinéma (extinction des lumières du salon, allumage du vidéoprojecteur et descente de l’écran motorisé) uniquement avec la BeoRemote, et pas avec un mobile ou une tablette… Mais ce serait un gros investissement pour peu de choses !
Dernière grande étape de mon installation Loxone à réaliser : le pilotage du système de chauffage… Ce sera pour dans quelques semaines si tout va bien!
loxone-config2

Conclusion
Après quelques mois passés à installer puis utiliser la solution Loxone, difficile de ne pas la recommander : pas de bugs recensés (à part un petit souci de traduction vite remonté à l’équipe française qui a informé les développeurs autrichiens pour corriger le logiciel), une stabilité pour le moment sans faille… Il y a de quoi transformer sa maison en démonstrateur technologique avec Loxone, le tout sans grande complexité si vous vous y connaissez en installation électrique et/ou avez un électricien ouvert à autre chose qu’aux solutions des grands constructeurs sous la main. A l’usage, ajouter des règles de fonctionnement à sa maison est aussi simple que créer une recette IFTTT : il suffit d’ajouter des conditions puis d’y lier des actions, et le travail est fait, là où certaines installations demandent l’intervention d’un professionnel. C’est vraiment une vision contemporaine de la domotique qu’a Loxone, un système où le client est le meilleur programmateur de son propre logement, grâce à des outils simples d’emploi et puissants.
Je regrette cependant qu’il n’existe pas de solutions « officielles » pour interfacer des objets connectés (Hue, Netatmo, etc), mais on peut le faire. J’aimerai aussi que Loxone devienne compatible avec IFTTT et Homekit, là encore pour effacer les frontières entre installation domotique et objets connectés. Mais à l’heure actuelle, je n’ai tout simplement pas trouvé mieux.
Plus d’infos sur loxone.com
Détecteur de fumée Loxone

Les + :
+ Système évolutif : il suffit de rajouter des modules pour augmenter les entrées/sorties ou ajouter des protocoles
+ Système ouvert : protocoles domotiques courants supportés en direct ou via modules dédiés
+ Prévu pour les lumières, l’ombrage, la ventilation, le chauffage, la climatisation, la surveillance, la gestion d’une piscine… Soit quasiment tout ce dont vous pouvez avoir besoin
+ KNX, enOcean, infrarouge… : les protocoles supportés sont nombreux
+ Possibilité (non officielle) d’interfacer avec Philips Hue en quelques clics
+ Solution sans fil Loxone Air très robuste et dotée de pas mal de modules
+ design réussi de la majorité des accessoires (interrupteurs tactiles par exemple)
+ Le Miniserver Go est disponible pour ceux qui ne veulent pas tirer de câble
+ service client super efficace

Les – :
– Pas de surprise, pour que tout fonctionne en filaire, il faut câbler en étoile
– Logiciel de programmation uniquement Windows
– Pas de compatibilité IFTTT ou Homekit
– Très peu d’installateurs agréés Loxone pour le moment en France
– Quelques accessoires n’ont pas eu la chance de passer chez des designers (détecteurs de fumée…)
– Pas convaincu par la partie audio (et impossible d’écouter avant d’acheter)
– Ca reste assez cher une fois toutes les extensions nécessaires acquises

loxone-config1

7 Commentaires

  1. Salut, Super présentation de loxone, quel a été ton enveloppe pour la partie domotique.
    Quand tu dit qu’il faut tirer tout les câbles, il me semble que loxone a créé la possibilité de raccorder leurs appareillages en étoile. Je ne suis pas sûr mais.
    Et enfin pour le chauffage qu’est ce que ça donne ?

    Merci pour ton retour

  2. @Eddy : je crois que j’en suis pour le moment à 2500/3000€.
    Tout est raccordé en étoile au serveur loxone, d’où le fait de retirer des câbles un peu partout.
    Tu n’es pas obligé: il y a la solution propriétaire sans fil Air, le module EnOcean pour du sans fil aussi, et maintenant ils ont sorti le protocole Tree, propriétaire, où tu peux chaîner des interrupteurs et capteurs… le choix est large!
    Pour info j’ai un volet econnectén loxone Air dans ma chambre à coucher, il n’a pas intérêt à se mettre à bouger tout seul en pleine nuit, mais après bientôt 1 an d’utilisation, je n’ai eu aucun souci!

  3. Merci pour ta réponse, j’ai eu beaucoup de difficulté à avoir des avis sur les installations et le fonctionnement loxone, ton article m’a finalement convaincu d’intégrer loxone dans mon projet de construction. Au passage j’aime bien ton site internet que je découvre. Ta cuisine top.
    Encore une fois merci.

  4. @Eddy : merci et bon courage pour ta construction!!

  5. Bonjour marc, comment as-tu interfacé les philips hue avec loxone cdlt.

  6. @Poncin : je me suis appuyé sur les amis allemands de Loxforum qui ont déjà tout développé avec un module qui de mémoire fait 12 lampes : https://www.loxforum.com/forum/faqs-tutorials-howto-s/7738-phillips-hue-mit-loxone-verwenden . Pour plus de lampes tu le dupliques et tu incrémentes la numérotation des sorties dans le code source, ça suffit. Après, il y a une phase de recherche pour savoir quel numéro correspond à quelle lampe. Et quand comme moi tu as passé ton temps à ajouter et revendre des lampes, tu peux t’attendre à trouver des numéros de lampe assez loin…

  7. Bonjour,
    bel article, et belle présentation des produits LOXONE, pour ma part j’ai réalisé ma maison avec loxone et même pris le MUSIC SERVER : c’est top d’avoir 4 zones différente pour la musique
    j’ai fait de la variation de lumière un peu partout et le pilotage des volet roulant le soir qui se baisse tout seul au crépuscule c’est vraiment idéal (cel achange tout les jour en fonction du soleil)
    je suis installateur dans l’auvergne , si vous avez des besoins n’hesitez pas à me contacter
    Gaëtan : 06 34 33 39 78

Trackbacks/Pingbacks

  1. [La maison diisign] La cuisine | diisign - […] la ventilation, tout a été repensé, modernisé. Vous en avez aperçu une partie technique dans mon article sur Loxone…

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *