[Test] Apple TV 2015 : l’invasion des apps dans votre télévision

test Apple TV 4 2015 2016
Possesseur d’une très limitée Apple Tv de troisième génération, je me suis dit qu’il serait intéressant de sauter le pas vers la version 2015, pour voir si ma Tv gagnait une nouvelle jeunesse…

Design
On prend l’Apple TV précédente, on augmente sa hauteur, on remplace le port mini USB par un USB type C (il ne sert malheureusement toujours qu’à la maintenance), et on obtient un Apple TV de nouvelle génération. C’est-à-dire un boîtier toujours ultra discret, qui ne brille pas par son allure mais qui disparaît facilement.
Pour tous ceux qui comme moi pilotaient un Apple TV avec une télécommande universelle ou un système de déport infrarouge, la bonne nouvelle est que les codes infrarouges n’ont pas changé, vous pouvez donc remplacer un ancien Apple TV à l’identique, sans changer vos habitudes. Evidemment, la nouvelle fonction Siri ne sera pas accessible, tout comme l’accéléromètre, mais pour lancer un film vite fait c’est pratique, et au pire on reprend la petite Siri Remote. Notez que si votre téléviseur est compatible HDMI CEC, vous pouvez aussi faire l’inverse : utiliser la Siri remote pour tout, et oublier la télécommande de la TV (mais alors vous oublierez de regarder les chaînes de TV normales sans passer par une app, ce qui peut paraître étrange).
test Apple TV 4 2015 2016
La Siri Remote, parlons-en. C’est la face émergée du système, et bien qu’elle soit plutôt élégante et ultra simple d’usage (le trackpad est vraiment pratique, et le fait de pouvoir la recharger avec le même chargeur que son iPhone est un vrai plus), son ergonomie laisse un peu à désirer : symétrique, vous ne saurez pas dans quel sens vous la manipulez en la saisissant dans le noir (on se rend toutefois vite compte du sens en utilisant le trackpad), mais surtout, sa finition en verre est à mon avis une grande erreur pour un objet qui a pour vocation de tomber par terre. Il faut croire que le business principal d’Apple pour les prochaines années est le remplacement de vitres brisées. Merci à Jonathan Ive d’avoir rapproché Apple de Carglass.
Dans la série des pingreries d’Apple, on notera que la dragonne de la marque vaut la modique somme de 29€. Incroyable.
L’extrême finesse de cette télécommande n’est pas handicapante au quotidien, par contre dans les jeux qui vous obligent à la tenir come un volant, sa forme n’est vraiment pas pratique, et vous aurez vite envie de vous payer un joypad compatible.
test Apple TV 4 2015 2016

Performances
Mon Apple TV me servait à 3 choses principalement : déport de l’écran d’un appareil iOS ou d’un Mac via Airplay, utilisation de Plex via le contournement Plex Connect et visualisation de l’excellent catalogue de concerts d’Arte.TV
La bonne nouvelle, c’est que ces trois choses sont toujours possibles sans aucun changement, à part pour Plex qui devient une application stable et presque efficace (tout dépend de ce que je veux lire, vu que c’est le NAS qui doit décoder les vidéos avec cette application…)
Test Apple TV 2015 4th gen
L’excellente nouvelle, c’est que malgré la jeunesse de cette plateforme, les applications sympatiques ne manquent pas : catalogue de jeux fourni (mention spéciale à Beach Buggy Racing, auquel il ne manque qu’une communauté avec une infinité de niveaux pour me faire oublier Little Big Planet Karting sur PS3), applications mediacenter nombreuses (Infuse et VLC sont les deux applications qui savent lire la plus grande quantité de formats vidéo, la première étant un peu chère à 10€, l’autre gratuite), et applications pour vous faire oublier la TV hertzienne (les chaines françaises sont encore rares mais apparaissent doucement, et iFreeboxTV permet de lire toutes les chaines accessibles sur votre Freebox, même si vous êtes sur une autre TV)
Siri est efficace pour trouver des films à regarder, mais on attend avec impatience le jour où il saura chercher dans TOUT le contenu de vos apps.
Quand Apple clame que l’Apple TV est le futur de la télévision, ce n’est pas qu’une accroche marketing : avec ce petit engin, votre TV gagne la fluidité et la simplicité d’accès à une multitude de contenus que seuls les mobiles et tablette savaient offrir jusqu’à présent. Avec une telle plateforme, on entrevoit un futur pas si lointain où les rendez-vous à heures précises de la télévision telle qu’on la connaît pourraient totalement disparaître pour des chaînes « applications » où tout le catalogue de programmes est disponible en lecture immédiate. Naviguez sur Arte.TV pour vous en convaincre.
test Apple TV 4 2015 2016
Beach Buggy Racing, un jeu qui n’a pas grand chose à envier à des titres sur anciennes consoles

Conclusion
Même s’il n’est pas encore indispensable de sauter sur cette nouvelle plateforme où les applications ne font qu’apparaître, l’Apple TV de dernière génération offre déjà de quoi se divertir pendant des heures avec une simplicité et une réactivité qu’aucune TV « connectée » n’avait jamais offert, et pourrait créer un peu de souci aux consoles de jeu à l’avenir et à Nintendo en premier puisque les jeux « casual » sont déjà abondants.

Les + :
+ Compacité extrême
+ Aucun bruit
+ Mise en route ultra rapide
+ Déjà de nombreuses apps…
+ … Dont certaines que vous avez déjà acheté sur mobile

Les – :
– Télécommande trop fragile d’apparence (verre)…
– … Trop symétrique
– … Pas assez ergonomique en utilisation manette
– Prix exorbitant de la dragonne
– Il manque encore des jeux vraiment adaptés pour la prendre pour une vraie console de jeux

test Apple TV 4 2015 2016
L’Apple Tv a trouvé sa place à côté d’une console à l’apparence préhistorique…

Trackbacks/Pingbacks

  1. [test] Steelseries Nimbus : et l’Apple TV devient une vraie console ? | diisign - […] Je le disais dans mon test de l’Apple TV : elle a le potentiel de remplacer une « vraie » console dans…

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *