[test] Casque Montsegur Arcturus : français, personnalisable, abordable : tout pour gagner?


Montsegur… Quand on a reçu le communiqué de presse annonçant ce nouveau producteur français de casques, on s’est empressés de mettre la main sur un exemplaire de test du tout premier modèle, l’Arcturus. En espérant que lui aussi puisse se voir labellisé « son de qualité français ».


Design
RETRO! Montsegur joue à 100% la carte vintage, avec un casque qui pourrait sortir tout droit des années 70. Coques en bois d’ébène (du vrai bois!), coussins cuir, arceau métallique. Seule la petite télécommande à 1 seul bouton (triste pour les possesseurs d’iPhone, mais le label « made for iPhone » associé à la télécommande 3 boutons est peut-être un peu cher pour une nouvelle entreprise française… Et pour un casque abordable) nous rappelle que ce casque a été conçu à notre époque.
Détail pratique : le câble à la bonne idée d’être amovible, connecté aux oreillettes par deux prises micro jack mono, un gage de longévité (quand, immanquablement, votre câble sera défectueux, vous n’aurez pas à changer de casque, seulement de câble).
Au rayon des regrets, on notera que Montsegur est allé beaucoup trop loin dans le côté bois en habillant ces prises micro jack de bois, ce qui alourdit considérablement le style du casque. Notons aussi que les coussinets sont percés de quatre trous pas très élégants, sûrement pour permettre aux coussinets de se gonfler/dégonfler facilement, ils laissent entrevoir la mousse de couleur bleue derrière le revêtement cuir.

La très bonne idée de Montsegur est de proposer la personnalisation de son casque via la gravure au laser du motif de votre choix sur une des coques en ébène (l’autre restant frappée du logo Montsegur)… Pas mal, mais on peut aller encore plus loin en choisissant de personnaliser l’arceau avec des revêtements en cuir colorés (simili cuir, cuir d’agneau, peau de serpent ou autruche, différentes couleurs au choix), lui aussi pouvant porter une inscription. Cette deuxième voie de personnalisation n’est pas vraiment à mon goût, mais rien ne vous empêche d’y succomber. Mais ce n’est pas fini, puisque le système de réglage de l’arceau, constitué d’une pièce en métal recouverte d’une coque en plastique, peu être personnalisé avec vos initiales. Montsegur permet donc de personnaliser quasiment chaque pièce du casque, au prix d’un léger surcoût (on peut passer d’un casque à 94,90€ possédant déjà une personnalisation basique à 139,99€ pour un casque qui n’a plus grand chose du modèle de base…)
Enfin, Montsegur propose aussi de personnaliser le son avec deux tailles de coussinets, l’une proposant un son « normal », et l’autre un rendu aux basses renforcées.

Performance
Avec un tel parti pris stylistique, on pouvait s’attendre à une qualité sonore d’une autre époque… Pour le meilleur comme pour le pire. Et bien non, le casque Montsegur est bien un casque de 2013 : ses transducteurs savent monter en charge avec une distorsion très contenue, l’ensemble du spectre est reproduit de facon assez détaillée, sans manque flagrant dans une partie du spectre… Mais… Mais il y a un Mais : Montsegur joue la carte des basses poussées, bavant un peu sur les médiums, pour un rendu loin d’être aussi naturel que ce qu’on pourrait attendre d’un casque français, si vous voyez ce que je veux dire
Un son au final très standard sur le très concurrentiel marché du casque. Montsegur a beaucoup misé sur le style, mais ne semble pas s’être longuement attardé sur la qualité (et le naturel) de la restitution sonore. Faute grave? Il faut penser que non, vu le succès de certains casques dotés d’une horrible restitution (Montsegur n’est pas au niveau de pauvreté acoustique de Beats…). En résumé, l’Arcturus, ce n’est pas le coup de foudre audio, mais il fait à peu près aussi bien que la moyenne des casques, pour un prix beaucoup plus serré.

Conclusion
Montsegur se fait remarquer via le style rétro unique de son Arcturus qui devrait ravir les hipsters de tous horizons, mais pêche comme beaucoup de casques du genre « tro stylé » (fautes intentionnelles) par un son peu equilibré, trop tourné sur les basses et pas assez sur les médiums, et ce, malgré une belle ouverture et une bonne précision, sans distorsion. On restera fans de Focal ou Philips si l’on cherche l’équilibre et le naturel, mais nos chouchous ne jouent pas du tout dans la même cour tarifaire. Avec un prix d’entrée de 95€, difficile de trouver vraiment mieux (un Sennheiser HD25 par exemple vaut presque le double, pour un rendu qu’on peut qualifier de proche). Une offre honnête à un prix honnête.

Les + :
+ Métal et bois
+ Bonne qualité sonore au global
+ Isolation (métro ready)
+ Câble amovible
+ Deux câbles fournis
+ Emballage et personnalisation réalisés en France

Les – :
- Un peu trop de basses et pas assez de médiums, amateurs de son naturel, passez votre chemin
- Câbles un peu fins qui ne présagent pas d’une longue durée de vie
- Le design 100% emprunté au passé, ce n’est pas mon truc, mais c’est personnel
- Pas de télécommande 3 boutons disponible pour les iPhone
- Le minimum au niveau accessoires (pas de housse)
- Il chauffe pas mal les oreilles
- Made in China (pas de surprise à ce prix)

2 Commentaires

  1. Personnalisable ? c’est à dire ?

  2. @Rose Bonbons : bah euhhh… Comment dire… Comme je l’ai écrit dans l’article, les mousses sont personnalisables pour modifier le rendu sonore, une des coques en bois peut être gravée du motif/logo/symbole de son choix, tout comme le système de réglage de l’arceau qui peut porter tes initiales, et des finitions en cuir dans une vaste gamme de couleurs et de matières peuvent être appliquées sur l’arceau…

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>