Sélectionner une page


A la recherche d’une housse, d’un étui ou de quelque chose pour protéger mon iPad 2, j’ai découvert pas mal de choses, autant vous en faire profiter.
Autant j’aime beaucoup le concept de la SmartCover d’Apple, autant elle ne correspond pas à mes besoins : il me fait quelque chose qui protège intégralement l’iPad une fois jeté en vrac dans un sac encombré, pas une légère protection pour le glisser dans une pochette bien rangée. La Smart Cover protège l’écran des rayures, mais pas l’arrière (dont l’objectif), ni la tranche, sensible aux chocs. Il me fallait quelque chose de plus sérieux

Les housses : LaRobe… Et les autres
A la base, séduit par l’extrême finesse de l’iPad 2, je cherchais une housse toute simple pour protéger l’engin pendant le transport, histoire de conserver l’iPad « nu » à l’utilisation. Autant prendre une housse bien conçue, dont la qualité n’est plus à prouver : je m’étais donc tourné vers la gamme Larobe Allure de Be.ez, testée et approuvée pour le transport de mon MacBook depuis quelques années. Mais Be.ez n’a jamais adapté ce produit à l’iPad 2 et vend l’argument que les dimensions généreuses permettent de protéger un iPad 2 équipé d’une Smart Cover… Vu que je ne souhaitais pas du tout cumuler les objets et leur tarif (39€ pour une smart Cover en peau de pétrole, c’est du vol, et 30€ pour une petite housse en mousse, ce n’est pas donné non plus), j’ai cherché autre chose…

La housse Comme des Garçons est un exemple d’objet fashion… Mais en tant que parano de la protection, j’ai cherché plus solide

A part LaRobe, il existe une foule de housses, à tous les prix (de quelques euros pour un objet inutile qui ne protège rien à plusieurs centaines d’euros pour des housses de créateurs, qui souvent… Ne protègent rien non plus! Si vous cherchez comme moi une housse de « transport », veillez à ce qu’elle possède un peu de rembourrage anti-choc, et surtout que la tranche soit vraiment protégée (on tombe souvent sur des fermetures éclair en contact direct avec l’iPad. Non seulement ça raye votre précieuse tablette, mais en plus ça annule tout intérêt à la housse, qui ne protègera rien si votre iPad tombe sur la tranche).
Au final, vu que je n’ai pas trouvé de meilleur compromis encombrement/protection que la gamme LaRobe, j’ai cherché autre chose…


Les housses étanches
Sachant que j’allais chercher des housses et autres protections, Case Logic m’a chaleureusement proposé un objet très spécial : une housse étanche pour iPad. Et oui, ils y ont pensé : le bain ou la douche est le dernier endroit où le commun des mortels est encore obliger de se déconnecter! En bon paranoïaque de la protection d’iPad, il fallait que j’essaie!
Autant le dire tout de suite : ce n’est pas un objet que je peux recommander. Déjà, il est taillé pour l’iPad de première génération. C’est trop grand pour l’iPad 2, qui flotte allègrement. Pire, la surface en plastique gondole un peu puisque aucune tension ne la maintient contre l’écran, et sa surface accroche le doigt (sec, mais mouillé et plein de savon, ça passe!). C’est vendu comme étanche, mais vu la fermeture par double zip, j’éviterai de l’immerger complètement. Ce n’est de toute façon pas une situation de vie normale, puisqu’un écran capacitif ne fonctionne pas très bien sous l’eau, même avec cette protection. Oubliez les sessions d’archéologie sous marine à dessiner des épaves sous Sketchbook!
Une housse à réserver à des usages très spécifiques… Mais lesquels?


Les étuis
Passons aux objets les plus complexes : les étuis. Étant donné que certains étuis permettent de VRAIMENT protéger l’iPad tout en permettant de l’utiliser d’une ouverture rapide, et même de le maintenir en position inclinée, tout ça sans être plus épais qu’une housse LaRobe, c’est une solution qui a beaucoup de charme à mes yeux.
Les étuis sont encore plus nombreux que les housses, j’ai donc directement éliminé ceux qui sont sans intérêt : trop épais, ne protégeant pas l’iPad des chocs, en faux cuir très moche ou mal ajustés. C’est le cas des protections les plus fines, des produits premier prix et de tous les étuis où le pourtour de l’écran est encadré d’une épaisse bande de (vrai ou faux) cuir (souvent bouton home compris, je déteste ça).
Du coup, il ne me restait plus que 2 étuis possibles, les seuls où l’iPad 2 est protégé par une fine mais efficace coquille en caoutchouc entourée l’un rabat. On n’a pas trouvé mieux pour protéger l’iPad et le maintenir fermement tout en ne prenant que le minimum de place (même si l’ensemble est au final assez épais).
Ces housses, ce sont les Tucano Schermo (ci-dessous) et Moshi Concerti (ci-dessus), toutes deux des évolutions de versions pour iPad 1.

La conception est très proche. Alors que Moshi opte pour une double épaisseur de tissus Microfibre sur un rabat, histoire de pouvoir y glisser ses doigts et ainsi maintenir l’iPad sans tension au niveau des articulations, Tucano a choisi s’équiper son rabat d’aimants pour la fonction d’entré/sortie de veille automatique. Interrogé sur l’absence remarquée de cette fonction, le responsable de Moshi nous a confié que la raison principale est qu’Apple n’a pas documenté cette fonction, et que par conséquent ils préféraient éviter le risque d’endommager l’iPad avec des aimants trop puissants ou mal positionnés. On veut bien admettre qu’encore une fois Apple n’est pas très sympa de ce point de vue, mais franchement, il aurait suffit à Moshi de copier la solution d’aimants Apple à l’identique pour éviter tout problème (à part juridique, et encore), et sortir une nouvelle révision de la Concerti équipée d’aimants quelques semaines après la sortie de l’engin.
Côté finition, c’est Moshi qui remporte la palme avec une housse tout simplement sublime. L’iPad s’ajuste presque à la perfection dans sa coque (presque, parce que chez moi le pan supérieur baille un peu), le tissu Microfibre (du Terahedron selon Moshi) est d’une douceur extrême, et les coutures sont impeccables.
Un détail fait toute la différence : en ouvrant la Moshi on se dit : « Mais ils sont nuls! Ils ont monté la housse à l’envers! » tout simplement parce que la Moshi s’ouvre « reliure » à droite, à l’inverse d’un livre, comme un manga… Mais en fait c’est une trouvaille très intelligente, car cette inversion leur a permis de ne pas percer la partie extérieure (microfibre) pour le haut parleur et la caméra, accessibles directement d’une simple flexion, seule la partie caoutchoutée est percée. Génial. Alors que chez Tucano, la housse s’ouvre « à l’endroit », mais du coup la partie externe est percée de trous… Dommage.

Les trous à l’arrière de la Tucano (et sa finition) lui font perdre la première marche du podium, mais elle garde de beaux atouts.

Conclusion
Au final, j’ai choisi Moshi, pour sa finition proche de la perfection (on peut clairement la comparer avec des produits de luxe vendus bien plus chers, et en plus les coloris sont bien choisis), l’absence de trou pour appareil photo/haut parleur dans la partie externe (sans sacrifier ces fonctionnalités, en optant pour une couverture inversée), mais difficile d’oublier l’étui Tucano, qui bien que moins sexy et doté de trous « nids à saletés » pour la caméra et le haut parleur, possède la fermeture magnétique qui manque tant au Concerti. Dans les deux cas, vous en aurez pour votre argent, puisque impossible de trouver la Moshi sous les 42€, alors que j’ai pu trouver la Tucano en promo à 29€ (en mauve seulement, tout s’explique).
Si vous avez fait d’autres trouvailles dans le monde merveilleux et sans fin de la protection iPad, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires!


La finition de l’étui Moshi est impeccable, même de très près

[adfever type= »product » value= »19935330″]