Sélectionner une page


Si vous portez des lunettes à grosse monture, un noeud papillon sur costume trois pièces pour les hommes, une robe longue à petites fleurs et un serre-tête pour les femmes, les nouvelles collections de la grande distribution devraient vous plaire. Retour du traditionnel, bois et métal, un peu de matière plastique quand même. Look 50’s/60’s pour votre intérieur : les designers savent que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, là, ils ont clairement écumé les vide greniers. Sélection des pièces qui nous ont fait craquer, ou pas, chez IKEA/Fly/Habitat.
On commence par des chaises, avec Bess de Fly (ci-dessus). 119€ pour un hommage à la Plastic Side chair DSW de Eames (l’assise existe aussi en version métal avec un pied « Eiffel », sous le nom « Trocadero », mais là, on criera plus à la contrefaçon qu’à l’inspiration), elle se paie le luxe d’être plus équlibrée que la chaise Flow de MDF Italia, dont elle reprend les grandes lignes.

Toujours chez Fly, la chaise Sophie (ci-dessus), un basique en bois. Indémodable ou déjà démodé, c’est à vous de choisir. Mais néo-tradi à 100% car simple, basique, durable et pas fashion.

Autre basique en bois, presque une jumelle, la chaise Norden de IKEA (ci-dessus) : entre les deux, préférence à la version IKEA. Mais quand elle sera diffusée à des millions d’exemplaires, on aura tendance à la déconseiller. Parce que grande distribution, c’est un diminutif pour IKEA.


Tiens, en parlant de design suédois, notons que cette année, IKEA a rendu des jeunes designers très heureux, puisqu’ils ont travaillé avec le Beckmans College of Design de Stockholm pour réaliser une collection de tissus vraiment réussie, un peu à la croisée entre Marimekko et le street art. Pas mal pour lancer une carrière!

Si vous avez besoin d’une table au milieu de votre collection de chaises (quelle idée étrange…), deux modèles Fly ont retenu notre attention : Munich, en bois, en forme de goutte d’eau (ci-dessus). 595€

Ou Manchester, un basique en chêne massif vernis et fer laqué epoxy noir à 695€ (le buffet assorti est lui aussi très recommandable).

Si vous êtes tréteaux, oubliez le fonctionnalisme minimaliste et osez l’ornementation avec Giffen, les tréteaux en bois tournés, chez Habitat. Le côté sobre du tréteau, avec la touche de détournement rétro tellement contemporaine… (80€)

Malgré l’ambiance peu propice aux nouvelles idées, on notera le coup de maître de Fly avec l’étagère Akina : il suffit de composer l’étagère de ses rêves en combinant plateau en bois et casiers faisant office de piliers mais ménageant surtout des niches pour votre collection d’animaux empaillés (on a dit que vous étiez tradi cette année). On peut louper sa déco, plus son étagère. Tradi peut-être, mais surtout intelligent.

Côté rangements, chez Fly toujours, les armoires Colore sont là pour donner un peu de joie à votre intérieur, parce qu’en plus de leurs couleurs, presque chaque porte/tiroir s’ouvre différemment. Ludique. Si elles étaient vendues avec des pieds plus courts, on aurait préféré, mais elles n’auraient pas eu un look rétro (et des pieds trop longs, ça peut se raccourcir).

Et puisque vos moutons empaillés s’ennuient, pourquoi ne pas les accompagner d’un pouf Touffu, en chêne et fausse fourrure (49,90€) ? Visiblement, la mode est au tabouret à poils, puisqu’on a déjà repéré le tabouret PAPA de USIN-e sur Maison et Objet…

Qui dit animaux dit hygiène… Alors pour purifier votre air, quoi de mieux qu’un purificateur Patrull de chez IKEA, tout droit venu du passé? Fonctionnalité moderne, look rétro…

Pour couronner le nouveau style néo tradi de votre intérieur, quoi de mieux qu’une tête de cerf murale? Heureusement, Habitat (ci dessus avec Haywood) et Fly (« Cerf », ci dessous) ont pensé à vous! Ils auraient pu s’en passer…

En résumé, cette année vous allez regretter de vous être moqué de la déco kitsch de tante Gertrude. Elle n’a jamais été aussi tendance.