Sélectionner une page

montre baume HRS skate
Jamais de mémoire de diisign.com nous n’avons vu débarquer autant de nouvelles marques de montres qu’en ce moment. Entre les marques établies qui cherchent à séduire une clientèle jeune avec des marques jeunes ou des petites initiatives (souvent aidées par Kickstarter). On tente d’expliquer le phénomène et on vous présente 4 marques qui sortent du lot.


On ne va pas se leurrer : l’arrivée massive de nouvelles marques de montres est due à deux symptômes combinés : d’un côté, Kickstarter qui permet de tester ses designs (et de les vendre) directement chez les clients potentiels, et de l’autre des capacités de production chinoises de mouvements mécaniques (voire quartz) à la fois fiables et low cost. Pas étonnant que des dizaines de « marques » se lancent : soit ça se vend et ça fait de l’argent facile avec une mise de départ ultra limitée, soit ça ne se vend pas et les créateurs ne perdent presque rien une fois la campagne de pré-lancement terminée, à part une campagne de pub ultra ciblée sur Instagram ou Facebook.
Mais dans tout ce brouhaha, quelques initiatives plus originales que les autres émergent. Petite sélection de bon aloi à l’heure des cadeaux de Noël…

Fugue
Parmi les grandes tendances actuelles dans les nouvelles marques de montres, il y a la modularité et la personnalisation. Fugue en est l’exemple parfait : des montres automatiques (appelées Chronostases) conçues avec un boîtier en deux pièces qui se détache, vous gardez donc le cadran, disponible en quatre couleurs (au style sobre mais bien identifiable avec ses chiffres arabes liés par deux lignes entre 1 et 5 heures et entre 7 et 11 heures), mais pouvez changer l’extérieur du boîtier (qui du coup offre un look un peu lourd à mes yeux avec des cornes un peu trop grandes) avec 3 finitions (acier, PVD noir et plaqué or), et bien sûr le bracelet, en une pièce qui se glisse simplement entre les cornes et passe sous le boîtier (4 couleurs, en perlon ou cuir, soit 8 possibilités). De quoi renouveler une montre en fonction de ses envies ou de ses tenues, sans complètement changer de montre.
1270€ la montre complète, quelle que soit l’option retenue. Le prix n’est pas un critère, seul le style compte! A découvrir sur fuguewatches.com

hedged montre noire modulaire
Hegid
Vous savez quoi ? Vous avez à peine entendu parler de Fugue qui vient de sortir, qu’ils ont déjà un concurrent au concept quasi similaire, mais avec une montre au look sportif : Hegid. La sortie concomitante des deux modèles prouve qu’il n’y en a pas un qui a copié l’autre. Comme quoi, le marché est plutôt du genre dynamique. On est ici face à une montre de plongée ultra classique, passe partout, mais du coup faite pour éviter de se démoder. Ici, c’est le bloc calibre/cadran/verre saphir qui se détache d’une partie contenant les cornes et une lunette tournante. Le bracelet se fixe via un très classique système à pompe. 2800€ la montre complète, ça commence à faire un peu cher pour une marque sans grande distinction. Et une mention spéciale cocorico, car Hegid est une marque française, fabriquée dans le Doubs. La gamme, dont on peut encore commander la série inaugurale, surhegid.com.

Baume montre petite seconde
Baume
Petite soeur de Baume & Mercier, Baume oublie clairement le passé historique et reprend tout à zéro. Une montre au style très moderne et différenciant avec un boîtier très épuré, des cornes façon fil de fer, des bracelets qui se changent avec un bête bouton et une couronne de remontoir à midi, pour changer. La marque veut tenter de proposer une expérience client innovante, avec des montres personnalisables (mais sans modularité cette fois) dont le rendu est affiché en 3D dans le navigateur via une technologie d’une startup strasbourgeoise, et qu’on peut « tester » sur son poignet en VR, voire admirer « en vrai » via une borne équipée d’un dispositif de projection sur une forme blanche de montre, là encore imaginé par une startup. Je craque l’Iconic et son cadran 24h (960€, et pas de customization sur ce modèle « coeur ouvert ») et pour la première édition limitée réalisée en collaboration avec HRS, sur une base d’Iconic où le boîtier de chaque montre (1200€, production limitée à 100 exemplaires, photo en tête d’article) est directement taillé dans une ancienne planche de skate. Un upcycling haut de gamme.
La marque joue d’ailleurs sur un côté écolo avec des montres qui se veulent durables, avec un emballage simple et recyclable, des bracelets en lin, liège coton ou alcantara (pas de cuir, donc) voire du plastique recyclé sur le modèle Iconic. On regrettera les gammes animées par un mouvement à quartz pour le côté durable, la pile n’étant pas ce qu’il y a de mieux…

Awake
Awake clame haut et fort qu’ils sortent la première montre éco-responsable. Boîtier en acier recyclé, bracelet en plastique recyclé, mouvement solaire… Et un look réussi avec un cadran concave parcouru de lignes telluriques, ou de veines, ou de ce que vous voudrez dans la catégorie « inspiré par la nature ».
J’avoue que le fait qu’on parle d’une unique montre à quartz (et donc animée par une batterie qui un jour sera fatiguée) est particulièrement contre productif dans cet esprit éco responsable… La montre s’appelle Awake parce qu’elle est censée éveiller votre conscience écologique… Mais le plus écologique, c’est plutôt de garder votre vieille montre!
La montre Awake a tout de même déjà récolté plus de 1000% de la mise nécessaire sur sa page Indiegogo.
Hegid montre noire personnalisables modulaire